• T.L.

Hall of Fame 2018.

Né en 1900 à New York, le Hall of Fame (ou Temple de la Renommée pour les francistes) est un incontournable du sport. Athlétisme, Baseball, Basketball, Boxe, tous ont leur propre version. Dans sa quête d'amélioration et de renouveau, FORMULA a décidé de créer la sienne. Tous les ans, à la fin de la saison, ils seront 5 à être intronisé dans ce très modeste temple. Pour sa création, j'ai décidé d'introniser 5 premiers pilotes, affilié à l'édition de 2018, avant l'édition de 2019 en fin d'année. Ils sont choisis pour leur palmarès, pour la marque qu'ils ont laissé dans notre sport, pour leur renommée, et pour leur légende.

Mesdames et Messieurs, voici votre Hall of Fame 2018 :

C'est, personnellement, ma première vraie grosse émotion due à la Formule 1. Il était français, talentueux et promis à un bel avenir. Aimé dans le paddock et en dehors, sa belle gueule restera à jamais gravée dans l'histoire du sport automobile. Auteur d'une masterclass à Monaco en 2014, il permet à Marussia de décrocher deux points alors inespérés. Décédé en 2015, c'était tout à fait logique, selon moi, de rendre hommage et d'honorer celui qui m'a fait aimer ce sport encore plus que ce que je ne l'aimais déjà. Le dernier numéro 17 que la Formule 1 n'est jamais connue ; Jules Bianchi.

Pour beaucoup, il est le meilleur pilote de sa génération. Rapide, agile, réactif, combatif et sympathique, ce Brésilien à cependant lui aussi connu un destin tragique. C'était l'emblème de toute une génération. Un modèle, une idole. Ses bagarres en pistes resteront à jamais dans nos esprits, et les jeunes pilotes n'ont pas fini de rêver en regardant des vidéos de ses prouesses. Triple champion du monde avec 41 victoires et 65 pôles à son actif ; Ayrton Senna.

Il est l'homme le plus décoré de la discipline. Auteur de 91 victoires et 68 pôle, il est également détenteur de 1566 points en carrière et de pas moins de 7 couronnes mondiales. Sa domination au fil des années restera comme l'une des dominations les plus importantes de l'histoire du sport. On se rappellera autant de son excellent pilotage que de ses fines stratégies, il connaîtra lui aussi un accident grave, mais cette fois-ci, hors des circuits. Il est le Baron Rouge ; Michael Schumacher.

Tout jeune retraité, il était l'un des pilotes les plus apprécié du plateau, autant par les pilotes, que par les fans. Double champion du monde avec Renault, il aura mené l'écurie française vers les sommets. Avec plus de 300 départs à son palmarès, il est le second pilote en comptabilisant le plus. Ce sont 1899 points, 32 victoires et 22 pôles qui lui sont associé ; Fernando Alonso.

Première célébrité de l'histoire de la discipline, il en est le deuxième pilote le plus couronné. Considéré pour beaucoup comme le meilleur pilote de l'histoire, il a su briller et se créer une légende quand les médias et le sport lui-même ne le permettaient pas. C'est presque 1 victoire sur 2, et 2 pôles sur 3 pour cet Argentin, et pas moins de 5 titres mondiaux à lui accorder en l'espace de 6 ans. Il est El Maestro : Juan Manuel Fangio.

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook