• T.L.

F1 Esports Pro Series 2019


https://f1i.auto-moto.com/infos/leclerc-optimiste-monza-on-vise-double/

Après sa sœur réelle, c'était au tour de la F1 virtuelle de clôturer sa saison ce Mercredi. Au programme de cette Grande Finale, il y avait trois circuits techniques et propices au spectacle et deux titres en jeu. Le résultat final est celui qui était attendu par la plupart d'entre nous, mais on était tout proche d'un changement de main..

Pour commencer, les grands gagnants de cette saison 2019 ce sont Red Bull. Grâce à ses trois pilotes (F.Rasmussen, J.Tormälä et N.Longuet), l'écurie autrichienne s'est emparée du titre des constructeur, et de la grosse part du cash-price répartit entre les trois premiers. C'est une saison royale pour Red Bull qui n'a jamais vraiment été inquiétée, tant la concurrence manquait de quelque chose. La force de cette écurie fut sa complémentarité. Rasmussen était toujours aux avants postes, et Tormälä suivait dans les points. La seule intervention de Nicolas Longuet n'est pas à minimiser, puisqu'il signe une deuxième place fantastique quand son coéquipier est en difficulté. C'est donc véritablement une victoire d'équipe.

Le second titre revient à Ferrari et David Tonizza. Rapide, intelligent et régulier du début à la fin, c'est logiquement que l'Italien remporte ce titre, qui ne compte que pour le prestige, lors de sa première saison. Il n'en est pas moins Champion du Monde. C'est dans la hargne qu'il est venu s'imposer à l'ultime manche de la saison, en signant une deuxième place synonyme de titre, face à un Frederik Rasmussen aux abonnés absents. Pour une fois cette année, Ferrari n'a pas tout gâché..

Sinon, il était intéressant de voir la renaissance de Daniel Bereznay. En difficulté depuis le début de la saison, il parvient à réaliser un dernier événement fantastique, et à venir chercher une troisième place au classement des équipes, et une troisième place aussi au classement des pilotes. La saison prochaine risque d'être passionnante, tout comme cette année, surtout si les hommes de tête restent aux sommets, et que des jeunes loups viennent se joindre à eux.

(Classement complet -> Hors Piste -> Hors F1)

L’œil de Nicolas Longuet. A venir.

En bref.

+ Red Bull sacré du côté des équipes.

+ Tonizza sacré chez les pilotes.

+ Patrick Holzmann vainqueur du trophée DHL. -- L'absence de Nicolas Longuet.

-- Le second pilote Ferrari toujours à la rue.

-- La saison catastophique de Haas.

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook