• T.L.

Pré-Grille : Melbourne 2020.


https://www.motorsportmagazine.com/previews/f1/2016-abu-dhabi-grand-prix-preview

Ça y est ! On y est ! Après près de 3 mois de pause hivernale, le grand cirque de la Formule 1 redémarre et pose ses valises à Melbourne en Australie.

C'est désormais une tradition : direction l'Albert Park pour la première manche de la saison. On a hâte de voir les nouvelles voitures dévorer le bitume australien, et se battre pour la gagne. Même si comme d'habitude, la hiérarchie ne devrait pas être trop chamboulée, et qu'on devrait retrouver Mercedes, Ferrari et Red Bull aux avants postes, les autres derrière, et Haas et Williams au fond, l'ordre reste encore à être déterminé précisément.

Devant, on ne sait pas qui sera l'adversaire principal des Flèches d'Argent, Red Bull étant férocement prêt pour la saison, et Ferrari étant, selon leurs dires, bien au contraire pas prêt. On est en droit de se demander si Ferrari cache son jeu, ou si la communication de la Scuderia est réelle et sincère.

Dans le milieu du peloton, McLaren cherchera à installer sa domination comme la saison passée. Renault, toujours très ambitieuse, arrivera avec une nouvelle monoplace, au concept aéro différent des autres années. L'idée sera bien sûr de concurrencer Woking, et de prendre la 4e place du classement général, soit le titre de "meilleur des autres". Les autres "autres" (ouais vous avez compris..) ne devraient pas beaucoup bouger, à l'exception de Racing Point, qui reste là aussi un point d'interrogation important.

Enfin, en queue de peloton, on devrait retrouver Williams. Même si des gros progrès risquent d'être à noter pour l'écurie britannique, il sera fort à parier que l'équipe ne viendra pas titiller le milieu du peloton. Cependant, elle pourrait se rapprocher d'Alfa Romeo, qui sera en difficulté cette année. Mais la pire descente aux enfers est à mettre au profit de Haas, qui cherchera à sauver sa saison dès Melbourne, et donc, son avenir en F1.

Qui a tout à perdre ?

Haas. L'équipe est en crise depuis deux ans, et ne cesse de se rapprocher des abysses du classement. Entre mauvais choix sur la piste, dans les stands, et dans ses partenaires (cf. Rich Energy), l'année risque d'être compliquée. De plus, Gene Haas ne s'est pas caché que si l'année était catastrophique, ce serait la dernière de l'écurie américaine en F1. Il faut donc relever la barre, et très vite. On sait que l'équipe roule bien à Melbourne, maintenant, il ne reste plus qu'a pouvoir enchaîner deux relais en course, et ça passe par un arrêt aux stands réussit..

Qui a tout à gagner ?

Renault. On va être optimiste en ce début d'année. Renault a réussi à développer l'un des meilleurs moteurs du plateau en 2019, et cherchera en 2020 à y associer un concept aéro réussit. Avec un nouveau nez, et une nouvelle politique appliquée sur ses appendices, il y a tout à gagner. Soit c'est raté, et dans ce cas l'écurie française ne perd pas grand chose, si ce n'est de l'argent et du temps, soit c'est une réussite, et la voiture pourrait faire un énorme bon en avant.

Récapitulatif du weekend.

VENDREDI

Essais Libres 1 - 01h55 - Canal+ Décalé

Essais Libres 2 - 05h50 - Canal+ Décalé

SAMEDI

Essais Libres 3 - 03h45 - Canal+ Décalé

Qualifications - 06h45 - Canal+ Décalé

(Blabla Qualif sur la chaîne YouTube du Blabla F1)

DIMANCHE

Course - 06h05 - Canal+

58 Tours

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook