• P.W.

Débrief Juniors : FRECA.


https://www.autohebdo.fr/monoplace/freca/actualites/quatrieme-pole-de-la-saison-pour-gregoire-saucy-217813.html?page=1
https://www.autohebdo.fr/monoplace/freca/actualites/quatrieme-pole-de-la-saison-pour-gregoire-saucy-217813.html?page=1

Que de choses à dire ce weekend ! Du drama, des dépassements, des favoris qui déçoivent, il y en a pour tous les goûts ! On débriefe cette 4e manche de FRECA au Paul-Ricard !


Un homme ressort inlassablement du lot. Le Suisse Grégoire Saucy, très loin à Monaco, s’est parfaitement remobilisé en France en délivrant un weekend presque parfait. Les deux poles positions, les deux victoires, Saucy aurait dû assommer ce championnat après ce meeting. Mais à l’issue de sa victoire lors de la course du Samedi, il a été disqualifié à cause d’un montage non-réglementaire d’une rondelle de Belleville sur sa Tatuus F3… on va pas se le cacher, personne ne comprend pas ce que ça veut dire. Selon les communiqués officiels de ART GP, il s’agissait d’une erreur humaine survenue à la suite du crash de Saucy en essais libres… à Monaco il y a plus d’une semaine ! Cette pièce doit être assemblée dans un certain ordre pour être réglementaire. Le Suisse n’a tiré aucun avantage, aucun millième de seconde pour cet « assemblage illégal », mais le résultat est là : disqualification pure et simple. C’est certes le règlement, mais que c’est dur… Heureusement pour lui, il s’en est vite remis avec une pole et une victoire ne souffrant d’aucune contestation le lendemain. Le voilà en tête du championnat avec une solide avance de 23 points.

Celui qui a bien profité de ce drama, c’est notre chouchou Hadrien David ! Alors que ses coéquipiers avaient déjà gagné à Monaco, le Charentais était encore à la recherche de sa première victoire en FRECA. C’est mission accomplie suite à la disqualification de Saucy. Une victoire qui vient récompenser un début de saison et un weekend passés constamment aux avant-postes. Mais le lendemain, en Course 2, c’est le drame : il cale au tour de formation mais parvient finalement à partir. Pour pouvoir s’élancer sur la grille, il doit rattraper tous les pilotes l’ayant dépassé. Quelque chose qui ne semble pas problématique normalement… mais, (à confirmer bien sûr je n’ai pas la vérité absolue), Saucy et Minì ont effectué un tour de formation très rapide… était-ce pour empêcher Hadrien David de s’élancer de la grille de départ ? Possible. Si c’était le cas, ils ont réussi leur mission. Ne pouvant rattraper Minì, David a été contraint de s’élancer depuis la voie des stands. Autant dire course terminée et zéro points… mais c’était sans compter l’incroyable talent du Français qui a humilié un par un ses adversaires en effectuant pas moins de VINGT-CINQ dépassements en trente minutes ! Ça lui permet de limiter la casse avec deux petits points. Avec déjà une vingtaine de dépassements à Barcelone, le pilote R-ace est sans nul doute, le pilote ayant le plus dépassé… peut-être plus que tous les autres réunis !


Isack Hadjar était un pilote attendu au tournant après son weekend magistral de Monaco. Peut-être pas totalement à son aise, il a été un peu en retrait pour les premières qualifications (par rapport à ses standards habituels), avec une dixième place. Il était prêt à gratter de jolis points en partant de cette position. Mais… encore un calage au départ pour nos Français, qui n’ont vraiment pas été épargnés. En partant de la voie des stands, le nombre élevé de Safety Car l’a empêché de remonter plus haut que la 21e place. Il s’est parfaitement remobilisé le lendemain, avec une quatrième place en qualifications, puis en course. Il garde une large avance sur Gabriele Minì au classement Rookies. L’Italien était sans cesse dans le Top 3 de ce weekend mais a perdu gros à cause d’un problème mécanique en Course 2.


Zane Maloney était peut-être le moins rapide du trio R-ace ce weekend. Pourtant c’est bien lui qui est le dauphin de Saucy au championnat. Il a tout simplement su éviter les calages au départ et faire deux courses discrètes pour marquer de très gros points.

Attardons-nous un instant sur Michael Belov ! (mais qui ça ? Tu nous en a jamais parlé Percy!) Le Russe, invité de dernière minute, avait déjà fait un peu de Formule Renault, et surtout de la FIA F3 en 2020. Celui qui aurait dû rejoindre Charouz F3 en 2021, essaye de rebondir au sein de la lanterne rouge du championnat (JD Motorsport), où il bénéficie du statut de pilote wild card, inéligible pour marquer des points… et c’est bien dommage. Deux deuxièmes places en course, il a constamment joué avec les meilleurs. Et ça, ça fait très mal à ses coéquipiers, Barrichello et Smith, totalement anonymes en queue de peloton. Il n’est pas encore sûr que 'on revoit Belov cette saison, mais en tout cas, il a marqué les esprits !


Enfin, parlons de ceux qui ont déçu et qui ont perdu gros sur leurs rivaux. Les Prema se sont révélées catastrophiques au Castellet. Leur leader Paul Aron n’a pas marqué le moindre point (et a été pénalisé pour son accrochage avec Alex Quinn), David Vidales sauve sept points, quand Dino Beganovic n’en marque que trois… Pour une écurie de ce standing, c’est étrangement peu. Il va vite falloir se réveiller. Prema se retrouve derrière Arden, et R-ace et ART GP commencent à prendre le large.


Sur une note positive, évoquons l’excellente cinquième place d’Andrea Rosso (FA Racing by MP), les premiers points du Néerlandais Kas Haverkort (MP), et le premier podium de William Alatalo (Arden).


Petite pause pour le monde de la FRECA. On retrouvera Hadrien, Isack, Grégoire et compagnie à Zandvoort dans pas moins de trois semaines !


Avant cela, la grande famille des sports mécaniques et toute l'équipe de FORMULA ont une pensée pour Jason Dupasquier, pilote suisse de Moto3, qui nous a quitté ce weekend au Mugello. Dans ces articles qui évoquent les formules de promotion à quatre roues, il nous paraissait essentiel de rendre hommage à ce pilote qui évoluait sur deux roues. Il était au tout début de sa carrière, comme tous les jeunes garçons que nous évoquons dans cette rubrique. Repose en paix, Jason.


En bref.

Qualifications – Poles positions de G. Saucy.

| H. David P2 et P2, I. Hadjar P10 et P4, A. Bardinon P30 et P25.

Course 1 – Victoire de H. David suivi de M. Belov et de G. Minì.

| I. Hadjar P21, A. Bardinon P26.

Course 2 – Victoire de G. Saucy suivi de M. Belov et de W. Alatalo.

| I. Hadjar P4, H. David P10, A. Bardinon P23.


+ Quelle splendide course 2. La première course palpitante de la saison. Une seule (courte) Safety Car, ça faisait plaisir à voir.

+ La première victoire d’Hadrien David en FRECA, 25 dépassements en 30 minutes en Course 2 : quel weekend !

+ Michael Belov, invité, a été absolument fantastique. Deux podiums avec l’une des pires équipes, chapeau.


-- La Course 1 était dans la lignée des précédentes (Safety Car, peu d’action…)

- Nos Français qui ont trop calé au départ… Hadjar en Course 1, David en Course 2. Au moins, ils nous ont offert de jolies remontées.

-- Prema Powerteam perd gros sur ses rivales françaises (ART et R-ace).


Vers Pré-Grille

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook