• T.L.

Les pires trophées de la Formule 1.


FORMULA.

Peu importe le sport et la compétition, un trophée symbolise la réussite. Que ce soit la Coupe du Monde de football, iconique, ou une médaille olympique, qui change à chaque édition, la symbolique de "Bravo, tu as gagné, tu mérites cet objet" est la même.

Mais il arrive parfois que le trophée ne soit pas aussi beau, emblématique ou décoratif que ce que l'on imagine.. Et bien évidemment, la Formule 1 s'est frottée à ce genre de problèmes.. Trophées laids, créations ratées, ou simplement digne d'un gadget Wish à 2€, la liste peut être longue.. Et aujourd'hui, nous allons nous pencher sur quelques-unes de ces erreurs.

Je précise tout de même que la sélection faite n'est que mon avis, et n'engage que moi. Vous êtes libres de ne pas être d'accord. Je n'ai pas pu placer tous les trophées, ainsi j'ai dû réduire le choix à 5 récompenses. Mais ceci étant fait, plongeons nous dans l'article !

Mesdames et Messieurs, je vous propose donc de découvrir avec moi, cinq des pires trophées de l'histoire de la Formule 1.

Grand-Prix d'Europe 1993.

A Donnington, en 1993, Senna réalise l'une des plus belles courses de sa carrière. Parti 4e, il perd une place au départ, et parvient à boucler le premier tour en tête, alors qu'une pluie typiquement Britannique s'abat sur le tracé. Ensuite, c'est une démonstration du talent incroyable du Brésilien, qui lui amène logiquement la victoire. Pour cette course, SEGA, le célèbre développeur de jeux-vidéos (c'est la nimtemdo et la guem-boy !) était LE sponsor de l'événement. Un gigantesque ballon aux couleurs du développeur flottait dans le ciel, et Sonic, lui-même, était aux abords du tracé. Bien évidemment, il fallait que le trophée soit en lien avec ce sponsor de qualité !

Mais.. Comme on peut le voir ci-dessous, c'est guère une réussite.. Un trophée brut, qui manque de détails, volumineux, terne, avec comme seule touche de couleurs le bleu de la marque, le reste du trophée étant d'une couleur bronze chiasse. Et à côté, c'est mon dessin.

FORMULA x https://fr.motorsport.com/lemans/photos/les-pilotes-changent-sebastien-loeb-et-franck-montagny-5/3065884/

Grand-Prix de Bahreïn 2004.

Pour la première course de son histoire, Bahreïn avait de hautes espérances. Un beau tracé, un cadre idyllique, des infrastructures modernes et luxueuses, tout était mis en oeuvre pour installer ce circuit comme une étape de luxe dans le calendrier. Tout ? Presque.. Au terme de la course, c'est Michael Schumacher qui s'impose, devant son coéquipier Rubens Barrichello, et devant le jeune Jenson Button. Autant pour Ferrari ce n'est pas incroyable, autant pour le Britannique, ce n'est alors que son deuxième podium en Formule 1. L'euphorie est grande, et on a toujours envie de repartir du weekend avec des souvenirs pleins la tête, et pleins les valises. Les trois lauréats ont du être déçus..

Il est fort à parier que ce trophée est exposé au pied d'un bureau, en plein coeur d'un open space, et qu'il soit rempli de boulettes de papier. On dirait grossièrement une poubelle. Une poubelle design, certes, mais une poubelle quand même. En tous cas, on a ici la preuve que les organisateurs ont dépensé un maximum d'argent dans les infrastructures, plutôt que dans la récompense.. En témoigne la joie sur le visage de Rubens..

FORMULA x https://www.zimbio.com/photos/Romain+Grosjean/F1+Grand+Prix+USA+Qualifying/iqDDrlcKz6z

Grand-Prix de Chine 2010.

Fraîchement Champion du Monde, et bien déterminé à empocher une seconde couronne mondiale, Jenson Button lança sa saison 2010 de la meilleure des manières. Après une première victoire en Australie, c'est en Chine qu'il parvient à se hisser sur la plus haute marche du podium, en partant depuis la 5e position sur la grille. Son coéquipier, Lewis Hamilton, l'a suivit du début à la fin. Il partait 6e, et termine 2e. Un doublé inespéré pour Mercedes, qui à l'issue de la course, se hissait au sommet du classement des pilotes. Quoi de mieux pour immortaliser ce moment qu'un trophée ?!

Bah un beau trophée.. C'est mieux.. C'est mieux qu'un anneau tenu par des flammes en plastique.. Alors oui, les flammes peuvent être liées à Santander, sponsor-titre de l'événement, ou à la culture chinoise, mais.. C'est pas fou.. On a plus envie de s'amuser à faire passer son chat dedans, en se prenant pour le dirigeant du Cirque Pinder, plutôt que de l'exposer sur la cheminée.. Dedans à la limite.. Ça resterait raccord avec les flammes..

FORMULA x https://motorsport.nextgen-auto.com/fr/formule-1/kevin-magnussen-devoile-son-casque-pour-la-saison-2020,146227.html

Grand-Prix d'Autriche 2014.

Le Grand-Prix d'Autriche 2014 voyait une première ligne 100% Williams. Oui oui, tous les petits nouveaux qui n'ont pas connu cette époque, Williams était vraiment rapide. Je vous jure.. Elles ont même failli gagner ! En fait, si Mercedes n'avait pas été aussi rapide, et que Williams n'avait pas commis la moindre erreur de stratégie, au moins l'une des deux voitures aurait pu gagner la course. C'est finalement Nico Rosberg qui prend le dessus sur Bottas et Massa, en remportant la course. Hamilton le suit et termine deuxième. Bottas complète tout de même le podium. La course est belle, la prestation des Mercedes aussi, la Williams sur le podium également. Le trophée ne l'est pas.

Installé au sommet d'un manche en bois, renforcé par des rondelles en acier, un motif circulaire, lui aussi en acier, fait mine de trophée. A moins que ce soit le morceau de bois accroché à l'ensemble. A moins qu'on en ai mis un pour camoufler une erreur sur l'autre ? Ou.. Non, je sais pas.. C'est.. Design va-t-on dire..

FORMULA x https://www.rds.ca/courses/formule-1/f1-charles-leclerc-partira-en-tete-au-gp-de-belgique-lance-stroll-18e-1.6912740

Grand-Prix d'Espagne 2019.

Depuis peu, les organisateurs de Grand-Prix font appel à des artistes pour élaborer des trophées. C'est par exemple le cas en France, avec Richard Orlinski, qui est le créateur de ce gorille, qui divise. En Espagne aussi on a voulu innover, et se tourner vers l'art. Ainsi, c'est le même créateur qui s'est penché sur les récompenses du Grand-Prix d'Espagne, que celui qui s'était penché sur celui de l'Allemagne. Comme sa version Allemande, ce n'est pas une très grande réussite..

Ça a la forme d'un trophée, mais c'est plat, un numéro 1 jonche le sommet de la structure, elle-même percée de lettres formants le mot "BARCELONA". L'idée est bonne, c'est indéniable, mais pour moi la réalisation est ratée. Je suis bien moins salé sur ce trophée que sur les autres, puisque c'est un parti-pris artistique, que l'on peut aimer, ou ne pas aimer, comme le gorille tricolore. Mais je me devais de parler d'un concept artistique manqué. Bien que ses versions 2018, ou Allemandes n'étaient guère meilleures..

https://www.specialist-auto.fr/25866-les-daft-punk-a-monaco/

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook