• T.L.

Pré-Grille : Bahreïn 2019.


https://www.racefans.net/2016/04/01/2016-bahrain-grand-prix-practice-pictures/

Quel soulagement que de se retrouver relancé dans une saison de Formule 1 ! Il y a deux semaines, nous étions tous très impatient de voir les voitures de 2019 effectuer leurs premiers tours de roues officiels, de les voir se jauger, et savoir qui serait en haut du chapeau. Aujourd'hui, nous sommes, comme tous les Jeudi d'avant Grand-Prix, impatient d’entamer le weekend !

C'est à Sakhir que tout le cirque de la Formule 1 déposera ses affaires pour ces quelques jours de compétition. Le circuit est agréable, propice aux dépassements et au spectacle, et l'ambiance autour de la tombée de la nuit est toute particulière. C'est un deuxième Grand-Prix qui s'annonce passionnant ! Aurons-nous le droit à une bagarre similaire à celle de Hamilton et de Rosberg en 2014 ? A une cabriole à la Gutierrez cette même année ? À un exploit comme Pierre Gasly l'an dernier ? Ou tout ça en même temps ? Nous verrons bien.

Quoi qu'il arrive, ce Grand-Prix sera un bon moyen de voir si Ferrari est réellement en retard sur Mercedes, ou si le souci venait du circuit. La situation s'était produise en 2018, quand Mercedes avait surclassé Ferrari en qualifications en Australie, et Ferrari avait renversé la tendance à Sakhir.

Pierre Gasly pourra lui aussi valider son amour pour ce circuit si il est capable d'offrir un pilotage digne de celui de l'an passé où il avait terminé 4e à bord de sa Toro Rosso. Son erreur de Melbourne est derrière lui, et sa confiance doit être importante avant d'arriver sur le circuit qui lui a offert la plus belle course de sa carrière en F1. Cette étape est également synonyme du retour de la F2 ! Ils seront 20 à s'élancer à la quête d'un titre souvent synonyme d'accession en F1. Beaucoup sont déjà dans les filières de certaines écuries, et un titre en F2 pourrait assez logiquement leur ouvrir les portes du cercle très fermé des pilotes de Formule 1. Les favoris pour le titre ne changent pas vraiment de l'an passé : Nobuharu Matsushita, Nikita Mazepin, Nyck de Vries, Sérgio Sette Camara, Calum Ilott ou encore Mick Schumacher seront donc à observer de très près puisque leurs voitures seront capables de s'associer parfaitement avec leur talent pour leur offrir le titre final. Personnellement, à choisir, je mettrai une petite pièce sur Nyck de Vries. Il y aura trois français parmi le peloton : Dorian Boccolacci, Giuliano Alesi et Anthoine Hubert. Le premier avait gagné en France en GP3 avant de se faire disqualifier, puis avait ensuite participé à la fin de la saison en F2. Le second est un quadruple vainqueur de course en GP3. Le dernier est le champion du monde de GP3 en titre, ancien pilote ART, et pilote de simulateur pour Renault. Malheureusement, aucun ne sera en capacité de gagner ou de prétendre au titre, leurs voitures étant parmi les moins performantes du plateau.

Qui a tout à perdre ?

Je dirai Ferrari. Avec une course très compliquée en Australie où aucune des deux voitures rouge n'a terminé sur le podium, et où la claque infligée par Mercedes en qualification fut rude, les hommes de Maranello doivent vite se relever. Comme on l'a vu l'an dernier, c'est faisable. Ferrari peut renverser la tendance et surpasser Mercedes ce weekend. Mais le contraire pourrait bien leur être fatal, et prouver que cette année ne sera, une nouvelle fois, pas l'année de Ferrari.

Qui a tout à gagner ?

J'ai envie d'être un peu chauvin et de dire Pierre Gasly. Quand on sait ce que le français a réalisé l'an passé sur ce même circuit, avec une voiture bien moins performante que celle qu'il a cette année, on est en droit de rêver. Ce sera également une très bonne manière pour Red Bull pour voir si l'écurie autrichienne peut rivaliser avec Mercedes et Ferrari ou pas. Honda aura aussi un regard insistant sur son moteur, savoir si ce dernier résistera aux chaleurs du Moyen-Orient ou si il explosera comme à son habitude dans le passé. Si le tout est bon, et que Pierre Gasly nous sort un pilotage excellent comme l'an dernier, il peut gagner, et faire retentir la Marseillaise depuis Olivier Panis.

Récapitulatif du weekend.

Essais Libres 1 - 11h50 - Canal+ Sport

Essais Libres 2 - 15h50 - Canal+ Sport

Course 1 F2 - 11h05 - Canal+ Sport

Essais Libres 3 - 12h50 - Canal+ Sport

Qualifications - 15h45 - Canal+

Course 2 F2 - 13h10 - Canal+ Sport

Course - 17h10 - Canal+

57 Tours

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook