• T.L.

Le bilan 2019.


FORMULA.

Cette année 2019 fut riche en émotions. De la joie du podium de Pierre Gasly, à la tristesse de la perte de Anthoine Hubert, les 4 disciplines ci-dessous, que FORMULA aura couvert cette année, nous auront faite passer par toutes les situations. Alors avant de se plonger, ce weekend, équipe par équipe, dans un bilan plus complet de la saison 2019 de Formule 1, on va revenir rapidement sur chacune de ces séries.

Je vous invite donc, mesdames et messieurs, à vous replonger avec moi dans cette année 2019 de sport mécanique, réels et virtuels.

F1 Esport Pro Series

Cette 3e édition des F1 Esport Pro Series était la première couverte par FORMULA. Le choix de couvrir une compétition virtuelle, en pleine explosion, et en plus de ça très disputée fut gagnant ! Grâce aux retours de Nicolas Longuet, pilote Red Bull et Champion du Monde avec son écurie, nous avons pu vous proposer des analyses et des débriefs sérieux et complets. Je remercie avant tout Nicolas pour son implication et sa disponibilité, mais aussi son équipe, ses membres, Anna, Danny et Nils, qui ont facilité le contact, même si les délais étaient souvent très long.

En ce qui concerne le sportif, il y a eu des surprises. Avec Daniel Bereznay qui quittait Mercedes et Brendon Leigh, on ne savait pas trop à quoi s'attendre pour la lutte au titre. Finalement, ni l'un ni l'autre furent réellement en mesure d'aller chercher le trophée. L'un manque cruellement d'un coéquipier capable de lui préparer une voiture formidable, et l'autre manque de chance et a été un peu long au démarrage. C'est donc sur Ferrari et Red Bull qu'il fallait compter pour une bataille serrée pour le titre. Et c'est donc l'équipe autrichienne qui l'emporte, grâce à un trio de pilotes performants et complémentaires. Ferrari ne perd pas tout, avec l'obtention du titre des pilotes, grâce à David Tonizza qui aura porté son équipe seul jusqu'à la fin de la saison, tant ses coéquipiers n'étaient pas au niveau.

On a hâte de voir ce que 2020 nous proposera, mais ce qui est sûr, c'est que cette discipline n'est pas prête de nous décevoir !

Formule 3

Avant le début de la saison, on ne savait pas trop où regarder. Tous les pilotes découvraient une nouvelle monoplace, équipée du Halo, et tous avaient déjà roulé en F3, qu'elle soit mondiale ou régionale. On savait bien évidemment que Prema allait être attendue pour jouer le titre, comme très souvent, on ne savait juste pas lequel de ses pilotes allait pouvoir se montrer le plus fort pour être sacré. Et à ce petit jeu là, c'est Robert Schwartzman qui s'en est le mieux sorti. Globalement, la saison était sympathique. Il y a eu de belles courses, avec des pilotes qui auront continué à montrer un fort potentiel. Daruvala, Armstrong, Vips sont par exemple sorti du lots pour égayer nos Samedi et Dimanche matin. Au-delà de ça, les courses furent intéressantes, avec de belles batailles, et quelques coups d'éclats. Bien évidemment, il y a eu des mauvaises courses, comme partout, mais c'est sur une plutôt bonne note que la F3 quitte 2019.

Pour la saison prochaine, on se sait pas à quoi s'attendre. Sur les 30 pilotes du plateau, un bon nombre devraient rester une année de plus. Une dose importante s'est déjà vu offerte un baquet en F2, ce qui ouvre la porte à des pilotes issu des formules régionales ou nationales de F3. Affaire à suivre.

Formule 2

Ce fut une année bien sombre pour la F2. Tout d'abord sur le plan humain, avec la perte de Anthoine Hubert, à Spa, dans un effroyable accident qui aura également éloigné Juan Manuel Correa des circuits, pour on ne sait combien de temps. C'est malheureusement l'image qui me reste en tête quand je pense à la saison mécanique 2019. Notre passion, si belle et si particulière se veut parfois très triste et très cruelle. Sur le plan sportif, cette année ne fut pas bonne non plus. Le niveau du plateau était assez bas. Entre des rookies qui devaient faire leurs marques dans un nouveau championnat, et donc n'étaient pas aptes à jouer les avants-postes, et des vétérans qui traînaient derrière eux de trop longues années blanche dans cette discipline, on ne pouvait pas trop espérer une saison fabuleuse. Et dans tout ce lot, c'est Nyck De Vries, situé entre les rookies et les vétérans, qui s'est imposé. Logiquement, il était celui qui méritait le plus de gagner le titre, compte tenue des situations de chacun. La saison prochaine s'annonce bien plus belle. Avec un gros ménage pour les vétérans, qui laisseront leur place à de très nombreux jeunes loups de la F3, le niveau sera inévitablement rehaussé. Les rookies de 2019 seront capables de jouer les avants-postes, et les rookies de 2020 pourront venir troubler les fortes têtes du plateau. De quoi donner l'eau à la bouche..

Formule 1

Que dire de cette année 2019 de Formule 1, si ce n'est qu'elle nous aura fait passer par tous les états. De la folie de Silverstone, à la surprise de l'Allemagne, en passant par la joie du Brésil et la tristesse de la Belgique, cette saison 2019 fait parti des plus belles saisons de l'ère hybride. Bien que dans sa globalité rien ne fut incroyable tant les erreurs de Ferrari et la puissance de Mercedes nous ont rapidement fait comprendre que King Lewis allait obtenir sa 6e couronne, individuellement énormément de courses nous auront apporté du plaisir, du spectacle et de la passion.

Inévitablement, Mercedes et Lewis Hamilton rafle les mises posées sur les titres des pilotes et des constructeurs. On peut tout de même noter la très belle saison des Red Bull, venue jouer les troubles-fête à de nombreuses reprises. Ferrari, une année de plus, ne parvient pas à concrétiser quand tout semble s'aligner pour qu'ils y arrivent.

L'année prochaine ne devrait pas être bien différente de cette saison. A un an d'un changement de réglementation majeur, les écuries sont déjà tournée vers 2021. On devrait donc logiquement voir Ferrari et Mercedes jouer les avants-postes, avec des piges de Red Bull par-ci par-là. Reste à savoir si ce sera 2019 bis-repetita, ou si Ferrari arrivera à ne plus tout gâcher..

Je profite de ce Bilan pour vous remercier. Cette année fut incroyable. J'ai eu le plaisir de voir mon bébé (FORMULA hein.. Parce que j'ai pas de bébé.. Enfin c'est une métaphore quoi.. Bref t'as compris..) apprendre à marcher, et vous avez été prés de 400, tous réseaux sociaux confondus, à le suivre. J'ai eu l'honneur de rencontrer, d'échanger et de travailler avec des personnes incroyables. Arthur Leclerc, Augustin Collinot, Gabriel Aubry, Enzo Valente, Nicolas Longuet, et tous les autres jeunes talents avec qui j'ai pu discuter. Mick, de la chaîne BlablaF1, qui m'aura permis de m'épanouir vocalement dans ses DebriF1. FormulX et Greg, de Au Rupteur, avec qui j'ai pu discuter, de tout et de rien, et qui me donne de la motivation pour continuer. Mais par dessus tout, Anthoine Hubert, dont le destin funeste nous aura tous fait beaucoup de mal.

Merci à vous tous.

La saison de FORMULA n'est pas finie, puisqu'on se retrouve tout le weekend pour faire un gros bilan de la saison 2019 de Formule 1, et le weekend prochain pour l'édition 2019 du Hall of Fame de FORMULA.

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook