• T.L.

Débrief : Singapour 2019.


https://www.motorsport.com/f1/news/singapore-gp-race-report-vettel-leclerc/4546099/

C'est après une disette longue de plus d'un an que Sebastian Vettel a enfin retrouvé le chemin de la victoire ! Contrairement à tout ce qu'on avait pu prévoir, Ferrari était à son aise sur un tracé qui aurait du, en théorie, être un des pires de leur saison.. Et encore une fois, Formula Prono a été au sommet de sa forme puisque je voyais les deux Mercedes dominer..!

Les Flèches d'Argent avaient en toute logique la main mise sur ce circuit. Mais c'était sans compter les améliorations de Ferrari qui, pour une fois, sont efficaces et incroyables ! Les voitures sont collées à la route, et l'appui apporté permet au moteur de fonctionner à son meilleur. La Ferrari devient logiquement la force majeure de ce plateau !

Ca va être compliqué maintenant pour Mercedes, puisque les Rouges semblent s'inscrire en trouble-fêtes majeurs dans le succès de Brackley. La Russie devrait être aussi surprenante, puisque dans la même configuration que Singapour. À vrai dire, jusqu'à la fin de la saison, la majorité des circuits semblent typés Ferrari maintenant..!

On a eu le droit aussi à la présence de Red Bull aux avants postes, comme prévu. La voiture était certes en dessous des deux autres, mais tout de même présente, et Max Verstappen arrive tout de même à partir de Singapour avec une belle 3e place. Alexander Albon de son côté réalise une course solide, correcte, et consolide son baquet chez Red Bull pour la saison à venir.

La très belle course de ce weekend, elle nous vient de Pierre Gasly ! Partit 11e, le seul avec les pneus Hard, il s'est orienté vers une stratégie plus que décalée ! Mais elle fut payante, puisqu'avec quelques dépassements audacieux, dignes du Pierre Gasly qu'on aime, et d'une course rondement menée, il termine 8e, non loin de Lando Norris, 7e et meilleur des autres.

Qui a tout perdu ?

Daniel Ricciardo. Auteur d'une course parfaite, intelligente et propre, il s'est emballé une seule fois, lui causant une collision avec Giovinazzi et ruinant ses espoirs de points. C'est dommage pour l'Australien qui avait réussit à gérer sa gomme d'une main de maître, et qui réussissait à prendre l'aspiration des voitures plus rapides qu'il laissait passer sans perdre de temps. Malheureusement, ce sont des points non-négligeables qui s'envolent pour Ricciardo et Renault..

Qui a tout gagné ?

Ferrari. C'est logique. Les améliorations apportées sont fantastiques, ce qui permet à l'écurie de s'offrir un doublé, le premier depuis Budapest 2017, sur un circuit qui n'aurait pas du leur sourire. La stratégie est parfaite, elle met Mercedes dans l'obligation de réagir, et permet à Maranello de mener la danse. Elle est certes cruelle pour Charles Leclerc, mais la Formule 1, c'est avant tout un sport d'équipe.. Ensuite, les deux voitures assurent le job, Vettel est impérial, ne commet pas de faute, et profite de la stratégie d'équipe pour inscrire une victoire dont il avait cruellement besoin.

En bref.

+ Ferrari vainqueur surprenant.

+ Vettel de retour aux affaires ?

+ Pierre Gasly attaquant. -- Mercedes pas au rendez-vous.

-- L'erreur de Ricciardo qui coûte cher.

-- Le premier abandon de Williams (mais toujours pas sur une casse mécanique).

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook