• T.L.

F1 New Balance Esports Series


FOMRULA

C'est une des nouveautés de Formula pour cette saison 2019, et c'est un championnat qui devient de plus en plus présent sur la scène de la Formule 1. À l'heure où les jeux-vidéos font parti de notre quotidien, et où les championnats sur ces derniers explosent, Liberty Media s'est empressé de prendre le train en marche. Ca fait maintenant deux ans que ces F1 New Balance Esports Series existent, mais cette année, la discipline est bien plus mise en avant que les années précédentes. Mais alors qu'est-ce que c'est ? Mercedes, Ferrari et les autres équipes payent-elles vraiment des jeunes pour jouer à la console ? Ces mêmes jeunes sont-ils des joueurs ou des pilotes ? C'est ce qu'on va voir dans cet article. Le sujet étant assez complexe, il y aura donc des raccourcis et des approximations. Pour plus d'informations, je vous invite à vous rendre directement sur le site officiel des F1 New Balance Esports Series. Ceci étant dit, je vous propose donc, mesdames et messieurs, de plonger avec moi dans cet univers pas si virtuel que ça.

Qu'est-ce que c'est ?

Très concrètement, les F1 New Balance Esports Series sont le championnat de Formule 1 virtuel. 20 voitures, 10 équipes, 12 courses, le tout comptant pour deux classements : les pilotes, et les écuries. Cependant, contrairement à sa sœur réelle, cette discipline met en avant les équipes. Bien qu'en fin de saison un pilote soit désigné Champion du Monde, c'est bel et bien une équipe qui remportera ces F1 New Balance Esports Series, et donc la somme promise au vainqueur.

Assez logiquement, c'est sur le jeu officiel de la Formule 1 que tout ceci se passe. C'est donc sur le mode multijoueur que ces 20 pilotes vont se retrouver, et s'affronter sur des courses longues de 25% de la distance réelles de la course. Plus concrètement, si une course réelle fait 100 tours, les pilotes feront quant à eux seulement 25 tours. Seule exception à cette règle : la dernière course de la saison, sur le circuit d'Abu Dhabi, qui est longue de 50%. Pour que tous les pilotes soient sur un même pied d'égalité, et que ce soit le talent pur qui soit récompensé, toutes les voitures sont nivelées. C'est-à-dire que peu importe que vous rouliez dans une Mercedes, une McLaren ou une Toro Rosso, votre voiture sera aussi rapide, aussi puissante et égale aux autres aérodynamiquement.

Comment ça marche ?

Tout commence depuis votre chambre. Enfin pas vraiment la vôtre. Enfin la chambre du joueur. Enfin, vous m'avez compris. Tout commence donc de chez vous. Vous avez une PS4, une Xbox One ou un PC, couplet d'un abonnement Playstation Network, Xbox Live ou Steam ? Vous avez le dernier jeu de F1 ? Vous avez au moins 16 ans ? Eh bien, vous êtes potentiellement le prochain Champion du Monde virtuel de F1. À des périodes données, des phases de qualifications sont disponibles sur le jeu. Elles se présentent sous forme de petit scénario, qui mettront à l'épreuve votre gestion des pneus, des freins, du rythme de course, votre propreté en tant que pilote, etc. Plus vous êtes bon et plus la difficulté est élevée, plus vous marquerez de points. À la fin des périodes de qualifications, au nombre de 5 pour la saison 2020 (déjà en cours), les 10 meilleurs pilotes de chaque plateforme s'affrontent pour rester dans la compétition. La sélection se matérialise par 3 groupes de 10 pilotes, afin que les équipes voient le niveau de chacun des pilotes. À l'issue de ces confrontations, les 6 meilleurs de chaque course sont conviés à la "Draft". Cette "Draft" comporte donc 18 pilotes qualifiés par leurs résultats, auxquels on rajoute 12 autres pilotes, dont des pilotes déjà présents l'année passée dans les Pro Series. Mais alors qu'est-ce que c'est cette "Draft" ? À l'instar des sports Américains, chacune des équipes peut choisir un pilote pour rejoindre son line-up. Plus tôt on est dans la Draft, moins il y a de chances que le pilote que l'on vise soit choisis par une autre équipe. Les pilotes sont donc ensuite soumis à des séances d’entraînements, autant virtuelles que réelles, à des rencontres avec la presse, etc. Ces "joueurs" sont donc véritablement des pilotes. Alors certes, ils ne sont pas pilotes au même rang que Lewis Hamilton ou Sebastian Vettel, mais ils roulent via un volant, des pédales, des voitures sans aides, etc. Les sensations dans les gants sont donc très proches de la réalité, à l'instar d'un simulateur de F1. Ils sont donc également des représentants de leurs écuries, que ce soit en réel, via des apparitions sur les circuits ou dans la presse, comme en ligne, grâce à leurs réseaux sociaux, YouTube, etc. Les équipes peuvent avoir plus de deux pilotes dans leurs rangs, mais seulement deux participerons à chaque événement en direct.

Enfin, après cette Draft, le championnat concret commence. Il se déroule en 4 événements, chacun composé de 3 courses. C'est ce qu'on appelle les Pro Series. C'est à la Gfinity Arena de Londres que les 20 pilotes se retrouvent, sur un plateau, pour courir les uns contre les autres. Le système de points est le même qu'en F1 : 25 points pour le premier, 18 pour le deuxième, etc. À la fin de la saison, un pilote ressort donc Champion du Monde, et une équipe remporte les F1 New Balance Esports Pro Series.

L'édition 2019.

En 2019, il y aura donc 4 événements en direct cette saison. Le premier se tiendra le 11 Septembre, le deuxième le 2 Octobre, le troisième le 6 Novembre, et la grande finale aura lieu le 4 Décembre.

Cette année voit l'arrivée de Ferrari dans le championnat. L'écurie italienne était absente des deux premières éditions, et rejoint donc le train en marche. Bien que l'on connaisse d'ors et déjà les pilotes choisis pendant la Draft, les line-ups officiels de toutes les équipes ne sont pas encore connus (voir ci-dessous). Brendon Leigh, double Champion du Monde en titre, sera logiquement présent, et remettra son titre en jeu, à bord d'une.. Mercedes ! Et oui, même là les Flèches d'Argent gagnent !

Petit point cocorico : Nicolas Longuet rejoindra Red Bull pour la saison à venir. Il sera le seul Français du plateau.

FORMULA suivra ces F1 New Balance Esports Series de près, pour couvrir l'événement comme on pourrait couvrir un weekend de F1. Il y aura donc un article après chaque événement afin de récapituler ce qu'il s'y sera passé.

Voici la liste des équipes, et des pilotes connus pour le moment :

Alfa Romeo F1 Esports

Daniel Bereznay

James Baldwin

Salih Saltunc

Kimmy Larsson (issu de la Draft 2019)

Ferrari Driver Academy

Amos Lauritos

David Tonizza (issu de la Draft 2019)

Haas F1 Esports Team

Jan Fehler

Martin Stefanko

Floris Wijers (issu de la Draft 2019)

McLaren Shadow

Bono Huis

Enzo Bonito

Allert Van Der Wal (issu de la Draft 2019)

Mercedes-AMG Petronas Esports

Brendon Leigh

Daniel Shields (issu de la Draft 2019)

Red Bull Racing Esports Team

Frederik Rasmussen

Joni Törmälä

Nicolas Longuet (issu de la Draft 2019)

Renault Sport Team Vitality

Cédric Thomé

Jarno Opmeer

Simon Weigang (issu de la Draft 2019)

Sport Pesa Racing Point Esports

Daniele Hadid

Marcel Kiefer

Lucas Blakeley (issu de la Draft 2019)

Toro Rosso Esports Team

Cem Bolukbasi

Patrik Holzmann

Manuel Biancolilla (issu de la Draft 2019)

Williams Esports

Alvaro Carreton

Tino Naukkarinen

Isaac Price (issu de la Draft 2019)

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook