• T.L.

Débrief : Italie 2019.


https://f1i.auto-moto.com/infos/leclerc-optimiste-monza-on-vise-double/

Neuf ans.. Neuf ans que les Tifosis attendaient ça. Une victoire de la Scuderia Ferrari, chez elle, en Italie, à Monza. Le dernier, c'était Fernando Alonso en 2010. Et ce weekend, c'est Charles Leclerc qui vient mettre fin à cette disette des Rouges longue de bien des années.

Comme on s'en doutait, Ferrari était à son aise à Monza. Avec le moteur le plus rapide du plateau, la Scuderia n'a eu aucun mal à dominer le weekend. Ou presque.. C'est, certes, une très belle victoire pour Leclerc et pour Maranello, mais elle est, selon moi, mitigée. Je m'explique. Ferrari avait toutes les armes en main pour faire un doublé. Malheureusement, comme d'habitude avec cette écurie, rien ne se passe comme prévu.. La pôle de Leclerc est "normale". La 4e place de Vettel ne l'est pas. Et c'est un effet papillon qui vient mitiger cette victoire. Vettel est dans le paquet, ce qui laisse Leclerc seule face à deux flèches d'argent affamées. Ensuite, Vettel nous offre sa spéciale, un tête-à-queue, ponctué d'un retour en piste glaçant, dangereux et stupide. Tout ça le plonge dans les tréfonds du classement. Leclerc est donc toujours aussi seul, avec cette fois, Hamilton prêt à voler le rêve de victoire de tous les Tifosis. Et là, Charles Leclerc nous sort un jeu qu'on ne pensait pas possible venant de lui : changement de ligne en zone de freinage, tassage, etc. C'est une conduite très agressive, qui, personnellement, l'est un poil trop. Alors certes, c'est beau, et ça nous offre des images que l'on adore, mais en contrepartie, ce n'est pas très réglo.. Alors je n'enlève en rien le mérite qu'à eu Leclerc à gagner, parce qu'il est tout de même auteur d'une course splendide, mais il y a des belles victoires, et celle-ci n'en est pas une selon moi.

Au delà de Lewis Hamilton, très pressant sur Leclerc, c'est Valtteri Bottas qui, sur la fin de course, aurait pu venir jouer les trouble-fêtes. Mais malheureusement pour Mercedes, Bottas a montré ses limites.. C'est quand ça compte que Bottas n'y arrive plus.. En trois tours, il a eu deux occasions d'attaquer Leclerc, et les deux fois, il commet des erreurs qui lui font perdre une bonne grosse seconde..

Qui a tout perdu ?

Sebastian Vettel. C'est une masterclass que nous a offert l'Allemand. Un spin très tôt dans la course, un retour en piste digne de Xx_f1fan46987_xX sur F1 2019 en ligne, un Stop&Go de 10 secondes, le tout le repoussant à 3 points sur son permis, sans parler de son manque de rythme pour finir la course seulement au 13e rang.. À l'issu de ce weekend, Vettel vient de perdre définitivement le rôle de leader dans son équipe, au profit de son coéquipier qui ne cesse d'impressionner. Je pense sérieusement qu'il se passe quelque chose dans l'esprit de Vettel, car je ne vois pas comment un quadruple Champion du Monde peut se retrouver autant en difficulté depuis autant de temps, sans jamais remonter la pente..

Qui a tout gagné ?

Renault. C'est la surprise de cette course. C'est meilleur que les autres que l'écurie française terminera la course, avec un duo performant à souhait qui termine 4e et 5e. Le podium aurait pu être envisageable en cas d'erreur du trio de tête, ce qui était assez crédible pendant un temps. C'est une course splendide que la marque au losange a réalisé, et c'est avec beaucoup d'ambition et de motivation que l'écurie va entamer la prochaine partie de la saison.

Formule 2.

C'était, après les événements tragiques de la semaine dernière, un presque retour à la normale pour les F2. Trois voitures étaient absentes (Anthoine Hubert, Juan Manuel Correa, Ralph Boschung dont la voiture a été donnée à Giuliano Alesi), et les hommages à Anthoine Hubert étaient encore présents. Juan Manuel Correa est quant à lui actuellement dans un coma artificiel. Il a été découvert une insuffisance respiratoire et d'autres traumatismes post-accident qui le plonge dans un état "critique mais stable". Espérons que la liste ne se rallonge pas..

Au delà de ça, les deux courses ont bien eu lieu. La première, assez fade, n'aura pas forcément convaincu grand monde.. La seconde fut, quant à elle, bien plus animée et intéressante !

À l'issu du weekend, c'est De Vries qui tire son épingle du jeu, en prenant des points sur son adversaire direct Latifi, qui n'aura pas marqué le moindre point en Italie..

(Classement complet -> Hors Piste -> Hors F1)

Formule 3.

L'information de ce weekend, c'est le sacre de Prema ! Rien d'étonnant, c'était juste une question de temps, mais c'est important à souligner tant leur domination sur les catégories formatrices est impressionnante.

De leur côté, les F3 auront assuré le spectacle avec deux courses très sympa ! Schwartzman se rapproche de plus en plus d'un titre qui ne devrait plus lui échapper, et qu'il devrait valider chez lui, en Russie, lors de l'ultime manche de la saison de F3.

L'image de ce weekend de F3, c'est l'incroyable sortie de piste d'Alex Peroni, projeté dans les airs sur près de 100m, à cause d'un boudin orange. Les images sont impressionnantes, très inquiétantes, mais le pilote vas bien. Il souffre d'une légère fracture a une vertèbre, mais est sorti de sa voiture seul, en marchant.

(Classement complet -> Hors Piste -> Hors F1)

En bref.

+ Ferrari vainqueur à Monza.

+ Le spectacle.

+ Seconde victoire de suite de Leclerc. -- Bottas incapable de se montrer affamé.

-- Vettel brisé mentalement.

-- Les Haas hors du coup..

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook