• P.W.

Débrief Juniors : FRECA.


https://formularegionaleubyalpine.com/multimedia/race-2-spa/
https://formularegionaleubyalpine.com/multimedia/race-2-spa/

Quel weekend ! Quelles courses ! Dépassements, surprises, désillusions, batailles pour la victoire et le podium, conditions changeantes... On a été servis pour cette 6e manche de FRECA à Spa-Francorchamps. Le spectacle de la FRECA a été à la hauteur de la réputation du toboggan des Ardennes.



Les hommes forts.

Par où commencer ? Bon, faisons dans le traditionnel et commençons par le leader du championnat ; Grégoire Saucy. Déjà devant aux essais, on pensait se diriger vers un nouveau weekend ultra-dominateur de la part du Suisse de 21 ans quand il signait sa huitième pole position, sous la pluie, avec un dixième d’avance sur son coéquipier Minì, et... plus de six sur les autres. On se trompait. Lors de la deuxième qualification, Saucy n’a pas pu boucler un seul tour propre. Englué dans le trafic, il reste à une lointaine 24e place, le forçant à une remontée folle pour la course se déroulant le soir-même. Mais tout est trop facile pour le Suisse : déjà onzième dès le premier tour, il finissait à une jolie huitième place. Le lendemain lors de la Course 2, en partant de la pole, Saucy ne fût pas si dominateur, étant à la lutte avec son coéquipier Minì avant de se débarrasser du jeune Italien pour s’imposer et conforter son leadership au championnat.

Mais les deux hommes forts du weekend furent clairement les deux pilotes R-ace GP, Hadrien David et Zane Maloney. Le Français et le Barbadien ont été étincelants tout au long du séjour belge, en montant sur les podiums des deux courses. Hadrien David partait troisième de la Course 1 et avait fait le meilleur départ mais a été tassé avant la Source par le poleman Mikhael Belov, le faisant rétrograder au troisième rang, derrière Maloney. Si la situation est restée comme cela pendant la majorité de la course, le Barbadien craqua dans le dernier tour dans le double-gauche de Pouhon, permettant à David de repasser devant. Durant la Course 2, Maloney et David ont encore été à la fête, prenant le meilleur successivement sur Vidales et Minì pour compléter le podium derrière Saucy. Au championnat, le groupe David-Maloney-Hadjar-Aron-Minì dont je parlais en Pré-Grille a explosé en plein vol et David et Maloney créent une petite marge sur les pilotes derrière eux...

Il faudra compter sur lui à chaque course dorénavant : le Russe de 19 ans Mikhael Belov. Il a encore joué les trouble-fête. Pour sa petite équipe G4 Racing, il a concrétisé le potentiel entrevu lors de ses apparitions précédentes en signant sa première pole position et sa première victoire, sous la pluie en plus. Onzième au championnat en ayant loupé les trois premières manches, Belov confirme son talent. Lui qui avait partagé sa saison 2020 entre Formule Renault et FIA F3 avant de perdre le soutien de SMP Racing, il rebondit de la meilleure des façons. Avec une dynamique pareille, il pourrait sans problème finir dans les 7-8 premiers du championnat.

Les pilotes derrière.

Les Rookies ont, par contre, été un peu en-dedans ce weekend. Isack Hadjar et Gabriele Minì s’étaient montrés brillants en qualifications mais n’ont pas vraiment su concrétiser au plan comptable. Pour le Français, qui partait en première ligne en Course 1, un départ totalement loupé l’a fait rétrograder hors des points, mais a heureusement réussi à remonter septième. Lointaine seizième de l’autre qualification, il a encore réalisé une jolie remontée pour sauver les points de la neuvième place. Minì a profité de ce weekend compliqué d’Hadjar pour prendre la tête du championnat Rookies. Lors de la deuxième course, il a même embêté Saucy et en a profité pour mener quelques tours, avant de dégringoler et de chuter hors du podium, doublé par les R-ace de Maloney et David. Du positif et du négatif pour lui ce weekend.

Et derrière ? Clairement, la saison devient problématique pour Prema Powerteam qui a sûrement dit définitivement adieu aux titres Pilotes et Équipes. Le rythme était pourtant là, et les trois pilotes ont joué aux avant-postes durant toute l’épreuve. Pour le leader Paul Aron, ce fut clairement un weekend noir, malgré ses bonnes qualifications. Tête-à-queue sous la pluie au virage de la Source en Course 1, puis accrochage avec son coéquipier Vidales en Course 2 pour finir seulement huitième. C’est trop peu pour un prétendant au titre. Concernant Vidales, quel weekend frustrant pour lui. Lui qui avait tant besoin d’un résultat probant pour relancer sa saison, il a joué le podium et le top 5 sur les deux courses... avant de partir tout seul à la faute à la sortie du virage Paul-Frère en Course 1 et de s’accrocher avec Paul Aron aux Combes en Course 2. La seule satisfaction de Prema fût Dino Beganovic, excellent quatrième en Course 1, qui signe son meilleur résultat en FRECA.

Enfin, les autres pilotes furent globalement assez transparents. Patrik Pasma n’a pas étincelant pour ses débuts chez ART, mais a marqué de précieux points. Weekend compliqué pour MP Motorsport, très rapide en qualifications avec Colapinto et Haverkort, mais beaucoup plus compliqué en course. La très belle surprise du weekend est venue du Britannique Dexter Patterson, septième de la Course 2, qui a marqué ses premiers points dès son premier meeting en FRECA, et par la même occasion, les premiers points de sa modeste équipe Monolite Racing !


Pour suivre la suite de cette saison de FRECA, il faudra attendre quelque temps... La manche prévue au Nürburgring dans deux semaines, a été annulée à cause des tragiques inondations ayant ravagé la région. Une manche de remplacement (probablement en Allemagne) sera annoncée dans les jours/semaines à venir, mais rien n’est encore sûr. En attendant, la prochaine course prévue est au Red Bull Ring, les 11 et 12 Septembre. Après ce weekend palpitant, on a encore plus hâte de revoir Saucy, David, Maloney en piste !



En bref.

Qualifications – Poles positions de M. Belov et G. Saucy.

| H. David P3 et P4, I. Hadjar P2 et P16, A. Bardinon P27 et P30.

Course 1 – Victoire de M. Belov suivi de H. David et de Z. Maloney.

| I. Hadjar P7, A. Bardinon DNF.

Course 2 – Victoire de G. Saucy suivi de Z. Maloney et de H. David.

| I. Hadjar P9, A. Bardinon DNF.


+ Des dépassements, du suspense, de la folie. Quelle manche incroyable à Spa-Francorchamps !

+ Hadrien David et Zane Maloney ont été LES hommes forts du weekend. S’ils n’ont pas gagné, les deux hommes sont montés sur les deux podiums belges.

+ Le réveil de Dino Beganovic en première course, la victoire de Mikhael Belov, la surprise Dexter Patterson.


– Des interventions de Safety Car un peu trop longues. On aurait pu avoir encore plus de spectacle !

– Les Rookies Isack Hadjar et Gabriele Minì si rapides, mais qui ont eu un weekend si frustrant au plan comptable.

– Ça devient vraiment compliqué pour Prema Powerteam et ses pilotes...



COCORICO

Aaaaah... Un weekend frustrant pour Macéo Capietto à Imola pour ses débuts en F4 italienne avec Prema Powerteam. Si l’actuel second de FFSA F4 avait un bon rythme en course, à deux-trois dixièmes des touts meilleurs qui connaissent cette voiture depuis deux ans, le rythme de qualifications fût plus compliqué à trouver. Et surtout les départs, où il a perdu beaucoup de places. Mais au sein du peloton, le Français de 15 ans s’est distingué par de jolis dépassements et une agressivité bien contrôlée. On sent qu’il y a du potentiel mais ça ne s’est clairement pas concrétisé ce weekend. De plus, le weekend pour Prema dans son ensemble ne fut clairement pas glorieux : aucun podium pour les cinq pilotes, des accrochages entre coéquipiers, etc. Capietto n’a clairement pas à rougir de sa prestation face à celle de ses expérimentés coéquipiers. Espérons pour Macéo qu’il apprendra au maximum de cette première expérience internationale. Prochaine étape pour lui : fin Août à Lédenon, où il retrouvera Esteban Masson et Hugh Barter pour la suite de la FFSA F4 !


Vers Pré-Grille

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook