• T.L.

Débrief : Allemagne 2019.


https://www.foxsports.com.au/motorsport/formula-one/f1-2019-live-coverage-of-german-grand-prix-at-hockenheimring/news-story/562085a7022f18513b6a329dac2579cf?nk=0f25def35e270e683f4ccfd80981ac43-1564339089

Waw et tout et tout. Ca va devenir une habitude de commencer mes articles comme ça, mais ces derniers Grands-Prix ne me laissent pas le choix ! Après l'Autriche, on se disait que ça pouvait difficilement être mieux. Après Silverstone, on s'est dit qu'on n'aurait pas mieux. Après Hockenheim, je me dis que tout est possible..! Quelle course. Quelle série de rebondissements. Quel scénario. C'est, et je n'ai pas peur de le dire, la meilleure course de l'ère hybride.

Bis repetita de 2018 ? Presque ! Mais on inverse les rôles : Hamilton en pôle, gâche sa course, et Vettel victime de soucis technique fait sans doute LA course de sa saison. La pluie était aussi présente, tout comme en 2018. Mais cette édition 2019 fut bien meilleure. Vettel s'est sans doutes relevé de son année terrible. Hülkenberg était dans la lumière, à deux doigts de décrocher son premier podium, mais l'aquaplaning en aura décidé autrement. Les Mercedes ont toutes les deux fait une course catastrophique, ne marquant que deux petits points, sur tapis vert, après le déclassement des deux Alfa Romeo, allant dans le mur, écopant d'une pénalité etc. Ce fut incroyable. Je vous redirige vers le DebriF1 du BlablaF1, réalisé quelques minutes après la fin de la course, pour revenir plus en détails sur tous ces faits de courses fous !

(https://www.youtube.com/watch?v=eWmP5fvk8Ts)

Qui a tout perdu ?

Assez logiquement, Mercedes. Tout est un grand mot. Beaucoup est le mot juste. Ils ne marquent que deuxpoints, et s'illustrent à cause de sorties de pistes. Tout d'abord Hamilton, à deux reprises, sans grandes conséquences. Il doit rentrer aux stands, il écopera de 5sec de pénalité pour être rentré illégalement dans les stands, mais il pourra continuer la course. Bottas, quant à lui, n'aura pas la même réussite. Une seule sortie aura suffi pour que le Finlandais réduise sa monoplace en morceau. C'est une très mauvaise publicité que Mercedes nous a montré, à domicile, pour un weekend anniversaire. Alors il n'y a rien de dramatique en soit, Hamilton est toujours en tête du classement, Mercedes aussi, mais ce fut compliqué pour les flèches d'argents.

Qui a tout gagné ?

J'aurais pu parler du podium fou de Kvyat ou de la 4e place incroyable de Stroll, ou encore du petit point inespéré de Kubica, mais je préfère parler de Sebastian Vettel. Il était attendu. Très attendu. C'est ici, il y a un an, que sa carrière avait basculé. C'est peut-être sur ce même circuit que Vettel est parti chercher sa rédemption, et redevenir le grand Sebastian Vettel quadruple champion du monde. Il termine deuxième, non loin de Max Verstappen, alors qu'il partait bon dernier ! Bravo.

En bref.

+ Le scénario complètement fou, grâce à la pluie.

+ Le podium de Daniil Kvyat.

+ Les premiers points de Williams. -- Pierre Gasly définitivement dans le creux.

-- Les erreurs des deux Mercedes.

-- Alfa Romeo déclassé.

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook