• T.L.

Pré-Grille : Monaco 2019.


https://it.wikipedia.org/wiki/Monte_Carlo

C'est sans l'ombre d'un doute, LE Grand-Prix qu'il faut gagner. Installé sur l'une des plus belles côtes du monde, en plein Festival de Cannes, c'est de strass et de paillettes que, tous les ans à cette période, la Formule 1 est aspergée. Une victoire à Monaco n'est comparable à rien d'autre : la course est longue, éprouvante, vous êtes dans la lumière des projecteurs, entourés des plus grandes stars du monde et des gens parmi les plus riches du monde. Le joyau de la couronne, comme on l'appelle, sera donc au rendez-vous ce weekend.

Monaco est toujours particulier. Contrairement au reste de la saison, ce sont les qualifications qui retiennent tout le monde en haleine. Voir, parmi les 20 pilotes de la grille, qui sera capable de repousser ses limites, les limites humaines, et physique pour aligner un tour parfait, rendant ce tour rapide une véritable symphonie, une œuvre d'art. Nombreux sont ceux y aillant perdu des plumes. Mais c'est ce qui fait le charme de Monaco. Alors oui, la course est souvent longue et molle, et rien ne se passe réellement, mais retirer Monaco du calendrier, pour quelque raison qu'elle soit, serait comme retirer une roue d'une voiture : ça roule encore, mais c'est moins bien ?

Ce weekend verra donc les limites des pilotes se dessiner au fur et à mesure de ses séances, qui s'étendent du Jeudi au Dimanche (autre particularité de Monaco). Alors avec tout ça, qui devons nous observer ? Naturellement Charles Leclerc, véritablement à domicile. Mais la Ferrari ne semble pas se dessiner pour ne faire qu'un avec les rues Monégasques. Les Red Bull seront à observer comme souvent ici. Mais si l'on se penche encore plus vers le milieu du peloton, Lando Norris et Alexander Albon seront pour moi, les éléments à suivre de très près. Pourquoi ? Monaco peut être un révélateur de talent. Ces deux jeunes le sont déjà, talentueux, mais Monaco est tellement à part que réussir ici pourrait être synonyme de tremplin direct pour la suite de leur jeune carrière.

On pourra s'attendre à ce que la F2 produise le spectacle. Quand ces 20 jeunes fous sont alignés sur une piste normale, la course est souvent intéressante, alors mettez ces mêmes 20 fous sur un circuit fermé où la moindre erreur est synonyme d'abandon, et attendez que la magie se fasse ! Alors certes, on aura sûrement pas une course avec des milliards de dépassements, mais attaquer à la Rascasse est chose commune en F2, et dans tous les cas, il y aura de la tôle froissée !

Qui a tout à perdre ?

Avec un début de saison 100% Mercedes, Valtteri Bottas et Lewis Hamilton seront ceux qui auront le plus à perdre ici. Si l'un des deux commet une erreur ou contre performe, l'autre pourrait prendre une avance décisive pour l'attribution du titre. Alors certes, la saison sera encore longue à l'issue de ce weekend, et les erreurs peuvent venir sur un autre circuit, mais mentalement, gagner à Monaco ET mettre derrière son concurrent direct au titre, peut être un booster phénoménal.

Qui a tout à gagner ?

Red Bull. Ils ont toujours été à l'aise ici. Leur châssis est un bijou de technologie, et Monaco est dessiné pour ce genre de voitures. Là où Ferrari sera bien en peine, Red Bull pourrait tirer son épingle du jeu et aller chercher, qui sait, une victoire ? Il ne faut pas oublier qu'à Monaco, tout est possible ! Le dernier Français vainqueur d'un Grand-Prix s'est imposé à Monaco, et il n'y avait que 3 voitures à l'arrivée.. Peut-être que ce tracé couronnera de nouveau un Français à l'issue de sa course..

Récapitulatif du weekend.

JEUDI

Essais Libres 1 - 10h50 - Canal+ Sport

Essais Libres 2 - 14h50 - Canal+ Sport

VENDREDI

Course 1 F2 - 11h20 - Canal+ Sport

SAMEDI

Essais Libres 3 - 11h50 - Canal+ Sport

Qualifications - 14h45 - Canal+

Course 2 F2 - 17h10 - Canal+ Décalé

DIMANCHE

Course - 15h10 - Canal+ & TF1

78 Tours

À la mémoire de Niki Lauda.

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook