• T.L.

La revue des effectifs 2020. (1/2)


Cette saison 2020 devrait être.. particulière. Que ce soit sportivement, avec des écuries désireuses de quitter l'ère actuelle sur une bonne note et d'autres n'attendant que de passer à 2021, ou administrativement, avec la quasi-totalité des contrats se terminant en fin de saison et le Covid-19 menaçant de nombreuses épreuves, cette année devrait être palpitante ! Maintenant, sera-t-elle passionnante du début à la fin ou sera-t-elle intéressante course par course uniquement, comme la saison dernière ? On ne pourra répondre à ces questions qu'en Décembre, mais en attendant, penchons nous sur les protagonistes de cette saison, qui marquera le 70e anniversaire de notre discipline favorite.

Voici la revue des effectifs de cette saison 2020 !

C'est une saison 2019 en dents de scie que quitte Alfa Romeo. Malheureusement pour le constructeur Italien, 2020 risque de ne pas être meilleure.. La voiture semble à la peine, avec relativement peu de tours bouclés pendant les essais hivernaux. En plus de cela, c'est une voiture qui aura été pilotée par trois pilotes différents en six petits jours, pas vraiment de quoi habituer les pilotes à leur monture..

Kimi Räikkönen, élément intouchable du paddock, restera au volant de l'Alfa Romeo. Il est difficile à dire ce que The Iceman sera capable de faire, tant il est détaché de ses performances et ne roule plus que pour son plaisir (cf. Drive To Survive). C'est sans compter Ferrari, qui a son mot à dire sur l'un des baquets, et qui privilégiera sûrement un certain Schumacher qui perfectionnera ses armes en F2.

La question que l'on se pose, c'est lequel des deux pilotes risque le plus d'être remplacé ? Antonio Giovinazzi reste sur une saison correcte, avec une belle progression dans ses performances. Même si c'est pour le moment lui qui occupe le siège estampillé Ferrari, une bonne saison de sa part pourrait s'additionner avec l'âge de Kimi, et pousser le Finlandais vers la sortie. La saison administrative d'Alfa Romeo devrait être intéressante..

C'est, selon beaucoup, l'adversaire principal de Mercedes cette année. Il est encore trop difficile de se prononcer, tant les essais hivernaux ne sont que très peu représentatifs des véritables performances. La voiture n'a pas fait tant de tours que ça, mais semble relativement fiable, et est encore une fois un bijou d'aérodynamisme. Avec un deuxième temps sur le classement global, la voiture semble aller vite, reste à savoir si elle ira aussi vite que les Mercedes et plus que les Ferrari..

C'est Max Verstappen, comme depuis déjà plusieurs saisons, va porter l'écurie. Vainqueurs à trois reprises l'an dernier, il semble être le seul capable de faire tomber Lewis Hamilton. Il faut juste espérer que la voiture soit à la hauteur de ses attentes, et de ses ambitions.

Son coéquipier, Alexander Albon, continuera son apprentissage. Croyez-le ou non, mais le Thaïlandais n’entamera que sa deuxième saison dans l'élite (enfin bon, normalement vous le savez quoi, donc bon.. Vous avez pas de raisons de pas me croire..). Après six mois satisfaisants chez Toro Rosso, il a conquis tout le monde chez Red Bull. L'objectif pour lui sera d'être constamment dans le Top 6, voir plus haut dans le classement, et de décrocher quelques podiums, pour s'assurer une place pour 2021.

C'était la plus grosse surprise de la saison 2019. Avec deux nouveaux pilotes, et une voiture qui semblait à peine guérie de ses blessures Honda, l'écurie a réussi à se placer en haut du classement des "autres". Cette année, l'objectif sera de rééditer la performance, et de pourquoi pas aller chercher un nouveau podium, même si la concurrence sera rude. La voiture va cependant de mieux en mieux, et est un exemple de fiabilité depuis le début de ses roulages 2020.

Carlos Sainz a surpris beaucoup de monde l'an dernier, moi le premier. Au top de sa forme en ce moment, il voudra logiquement continuer sur sa bonne lancée, et continuer à dominer le peloton. Mais avec un coéquipier aux dents longues, la lutte en interne risque d'être acharnée.

Lando Norris quant à lui cherchera à améliorer ses performances en courses. Bien qu'il soit très performant en qualifications, au point de dominer son coéquipier (11/10 en faveur de Norris en 2019), son rythme de course est encore à perfectionner. Il débutera sa deuxième saison dans la catégorie reine en ayant déjà conquis le public pour ses performances hors pistes, reste plus qu'à finir de nous convaincre sur les circuits.

Sans surprises, Mercedes sera, une année encore, nettement favorite pour le titre. L'écurie allemande ne cesse d'innover. Ce monstre de fiabilité est celui qui a parcourut la plus grande distance durant les essais hivernaux, en plaçant sa voiture comme la plus rapide, et en apportant le DAS, système unique et incroyable. Si Ferrari ne cache pas son jeu, Mercedes devrait, par l'expérience, réussir à mettre Red Bull en retrait, et aller ravir un énième titre mondial.

Sa tête de proue sera bien évidemment Lewis Hamilton. C'est LA saison pour marquer l'histoire, et égaler un record que l'on pensait tous inatteignable, celui des 7 titres de Michael Schumacher. Je vois mal Lewis patiner face à son coéquipier, et si Mercedes domine une nouvelle fois la saison, Lewis Hamilton devrait rentrer un peu plus dans l'histoire du sport.

De son côté, Valtteri Bottas cherchera à me faire mentir. Enfin pas que moi, mais l'idée que j'exprime. Enfin, tu as saisi quoi.. Le Valtteri 3.0 (oui, c'est pas une blague, encore un nouveau Valtteri..) est apparemment plus rapide, plus affamé, déterminé et plus compétitif. Mais est-ce que ça suffira pour détrôner son roi de coéquipier ?

Alpha Tauri, feu Toro Rosso, arrive en Formule 1 en 2020. Avant même de voir la voiture en piste, cette dernière a conquis tout le public, en arborant l'une des livrées les plus belle de la saison. Mais si c'est beau et que ça va pas vite, c'est nul.. Avec deux podiums miraculeux l'an dernier, l'écurie aura du mal à faire mieux cette année. Mais rien n'est impossible en Formule 1, et Alpha Tauri cherchera à semer le trouble dans le peloton. La voiture a l'air rapide et fiable, mais encore une fois, les essais sont trop peu représentatifs des vraies performances..

Pierre Gasly voudra très certainement réaliser une très bonne saison, pour peut-être attirer des écuries pour 2021. Bien qu'il soit toujours dans la filière Red Bull, son avenir avec l'écurie mère semble bouché, et il faudra trouver un endroit où rebondi si c'est véritablement le casr. À l'aise avec son équipe depuis son arrivée en F1, sa saison devrait être agréable à suivre s'il reste sur la même lignée.

Daniil Kvyat me laissait dubitatif à l'aube de la saison dernière. Finalement, je suis forcé d'admettre que sa saison fut correcte, même si une sérieuse marge d'amélioration est encore perceptible. Comme chez Alfa Romeo, un baquet sera convoité par l'un des jeunes talents de la Red Bull Junior Team, et Daniil Kvyat semblerait être le plus propice à être remercié.. Même si le vivier actuel de Red Bull est assez pauvre, sa saison pourrait être déterminante..

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook