• T.L.

Débrief : Royaume-Uni 2019.


https://www.ouest-france.fr/sport/formule-1/video-formule-1-violent-accrochage-entre-vettel-et-verstappen-sur-le-circuit-de-silverstone-6444353

Waw, waw, waw ! .. WAW ! .. WAAAAAAAAAAAAW ! Quelle cou.. Euh.. J'ai l'impression d'avoir déjà dit ça.. Mais le sentiment est bel et bien le même qu'après le dernier GP ! On pensait que l'Autriche avait mis la barre haute, très haute, trop haute, mais Silverstone nous a rappelé pourquoi il est le temple de la Formule 1. On a eu le droit à une première moitié de course totalement folle, incroyablement pleine de spectacle, de manoeuvres en tout genre, de frissons, de frayeurs, etc. La deuxième partie était un peu en dessous, mais c'est normal tant le début de course était incroyable. Malgré ça, la fin de course fut bien meilleure que beaucoup de GP complets cette année.

Parmi toutes les équipes à domiciles, beaucoup se sont démarquées, que ce soit en bien, ou en mal. Du côté positif, on a eu le droit à Red Bull étonnement dans un rythme très rapide, McLaren qui confirme son statut actuel de meilleur des autres et Mercedes qui confirme son statut indiscutable de leader du plateau. Sur une plus mauvaise note, on a eu Force India, qui a eu énormément de mal à s'extirper du fond de grille, et Williams qui ne choque plus à rester au fond. Les trois pilotes maisons auront été performants, même si Lando Norris a été victime de la stratégie de son équipe, lui gâchant sa course. Lewis Hamilton quant à lui a plutôt bien profité des événements pour prendre la première place sur son coéquipier, dans une lutte qui n'aurait sûrement pas payé sur la piste, tant les deux pilotes se battaient pour être en tête.

Qui a tout perdu ?

Haas. Les deux voitures ne terminent pas la course. On parle plus de Haas pour les déboires du PDG de Rich Energy sur les réseaux sociaux, que pour les résultats de l'équipe en piste. Il y a eu une rupture de contrat officieuse, validée, démentie, validée, démentie etc etc. Des montages photos ridicules venant du sponsor titre lui-même ! Et sportivement, une voiture sans améliorations s'est montrée plus rapide que la dernière version de la monoplace, un crash dans les stands, et un double abandon à cause d'un contact entre coéquipiers. Je pense qu'il n'y a pas grand chose de plus à dire à propos de ce sujet, si ce n'est que ce weekend fut une vaste blague pour l'écurie américaine.

Qui a tout gagné ?

Nous. Les spectateurs. Je m'explique : ça fait deux weekends de course où les courses sont passionnantes quasi de bout en bout. L'Autriche avait réveillé, chez beaucoup d'entre nous, des souvenirs lointains de bagarre en piste. Silverstone a, chez quasiment tout le monde, scellé le désir de vivre des moments comme ceux-là chaque weekends. Les bagarres sont viriles, violentes, dangereuses, mais passionnantes, stressantes et admirables ! On espère bien évidemment que notre souhait sera exhaussé.

Formule 2.

Si en F1 les Britanniques étaient plus ou moins à la fête, en F2, Jack Aitken était totalement à la sienne ! Vainqueur de la seconde course, grâce à un dépassement totalement fou, le jeune pilote de la Renault Sport Academy était au rendez-vous ce weekend. Nyck De Vries conclut un weekend solide, avec de gros points engrangés, et consolide son avance au classement. Latifi a lui aussi réussit un très bon weekend, ce qui lui permet de rester relativement proche du Hollandais dans la course au titre.

Du côté de nos Français, ce fut un weekend bien noir.. Une course 1 où les trois pilotes terminent aux trois dernières places, et une course 2 où aucun ne termine dans les points, malgré une belle remontée d'Anthoine Hubert.

(Classement complets -> Hors Piste -> Hors F1)

Formule 3.

Comme à chaque fois, ces 30 jeunes loups affamés nous ont montrés qu'ils étaient fougueux ! Des bagarres, des dépassements, des accrochages etc, il y avait tout ! Daruvala ne cesse d'impressionner, et la lutte pour le titre semble être très serrée ! Shwartzman, Daruvala, Vips, les trois semblent capables de brandir le trophée en fin de saison. Silverstone marquait pour la F3 l'étape de la mi-saison, le sprint final est donc lancé pour ces jeunes pousses !

(Classement complets -> Hors Piste -> Hors F1)

En bref.

+ Le spectacle !

+ Red Bull.

+ Les catégories annexes spectaculaires. -- Haas et Rich Energy.

-- Racing Point dans les tréfonds du classement.

-- Sebastian Vettel hors du coup ce weekend.

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook