• T.L.

Derrière la visière de... Alexandre Bardinon.


FORMULA.

Jeune pilote au parcours atypique, il s'est construit un nom et une réputation dans les catégories inférieures, grâce à de très bons résultats, avec relativement peu d'expérience. Il a tout de même quelque courses dans les jambes, et plusieurs disciplines dans ses gants, mais n'a cependant pas encore participé à un championnat complet. Ainsi, cette saison 2020 sera la première complète pour le jeune Français. Fort d'une progression rapide, et d'un appétit grandissant, c'est vers les sommets du sport automobile que ce pilote à les yeux braqués. Et étape incontournable avant d'arriver vers les sommets ? FORMULA ! Enfin.. Bon.. Un jour peut-être.. Enfin je veux dire.. Laissez moi rêver bordel ! Bref..

Mesdames et Messieurs, je vous propose donc de passer avec moi, derrière la visière d'Alexandre Bardinon.

Contrairement au schéma habituel de beaucoup de pilotes, tu as commencé ta jeune carrière en GT4, avant d'aller vers la monoplace. Est-ce que tu peux nous raconter ce parcours pour le moins atypique ?

A la base, je faisait de la course vraiment pour m'amuser. Quand j'ai commencé à m'intéresser à la compétition, un ami m'a mis en relation avec Yvan Muller (Quadruple Champion du Monde WTCC NDLR.). J'ai fais des tests très concluants, et il a décidé de m'intégrer à son Team. J'avais eu une expérience en FFSA F4 fin 2017, mais ça ne s'était pas bien passé, et ça m'avait un peu dégoûté de la monoplace.. Mais voilà, entre temps, j'ai voulu retrouver mon premier amour ! C'est la catégorie que je préfère la monoplace, donc j'y suis reparti. En même temps que le GT4, en 2018, j'ai fais une course de Formule Renault (V de V Challenge NDLR.), où j'ai terminé deuxième, et en 2019 je roulais en Formule 3 Régionale. C'était surtout une saison d'apprentissage.

Cette année tu rouleras en Euroformula Open, un championnat qui ne cesse de grandir, au seins du Team Van Amersfoort. Ce sera ta première saison complète en monoplace, quels seront tes objectifs ?

C'est vrai qu'avant j'avais soit manqué des manches, soit participé à quelques unes seulement. Van Amersfoort aura cette année une voiture assez proche de ce qu'elle avait en FIA F3 la saison passée, donc elle a déjà une base de travail solide. De notre côté, nous n'avons pas fait beaucoup de tests, donc on ne sait pas véritablement qui sera placé où. Nos objectifs dépendront vraiment des performances des autres. Alors bien sûr, on vise toujours le plus haut possible, et on se donne au max pour faire de son mieux ! Personnellement, j'aimerai viser un Top 15, Top 10 ou Top 8 en première partie de saison. Je pense que le Top 10 est un bon objectif pour la saison.

Dallara apporte une nouvelle voiture pour cette saison 2020. Quelles différences tu as ressentis entre l'ancienne version et la nouvelle ?

Dès les premiers tours de roue, on a senti une différence. Les freins sont meilleurs, donc la voiture s'arrête plus vite, l'aéro est aussi bien mieux qu'avant. Mais cette nouvelle version de la voiture apporte aussi le Halo. Ce n'est pas tant la forme du Halo qui gène, puisqu'on s'y habitue très vite finalement. C'est un peu comme un essuie-glace. Ce qui vient nous chnger d'avant, c'est vraiment le poids, qui alourdit la voiture de près de 7kg je crois.. Donc la voiture est plus lourde, et on la sent plus paresseuse dans les virages.

Le weekend dernier aurait du se tenir le Grand-Prix de Pau, et par la même occasion la première manche de la saison d'EF Open. Quel rapport tu as avec ce tracé iconique, qui plus est Français ?

Je regrette vraiment de ne pas y aller. J'ai fais mes débuts à Pau, en GT4, donc j'ai une attache toute particulière avec ce circuit. Il est mythique, l'ambiance est vraiment particulière, c'est dommage.. J'espère qu'il pourra avoir lieu, même si je ne suis pas vraiment optimiste.. (Depuis l'interview, l'EuroFormula Open a publié son calendrier.. Sans Pau.. NDLR.)

Comment est-ce qu'on fait pour se préparer à une saison aussi importante que celle-ci, avec la crise sanitaire actuelle ?

Dans ces situations là, c'est la motivation qui l'emporte. Je me prépare chaque semaine comme si j'allais rouler le weekend qui suit. Alors je ne vais pas te mentir, en Février et Mars j'ai un peu réduit le cardio et la muscu.. Mais j'ai repris tout ça à fond fin Mars, début Avril, pour être au top de ma forme à la reprise. On n'a pas vraiment d'informations, si ce n'est que pour le moment, la seule manche qui n'a pas été déplacée ou annulée est celle du Hungaroring (11 et 12 Juillet NDLR.). Donc on se prépare en se disant que c'est là-bas qu'on roulera !

Dans le futur, quel serait ton objectif ? Est-ce que tu rêves de Formule 1 ?

L'objectif est toujours la Formule 1 je pense. Mais c'est compliqué. Pour le moment, je me concentre sur ce que j'ai à faire. Je passe les steps petit à petit, sans me précipiter, pour essayer de monter le plus haut possible. Il y a toujours cette motivation d'aller le plus loin possible, donc je me focalise vraiment sur ça.

Propos recueillis en Mai 2020.

Article bouclé le 28 Mai 2020.

http://www.vanamersfoortracing.nl/news/fia-f3-european-championship/van-amersfoort-racing-enters-the-2020-euroformula-open-championship-with-alexandre-bardinon.htm

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook