• T.L.

Débrief : Grande-Bretagne 2020.


https://www.reddit.com/r/formula1/comments/i2dwjs/lewis_limping_to_the_chequered_flag_2020_british/

C'est au bout d'une cinquantaine de tours ennuyants, où il ne se passait trop rien, et où les dépassements peinaient, que la course de ce weekend s'est emballée. D'abord par Valtteri Bottas, alors 2e, puis Carlos Sainz, 4e, et enfin Lewis Hamilton, alors en tête de la course. Une fin de course comme on les adore, et comme on en redemande !

Mais qu'est-ce qui explique un tel finish ? Simplement le mélange pneu/circuit. Silverstone est un circuit très abrasif pour les pneus, et la gamme Pirelli souffre ici, depuis toujours. On se souvient de l'hécatombe en 2013.. Et bien même constat ce weekend ! Les pneus surchauffent, et ne tiennent plus la pression, au point d'exploser. Une recette qui inquiète pour ce weekend, avec des pneus encore plus tendres, et des températures sensiblement plus chaudes..

Comme on pouvait s'en douter, King Lewis a régné ce weekend. Même sur trois roues. Pôle position, course menée de bout en bout, sans la moindre inquiétude, et victoire au bout. Si l'on additionne, à tout ça, le 0 pointé de Bottas, c'est une très grosse performance de Lewis Hamliton, qui s'envole avec déjà 30pts d'avance au championnat..

On regardait aussi Racing Point, et les voitures ont souffert.. Déjà, Sergio Perez, diagnostiqué positif au Covid-19, fut logiquement écarté de l'équipe. Son remplaçant ? Nico Hülkenberg. Oui oui. Nico Hülkenberg. Étonnement, l'Allemand s'est très bien porté, au point de progresser à vu d'oeil, et d'être assez proche de son coéquipier. Malheureusement, un problème moteur lui coûte sa course, puisqu'il ne sortira pas des stands.. Tout repose donc sur Lance Stroll, et.. Bon.. La voiture était pas à l'aise. Du tout.. Racing Point semble très fort quand elle est à l'aise, mais très en retrait quand elle souffre..

Enfin, en fin de peloton, c'est Williams qui impressionne ! L'équipe s'est nettement détachée de cette image de lanterne rouge. Et tant mieux ! C'est du coup Alfa Roméo et Haas qui se disputent ce trophée peu honorifique. Alfa était nulle part ce weekend. Räikkönen, furieux du Vendredi au Dimanche témoigne de la régression de l'équipe. Haas quant à elle, a encore tenté quelque chose, d'audacieux, mais cela a échoué.. L'éclair aurait pu venir de Magnussen, après un départ de folie, s'il n'avait pas terminé sa course dans le mur, à la suite d'un contact avec Albon.

Qui a le plus perdu ?

Alexander Albon. C'est un weekend catastrophique pour le Thaïlandais.. Qualifié très loin, à une seconde du temps de Gasly l'an dernier, sa course n'est pas glorieuse non plus.. Malgré une remontée qui vient limiter la casse, et des jolis points à la fin, ce n'est pas la prestation que l'on attend d'une Red Bull. Là où l'an dernier, à la même période, Gasly était lapidé en place public, Albon est excusé.. Non..? La voiture et l'équipe n'est sans doute pas adaptée au pilote n°2, mais il mérite le même traitement que Gasly. Il n'est pas au niveau attendu, c'est tout.

Qui a le plus gagné ?

Renault. Les améliorations semblent bonnes. L'équipe hisse ses deux voitures en Q3, et termine 4e et 6e. Alors certes, il y a des circonstances de courses qui aident, mais c'est le jeu ! Et Renault a su tirer son épingle du jeu, et ses pilotes sortir les manœuvres décisives aux bons moments. Un très bon weekend, à réitérer dès ce weekend.

Formule 2.

Contrairement au début de saison, Shwartzman est passé complètement à côté de son weekend. C'est d'ailleurs aussi le cas de son coéquipier.. Les Prema ne sont pas au rendez-vous en Angleterre, et c'est dommage pour deux voitures qui visent le titre. En contre-partie, c'est UNI qui, comme depuis le début de la saison, gère magistralement ses fins de courses, au point d'offrir des remontées folles à chaque fois. Encore une fois, Ilott et Zhou ont éclaboussé de leurs talents. En Course 1, avec réussite, en Course 2, jusqu'à ce que l'un et l'autre commettent des fautes qui leur coûteront de gros points. Les deux vainqueurs du weekends, Mazepin et Ticktum, s'offrent leurs premières victoires dans la catégorie, tous les deux par de belles courses de gestion.

Du côté Français, on ne dira rien..

(Classement complets -> Hors Piste -> Hors F1)

Formule 3.

Ce n'était pas un weekend tricolore dans les catégories jeunes.. Avec Alesi, passé complètement au travers de l'événement, Théo Pourchaire. Lui aussi aura eu beaucoup de mal, et n'aura pas su se montrer aussi performant que les Grand-Prix passés. Clément Novalak remonte cependant la barre, en se hissant sur le podium de la Course 2, d'abord à la 3e position, puis à la 2e quand Smolyar est pénalisé et rétrogradé à la 6e position. Cela offre la victoire à Beckmann, qui remonte donc au classement. Piastri, toujours leader, et toujours à l'aise, aura subit sa seconde course. Mais la casse est largement limitée, des points sont pris, et honnêtement, à moins d'un effondrement, ou d'une masterclass d'un de ses concurrents, je le vois aller chercher le titre, aisément. On soulignera la belle Course 1 de Lawson, qui aura défendu comme il le fallait, dans une course marquée par deux sorties de pistes provoquant des Safety-Car, dont une, assez impressionnante, coupant une voiture en deux..

(Classement complets -> Hors Piste -> Hors F1)

En bref.

+ Renault de retour aux affaires ?

+ Pierre Gasly impérial.

+ La fin de course folle..

-- .. causée par des pneus instables.

-- Les 90% de la course, très peu stimulants.

-- Alesi, trop peu au niveau en F2.

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook