• P.W.

Derrière la visière de... Robert De Haan.


FORMULA.
FORMULA.

Suite et fin de cette trilogie FEED Racing, avec une interview avec nul autre que le prestigieux vainqueur de cette finale, le Néerlandais de tout juste 15 ans, Robert De Haan. Excellent voire purement imbattable sous la pluie durant la compétition, Robert De Haan s’est fait une jolie réputation au volant des Mygale M14-F4 de FEED. Mais c’est bien sur une Tatuus que Robert De Haan roulera l’an prochain, en F4 italienne, avec pour objectif de marcher sur les traces de son compatriote Max Verstappen. Quelques minutes seulement après sa victoire, De Haan m’a ainsi accordé une interview (en anglais, que je traduis rien que pour vous) pour FORMULA, sur le muret des stands du circuit de Nevers Magny-Cours.

Mesdames et Messieurs, je vous propose donc de passer avec moi, derrière la visière de Robert De Haan.



Salut Robert, tu as 15 ans, tu as gagné le championnat d’Allemagne de karting OK-Junior et tu as fini 3e du FIA Academy Trophy en 2019 [face à Elliott Vayron notamment, NDLR.]. Pourquoi as-tu choisi d’aller chez FEED Racing ?

FEED Racing offre une saison de F4 gratuite au pilote le plus rapide, donc ce n’était pas un choix, c’était une évidence ! La F4 était l’étape suivante logique pour moi, et FEED la meilleure façon d’y arriver. Et maintenant, oui j’ai gagné, donc j’arrive en F4 l’an prochain, c’est vraiment super.


Tu as aussi gagné la British Ginetta Junior Scholarship en fin d’année dernière, une bourse pour participer cette année au championnat de Ginetta, formule de promotion du BTCC (British Touring Car Championship), qui a déjà révélé Lando Norris ou Jamie Chadwick. Est-ce que ce championnat et cette expérience ont pu t’aider à gagner cette Finale ?

Honnêtement, je ne pense pas, c’est totalement différent, c’est une voiture différente. Déjà c’est un cockpit fermé. Ce qui m’a surtout aidé, c’est les journées de stage avec FEED sur la petite piste [piste Club à Magny-Cours], où je me suis beaucoup amélioré et où j’ai beaucoup appris. Je crois que je me suis bien adapté aux monoplaces. Pendant la compétition, il y a pas mal de stress mais je ne l’ai pas remarqué pendant que je pilotais, et c’est le principal.


Hier, tous les autres pilotes parlaient de la pluie, et sous la pluie, tu semblais comme imbattable, comment l’expliques-tu ?

Je ne sais pas, c’est juste un feeling. J’ai toujours été rapide sous la pluie. Je suis vraiment confiant dans ces conditions. Je fais juste ce que j’ai à faire. Je roule par le feeling et généralement ça marche toujours bien.


Pour la Finale, tu as battu Elliott Vayron pour seulement 2 millièmes de seconde. Qu’en as-tu pensé, as-tu cru que tu avais perdu à un moment ?

Oui, tout d’abord j’ai cru que j’avais perdu car je croyais entendre que j’étais deuxième, et d’autres fois, je croyais entendre que j’étais premier, je ne comprenais vraiment pas. Pendant tout le tour de rentrée aux stands, j’étais totalement perdu. Et quand je suis sorti de la voiture, je vois tout le monde qui me félicite et qui m’applaudit, et là, je commence à comprendre et à réaliser. Et puis après, on me dit que j’ai gagné pour deux millièmes de seconde et... WOW, c’est incroyable.

Quelle finale ! Donc tu iras en F4 italienne l’année prochaine, sais-tu déjà avec quelle équipe tu seras ?

C’est encore en discussion... mais vous le saurez bien assez vite. [Très certainement chez Cram Racing.].

Est-ce que Jacques Villeneuve et Patrick Lemarié t’ont déjà fixé des objectifs pour la F4 ?

Évidemment, mon but ça sera de gagner. Je ferai de mon mieux, on verra dans un premier temps où on sera pendant les essais hivernaux. Ils [Villeneuve et Lemarié] seront là pendant les essais hivernaux et m’aideront à progresser et à apprendre comme ils l’ont fait à FEED.

Ce sera une nouvelle voiture en F4 italienne, ce ne sera plus la Mygale, mais la Tatuus. Donc tu devras apprendre à nouveau une nouvelle voiture, plus rapide, qu’en penses-tu ?

Ce sera une voiture toute nouvelle, de la deuxième génération de F4. Il y aura le halo, ce seront des voitures plus grandes... mais je ne suis pas inquiet, je ferai beaucoup de roulage et je m’y habituerai.


Et dans les prochains mois, quel est ton programme ? Tu continues la Ginetta Junior Championship en Angleterre ?

Oui, tout d’abord, je vais me concentrer sur la Ginetta. Le championnat se passe bien pour l’instant [Il est le meilleur Rookie.], donc je vise de monter sur le podium général. Et une fois que ce sera fini, je vais faire plein de tests en F4.


Deux petites questions pour terminer : tout d’abord... enfin, tu es Néerlandais, ce sera facile comme question. Quel est ton pilote préféré ?

(il rit) Max Verstappen, évidemment !


Et sur le long terme, dans quelques années où te vois-tu ?

Peut-être en Formule 1, on verra ce que je peux faire. Si je peux avoir une opportunité en Porsche Supercup, en F1, etc. on verra ce qui arrivera !

Propos recueillis en Juin 2021.

Article bouclé le 6 Juillet 2021.


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook