• T.L.

Débrief : Autriche 2019.


https://www.indiatoday.in/sports/formula-one/story/austrian-grand-prix-max-verstappen-red-bull-mercedes-charles-leclerc-1559259-2019-06-30

Waw, waw, waw ! .. WAW ! .. WAAAAAAAAAAAAW ! Quelle course ! Que l'on soit d'accord ou non avec la décision finale des commissaires, on ne peut pas en oublier cette course ! Verstappen qui est à la limite de caler sur la grille, qui remonte tout le long de la course, Leclerc qui réalise la course quasi parfaite, Norris qui surgit de nul part pour réaliser un weekend splendide, et j'en passe. La F2 et la F3 ont, elles aussi, permis à notre weekend d'être des plus beaux. Certainement le plus beau de la saison pour le moment.

Red Bull était à la maison ce weekend. Et on peut dire que le rendez-vous a été plutôt bien négocié ! Max Verstappen se retrouve second au départ, et réalise une course exceptionnelle après un départ qui aurait pourtant du le lui en empêcher. Il termine sur la plus haute marche du podium, après une remontée des plus spectaculaires, et une manœuvre qui aura fait débat pour aller chercher la victoire. Mais la prestation de Red Bull est entachée par la (encore) mauvaise prestation de Pierre Gasly qui n'aura pas été au niveau du weekend encore une fois. La voiture n'est pas la même, c'est évident, mais on ne peut pas tout lui mettre sur le dos..

Comme à l'habitude de la FIA depuis 3 Grand-Prix, la course s'est terminée dans un fouillis total quant au résultat final. Il aura fallu attendre près de 2h30 après la fin de la course pour connaître le nom du vainqueur officiel..

Qui a tout perdu ?

La Scuderia Ferrari. Comme je l'ai dit, redit, et reredit sur Twitter, Ferrari ne sait pas faire pour ne pas tout gâcher. Une feinte de rentrée aux stands doit se transformer en vraie rentrée, sauf que les pneus ne sont pas prêts. Une mauvaise estimation de l'usure des pneus coûte la victoire à Leclerc. Même quand Mercedes est à la traîne et aurait dû occuper cette rubrique, Ferrari parvient tout de même à faire pire.. C'est donc pour cette raison que Ferrari est officiellement, auprès de FORMULA, le Loser de l'année 2019.

Qui a tout gagné ?

Max Verstappen. C'est assez logique. Il a réalisé une qualification splendide, et une course de très, très haut vol. Il s'empare de la victoire dans les derniers tours, devant son public, et sur les terres de son écurie. Cette victoire offre au Hollandais la troisième place du classement général, mais ce n'est pas tout, c'est aussi une prolongation avec Red Bull qui était en jeu à l'issue de la course. Max Verstappen repart de Spielberg avec la victoire, un contrat, et des éloges du monde du sport automobile.

Formule 2.

Comme à chaque fois ou presque, la F2 ne nous a pas déçu ! Première course un peu longue, comme toutes les courses longues de la F2, il y aura tout de même eu suffisamment de spectacle pour nous divertir. La seconde course, quant à elle, est sublime et passionnante de bout en bout ! Ghiotto est le grand vainqueur du weekend, puisqu'il signe deux 2e place, ce qui lui permet de faire le plein de points pour le championnat, même s'il est encore loin. Michael.. Euh.. Mick Schumacher réalise lui aussi une très belle course 2, puisqu'il termine à la porte du podium en partant depuis la 18e position.

À noter la très belle qualification de Anthoine Hubert, 2e, qui aura cependant été victime des évènements en course..

(Classement complets -> Hors Piste -> Hors F1)

Formule 3.

Comme en France, la F3 fut grande, belle et folle ! Une course 1 bien sympathique, riche de manoeuvres en tout genre précède une course 2 fantastique. Vous avez demandé des rebondissements ? Vous allez en avoir. Marcus Armstrong et Robert Schartzman, tous les deux pilotes Prema, jouent la victoire. Une Safety Car fait son apparition, et la course est relancée à deux tours de la fin. Les deux pilotes se touchent, le premier est victime d'une crevaison, quand le deuxième à son aileron avant pendant. Hughes, alors 3e, passe Armstrong, et termine 2e, juste derrière le pilote Russe. Ce dernier obtient une pénalité, ce qui fait gagner le Britannique, au plus grand dam de Prema. Jehan Daruvala quant à lui reste très discret mais performant, ce qui à le don de m'impressionner de course en course.

(Classement complets -> Hors Piste -> Hors F1)

En bref.

+ Max Verstappen.

+ Lando Norris fantastique.

+ Les catégories annexes spectaculaires. -- Ferrari.

-- Les Mercedes à la traîne.

-- Pierre Gasly toujours pas dans le coup.

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook