• T.L.

Débrief : Styrie 2020.


https://suggestbest.com/f1-lewis-hamilton-wins-styrian-gp-as-ferrari-endures-one-other-debacle/

A l'image de l'illustration de cet article, Lewis Hamilton était seul au monde ce weekend. Il rebondit, après un premier weekend compliqué. Il aura dominé de la tête et des épaules une séance de qualification rocambolesque, et aura fait un Grand-Prix parfait, pour décrocher la victoire. Un weekend bien moins intense que celui de la semaine dernière, mais quand même très agréable..

La première bonne surprise, ce fut Red Bull. On attendait un sursaut d'orgueil de l'équipe, et il est venu ! Max Verstappen, très à l'aise sous la pluie, à profité du déluge Autrichien pour signer le 2e temps. Une course complète, très sérieuse, lui offre la 3e place, quand son coéquipier le suit au classement. C'est donc un retour logique de Red Bull à sa véritable place de deuxième force du plateau, derrière l'ogre Mercedes qui semble intouchable..

McLaren, de son côté, a confirmé sa très bonne forme de la semaine dernière. Des qualifications splendides, de la part des deux pilotes, et une course animée du début à la fin, par les assauts de ses pilotes. Comme la semaine dernière, Lando Norris s'est déchaîné en fin de course pour doubler 4 voitures en deux tours, pour prendre la 5e place. Une course plus difficile pour Sainz, mais elle aussi très sérieuse. McLaren s'affiche actuellement comme la troisième force du plateau. Reste à voir si Ferrari reviendra dans la course ou non..

A part Ferrari, dont on parlera juste après, ce sont les Haas et les Williams qui ont plus de mal. Pour Williams, c'est dommage, George Russell, alors bien placé et dans le rythme du peloton, commet une erreur et repart dernier.. C'est tout son travail de qualification qui est ruiné, et sa 12e place oubliée.. Nicholas Latifi, toujours un peu en retrait, aura montré du mieux. Il aura dominé une bonne partie de la course son coéquipier, avant de craquer. Les voitures finissent dernières, mais le progrès est présent. Pour Haas, le progrès, c'est d'avoir fini la course.. Les deux pilotes auront tout de même passé une heure et demi à rouler sur des oeufs, et à prier pour leurs freins.. Des soucis auront cloué Romain Grosjean aux stands en qualification, et Magnussen en FP1. La descente en enfer continue..

Qui a le plus perdu ?

Ferrari. Difficile de ne pas parler d'eux.. Les améliorations apportées ce weekend sont mauvaises. La voiture n'est pas plus rapide, pas plus agile, et les résultats ne sont pas là. En qualification, c'est une 10e place poussive pour Vettel, et un echec en Q2 pour Leclerc. En course, ce sont 3 virages avant que la course ne soit finie. Une erreur de Leclerc, trop ambitieux, qui coûtera l'aileron arrière de son coéquipier. Les deux voitures abandonnent, et repartent d'Autriche avec une étiquette de clowns.. Il est IMPÉRATIF que les améliorations de ce weekend soient bonnes, sinon l'équipe est partie pour deux ans de calvaire.

Qui a le plus gagné ?

Norris. La semaine dernière, j'ai préféré mettre en avant la prestation globale de l'équipe. Mais Lando, lisant mon article, n'a pas apprécié que je ne parle pas de lui directement, donc il me l'a fait comprendre. Enfin.. Je l'ai compris comme ça.. C'est en tous cas un weekend excellent pour Norris, qui éblouit en qualification, et qui sublime en course. Et puis ces derniers tours.. Qu'ils sont beaux.. Ces attaques, incisives, précises, et surtout, sûres. C'est une nouvelle fois une opportunité prise pour l'Ultimate Opportunist de la Formule 1.

Formule 2.

Quel weekend on a eu en Formule 2.. Une première course sous la pluie, qui aura tardé, avec une heure de drapeau rouge, pour finalement partir sur une piste séchante, rendant le mélange explosif ! Robert Shwartzmann aura illuminé cette course de son talent, survolant le field pour aller gagner. Une nouvelle fois, Zhou est très fort, mais ne conclut pas. Un mélange de malchance et de perte de rythme lui coûteront une victoire éventuelle. Celui qui aura impressionné, c'est Yuki Tsunoda. Très nettement à l'aise, il aura perdu la course sur un problème de radio, le laissant en piste trop longtemps. Malgré tout, dès la reprise, c'est un rythme de malade qui vient lui offrir la deuxième place. Une course très intéressante, qui aura permis à tous nos favoris de se confirmer comme tel. Ce plateau est vraiment très fort..

Le weekend de Giuliano est lui très difficile.. C'est un événement transparent pour le Français, qui termine loin, très loin.. Son équipe n'a jamais été dans le coup, et il n'aura jamais su l'aider à remonter la pente..

(Classement complets -> Hors Piste -> Hors F1)

Formule 3.

En Formule 3 aussi les choses auront été mouvementées. Le Samedi, d'abord, la course 1 n'aura durée que la moitié de son total prévu. La faute à la pluie, et à une visibilité nulle. La course aura été intéressante de part les possibilités de chacun, mais le rythme fou n'aura pas eu le temps de s'installer. Tout ce petit monde se sera rattrapé le lendemain, avec la course 2, sur le sec cette fois-ci. Théo Pourchaire partait en pôle. Malheureusement, rapidement, le rythme n'était pas celui d'un leader. Lawson et Hugues le doublent, et tentent de s'envoler. Mais la fougue de Lawson empêche le duo de se séparer de ses poursuivants.. A tel point que la lutte est présente toute la course, pendant que Théo est tranquillement derrière à attendre une opportunité. Elle viendra tout à la fin, quand les deux leaders s'accrochent, sur une attaque trop ambitieuse de Lawson. Théo est donc premier, quand la VSC vient lui offrir la victoire sur un plateau.

C'est un weekend réussit pour Théo, qui signe sa première victoire en F3, et qui devient par la même occasion le plus jeune vainqueur de l'Histoire de la discipline (GP3/F3). Une première Marseillaise retentit depuis plus d'un an sur un plateau de Formule 1, et depuis la victoire d'Anthoine Hubert en France. Clément Novalak aura lui eu plus de mal, et aura vécu un weekend très compliqué. Deux sorties de pistes, les deux fois malheureuses, lui font terminer deux fois très loin.

(Classement complets -> Hors Piste -> Hors F1)

En bref.

+ McLaren confirme sa forme.

+ Les qualifications folles.

+ Théo Pourchaire vainqueur en F3. -- Ferrari de plus en plus ridicule.

-- La mécanique de Renault qui pénalise Ocon d'un bon résultat.

-- Les Haas, pire équipe de la grille actuellement.

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook