• T.L. | P.W.

Débrief Juniors : FIA F3, W Series.


https://www.fiaformula3.com/Latest/15od6942W5HZmVV1rMnk17/gallery-the-top-shots-from-budapest
https://www.fiaformula3.com/Latest/15od6942W5HZmVV1rMnk17/gallery-the-top-shots-from-budapest

En totale opposition à la folie que nous a offerte la Formule 1, nos catégories Juniors du weekend auront subi un Hungaroring trop peu propice à la bataille si les conditions sont stables et que les incidents de course sont rares. Retour sur un weekend très calme, mais aux résultats intéressants.


FIA F3.

C'est sûrement ici que le spectacle a été le plus intéressant, au moins le Dimanche matin. Après deux courses calmes et quasiment processionnaires le Samedi, la pluie aura permis à la trentaine de jeunes pilotes de la FIA F3 de s'amuser, et par la même occasion, de nous divertir.


A ce petit jeu, inévitablement, c'est Dennis Hauger qui a été excellent. Qualifié juste derrière Arthur Leclerc (0.089s), il se plaçait d'ores-et-déjà parmi les potentiels vainqueurs le Dimanche. Un rang qui a été plus qu'honoré le Samedi, avec une 5e place en Course 1, qui sera imitée l'après-midi en Course 2. Et puis vient la démonstration, Dimanche, avec une piste très piégeuse. C'est un rythme de fou qu'il a proposé à Arthur Leclerc, son principal rival pour cette Course 3. Patient lors de la première partie de la course, il a su attendre le bon moment pour attaquer et doubler le Monégasque. Ensuite, c'est son intelligence de course, sa gestion et son pilotage qui font le reste, pour lui permettre d'aller remporter une troisième course cette saison en quatre meetings. S'il y avait un pokedex de ses capacités, ce dernier serait de plus en plus rempli. Il ne cesse d'impressionner, et avec une avance de plus de 60 points, il va être quasiment impossible d'aller le chercher. Il sera extrêmement intéressant de le voir évoluer en FIA F2 l'an prochain, où beaucoup d'attentes seront sur ses épaules.


Deux autres pilotes ont gagné ce weekend. Enfin... Trois... En Course 1, Lorenzo Colombo offrait une très surprenante prestation pour aller s'adjuger une victoire amplement méritée. Mais c'était sans compter les commissaires, qui ont décidé de lui infliger une lourde pénalité de temps pour un nom respect des distances sous Safety Car. Une sanction dure pour l'Italien, qui avait tout fait pour permettre à Campos de s'imposer. C'est donc Ayumu Iwasa, pilote Hitech, qui hérite de cette première position. En Course 2, on revient sur un vainqueur un peu plus logique et traditionnel, avec la victoire de Matteo Nannini, qui depuis quelques weekends se montre en très belle progression.


Mais le weekend n'aura pas été tout beau pour tout le monde, et à contrario d'Esteban Ocon, vainqueur en Formule 1, nos Frenchies ont été bien en difficulté ce weekend. Le mieux placé fut Clément Novalak, tout de même dans le top 8 à chaque course. Mais derrière, on peut très nettement parler de catastrophe... Victor Martins n'aura pas marqué le moindre petit point de tout son séjour hongrois. Alors, ce n'est pas tant de sa faute que celle de son équipe, puisqu'aucune MP Motorsport n'a marqué de point ce weekend... Mais en plus d'être très loin, quelques erreurs sont venues ternir un weekend déjà bien sombre. Une prestation à oublier, et des vacances qui, on l'espère, feront beaucoup de bien à Victor. Enfin, Reshad de Gerus aura lui combattu avec ses armes, comme à chaque fois, pour finir très loin, dans une voiture qui peine terriblement à se révéler compétitive.


Tout ce beau monde prend les mêmes vacances que la Formule 1, et se retrouvera donc en Belgique pour la suite de sa saison ! Une reprise qui marquera le début de la seconde partie de la saison, puisqu'il ne restera que trois manches, et qui marquera donc le début du sprint final.


La FIA F3 en bref.

Qualification – Pole position de A. Leclerc.

| C. Novalak P5, V. Martins P24, R. de Gerus P27.

Course 1 – Victoire de A. Iwasa, suivi de O. Caldwell et de L. Sargeant.

| C. Novalak P4, V. Martins P15, R. de Gerus P24.

Course 2 – Victoire de M. Nannini, suivi de E. Fittipaldi et de R. Stanek.

| C. Novalak P8, R. de Gerus P18, V. Martins P25.

Course 3 – Victoire de D. Hauger, suivi de A. Leclerc et de J. Doohan.

| C. Novalak P5, R. de Gerus P20, V. Martins P27.


+ Dennis Hauger, toujours plus impressionnant, qui éteint la concurrence.

+ Lorenzo Colombo, impressionnant vainqueur en Course 1 avant d'être pénalisé.

+ Une Course 3 dynamisée grâce à la pluie.


– Le très mauvais weekend des Français.

– Les courses du Samedi peu passionnantes à cause d'un tracé peu propice à la bagarre.

– Le zéro pointé de MP Motorsports qui fait très mal au classement général.



W Series.

La sieste était attendue, elle a bien eu lieu ! J’exprimais mes craintes quant à cette manche de W Series sur le tourniquet hongrois, et celles-ci se sont bien réalisées... On a eu le droit à une véritable purge, tranchant avec les moyennes courses de F3 et surtout le légendaire Grand-Prix de Formule 1 auquel on a pu assister.


Dans l’ombre de ces deux catégories, les W Series n’ont réservé que très peu de spectacle, très peu de dépassements. Et encore une fois, la hiérarchie des essais libres est restée la même en qualifications, puis en course. Jamie Chadwick fût impériale encore une fois. Alors qu’elle se rapproche du cap des 100 courses en F3 régionale, elle reprend la tête du championnat à sa rivale Alice Powell, deuxième ce weekend, pour un seul petit point. Le duel entre ces deux-là promet pour la seconde moitié de saison.

Mais derrière ces pilotes si expérimentées qui connaissent cette voiture par cœur, les Rookies qui découvrent la Formule 3 régionale cette année ont été étincelantes. L’Espagnole de 19 ans Nerea Martí ne cesse de progresser depuis le début d’année. Toujours présente dans les points depuis le début d’année, elle inscrit son premier podium et monte à la 3e place du championnat. Clairement, ce n’était pas volé, et ça récompense un excellent weekend. Maintenant, il faudra voir si elle pourra continuer à se rapprocher de l’expérimenté duo Chadwick-Powell. La femme la plus prometteuse du championnat, c’est bien elle ! Si elle continue sa progression après la pause estivale, il ne serait pas improbable de la voir en FIA F3 l’an prochain.

Irina Sidorkova, elle aussi rookie, a repris sa marche en avant. Peu à l’aise dans les virages rapides de Silverstone, elle a obtenu une jolie 4e place. Elle doit maintenant trouver cette régularité qui lui manque tant. Elle a su résister à la pression de Beitske Visser qui n’a pas su trouver la faille sur la Russe mais qui inscrit des points qui lui manquent tant depuis le début d’année. La doyenne finlandaise Emma Kimiläinen s’est distinguée en effectuant l’un des rares dépassements (en dehors des limites de la piste au début de son action) sur Marta Garcia, qui marque, enfin, ENFIN, ses premiers points. Derrière, Belén Garcia, Bruna Tomaselli (qui avait fait une excellente qualification, mais un départ moyen) et Jessica Hawkins complètent le top 10.

En dehors des points, weekend catastrophique pour Sarah Moore (seulement 15e) en vraie perte de vitesse depuis le début de saison. Idem pour Fabienne Wohlwend qui a abandonné après avoir perdu son aileron avant en début de course. Le deuxième dépassement du weekend est venu de la Japonaise Miki Koyama, en poussant la Britannique Abbie Eaton au virage 2 avec son aileron avant. Mais vu que c’était l’un des rares dépassements de la course, ça n’a pas été pénalisé...

La pause estivale arrive donc enfin après quatre courses en six semaines. On se retrouvera pour un double-header dans le Benelux, à Spa-Francorchamps le 28 Août puis à Zandvoort le weekend suivant ! Bonne pause estivale et bonnes vacances !



La W Series en bref.

Qualifications – Pole position de J. Chadwick.

Course – Victoire de J. Chadwick suivie de A. Powell et de N. Martí.


+ La bataille pour le titre est définitivement lancée : Jamie Chadwick et Alice Powell ne sont séparées que d’un seul point à mi-saison.

+ Nerea Martí qui ne cesse de progresser et monte sur son premier podium.

+ J’ai très bien dormi...


– ... Mais en fait, je ne suis pas censé dormir devant une course.

– Que deux dépassements hors départ, réalisés de manière très litigieuse, et c’est tout.

– Ce championnat manque cruellement de spectacle et la hiérarchie reste exactement la même des essais libres à la course.


Vers Pré-Grille

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook