• T.L.

F1 Esports Pro Series 2019


https://f1i.auto-moto.com/infos/leclerc-optimiste-monza-on-vise-double/

Ce Mercredi 11 Septembre voyait l'édition 2019 des F1 Esports Pro Series débuter. Discipline très jeune, mais qui vaut très largement le détour, FORMULA a décidé, comme expliqué dans un article précédent (cf. F1 New Balance Esports Series) de couvrir la saison. J'étais donc, à 20h, devant ma télévision, devant Automoto La Chaîne, pour vivre ces 3 premières courses qui s’annonçaient palpitantes. Et ce fut le cas ! À l'accoutumé, les F1 Esports Pro Series sont folles : bagarre à tous les niveaux, contacts, sorties de pistes, manœuvres audacieuses voir folles, etc. Mais ce premier événement était placé sous une sagesse toute relative. La bataille était bel et bien présente, mais en ce qui concerne les contacts, les sorties, etc, ce fut assez calme. Certes, il y en a eu, quelques-unes, mais rien d'assez fou pour provoquer une VSC.

On attendait Brendon Leigh, double Champion du Monde en titre avec Mercedes, au tournant. Et comment dire qu'il nous a déçu.. Alors attention, il reste sur de très bons résultats quand même, mais son début de saison est bien moins idyllique que celui de l'an passée, et avec sa 5e place à Bahreïn, 11e place en Chine et 4e place à Baku, il prend déjà un retard important sur la tête du classement, puisqu'il se positionne à la 6e place du général, à plus de 40 points du leader.. Mais cette déception touche plus globalement Mercedes, qui, après le départ de Daniel Bereznay, n'arrive pas à trouver un excellent metteur au point pour sublimer le talent de Leigh.. Patryk Krutyj, co-équipier de Leigh sur ce premier événement, se place à une lointaine 15e place au général, avec seulement 4 petits points de marqués..

C'est Alfa Romeo qui a récupéré Daniel Bereznay après son départ de chez Mercedes, et autant dire que ce fut bénéfique ! Avec une pointe de vitesse impressionnante, et une expérience non-négligeable engrangée avec son expérience chez Mercedes, l'apport technique de Bereznay à Alfa Romeo permet à l'équipe italienne de se projeter en haut du classement sur quasi chaque course ! Même si la malchance aura frappée Daniel, lui cuasant des soucis de freins sur tout l'événement, le poussant d'abord à la faute en Course 1, puis à l'abandon en Course 2, Daniel Bereznay semble être un homme fort de cette édition 2019, comme on aurait pu s'y attendre.

Mais l'homme à abattre sera très certainement David Tonizza. Fraîchement débarqué de la Draft 2019, après avoir échoué à cette même Draft l'an passé, l'Italien s'offre un début de compétition parfait : Deux victoires sur 3 possibles, et 3 podiums sur 3 ! C'est Ferrari qui en tire donc les bénéfices, puisque l'écurie, pour son arrivée dans la compétition, se place en tête du classement ! Il faudra tout de même faire très attention à Frederik Rasmussen, qui a confirmé son statut de cador et de favoris, et qui permet à Red Bull d'être à la poursuite de Ferrari. La lutte pour le titre s'annonce acharnée..

(Classement complet -> Hors Piste -> Hors F1)

L’œil de Nicolas Longuet.

Cette année, le plateau est très serré. Plus encore que l'an dernier je pense. Il y a beaucoup de pilotes qui sont capables de gagner, et de marquer des gros points pour leur équipe. Mais pour être tout à fait honnête, il y a une très bonne ambiance entre tous les pilotes : on discutait tous ensemble, on rigolait, et c'est une bonne chose de ne pas se mettre la pression et de s'amuser a ces événements. L'arrivée de Ferrari est fantastique. Ils ont un bon line-up, et ils apporteront sans doute un petit plus à la compétition. Et puis au-delà de ça, plus il y a de voitures en piste, plus il y a de dépassements, et donc plus les courses sont divertissantes pour le public !

Du côté des pilotes, j'attends d'en voir plus concernant David Tonizza avant de me prononcer sur lui. Je suis curieux de savoir s'il sera capable de maintenir sa très bonne forme tout au long du championnat ou non.

Ensuite, Frederik Rasmussen. C'est un pilote incroyable. Il a prouvé par le passé qu'il était un homme fort du championnat et ses performances au premier événement l'ont encore une fois démontré. C'est certain qu'il aidera Red Bull Racing à faire un gros championnat, et j'espère, remporter le titre !

Malgré ses performances, on ne peut pas juger Brendon Leigh sur un événement. On verra comment il performe dans le futur, mais je ne le mettrais pas de côté dans la course au titre..

Enfin, Daniel Bereznay. Il avait un rôle important chez Mercedes, et c'est certain qu'il a aidé aux titres de Brendon Leigh. Donc il pourrait tout autant aider Alfa Romeo. Il a désormais le statut de pilote numéro 1 dans son équipe, et c'est sûr que tout le monde en attend beaucoup de lui.

En bref.

+ L'arrivée en grande pompe de la Ferrari Driver Academy.

+ Frederik Rasmussen qui répond présent.

+ Daniel Bereznay qui s'installe en metteur au point fantastique.. -- .. mais qui manque cruellement de chance.

-- Mercedes en grande difficulté.

-- Les coéquipiers de Tonizza, Rasmussen et Leigh, tous les trois hors du coup..

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook