• T.A.

Lobby F1 Esports : Finale.


https://www.gamosaurus.com/jeux/f1-2021/f1-2021-les-meilleurs-reglages-pour-le-circuit-du-bresil
https://www.gamosaurus.com/jeux/f1-2021/f1-2021-les-meilleurs-reglages-pour-le-circuit-du-bresil

A l’image de l’explosif final en Formule 1 ce Dimanche à Abu Dhabi, le petit frère numérique termine sa saison cette semaine avec un quatrième et ultime Event des F1 Esports où tout reste à faire. Que ce soit du côté des Pilotes ou des Constructeurs, le suspense reste entier.



Les pilotes se départageront sur trois nouvelles épreuves. Les organisateurs proposeront ainsi aux pilotes une entrée colorée aux saveurs méditerranéennes avec le circuit nouvellement modélisé d’Imola. Les concurrents s’écharperont avec un copieux plat de résistance puisqu’ils se retrouveront sur le circuit de Mexico avant de terminer cette finale sur le mythique circuit d’Interlagos, avec on l’espère une course qui décidera du titre de Champion du Monde.

Ils seront encore mathématiquement six à pouvoir se battre pour le titre Pilotes mais on peut décemment exclure Dani Moreno, Bardia Boroumand et Marcel Kiefer de l’équation, relégués à respectivement à 58, 60 et 73 points du leader Jarno Opmeer. Ils seront donc trois à réellement pouvoir lutter pour le titre, et ils se tiennent en seulement huit points.


Nommé précédemment, le premier est donc Jarno Opmeer. C'est l'actuel leader du championnat, et il est candidat à sa propre succession, ce qui n’a plus été fait depuis le doublé de Brendon Leigh en 2017 et 2018. Il aura tout de même une forte concurrence face à lui puisqu’il jouera le titre avec Lucas Blakeley, l'actuel dauphin. De surprise il est devenu un véritable prétendant, surprenant plus d’un suiveur des F1 Esports. C’est bien évidemment le pilote le plus inattendu de ce trio de tête, mais il a déjà démontré qu’il avait des reins solides et qu’il parvenait à résister à la pression. Il était d’ailleurs leader du championnat avant la course à Austin, dernier round du troisième Event. Ce sera certainement celui avec le moins de pression de tous, ayant déjà, et de loin, réussi sa saison, au contraire de ses acolytes. Il sera aussi celui qui n’aura rien à perdre et aura une écurie toute entière à sa disposition, mais j'en reparlerai. Enfin le troisième larron est bien connu puisqu’il s’agit de Frederik Rasmussen. Le pilote Danois, double vice-champion en titre, est revenu dans le jeu grâce à d’excellents Events 2 et 3. Il aura donc la dynamique pour lui et ne se trouve qu’à 8 points d’Opmeer au classement.


C’est donc une très belle configuration qui va nous garantir des courses passionnantes et d’âpres combats en piste, en espérant bien sûr que tout cela reste propre. Dans une moindre mesure, la lutte pour la quatrième place au championnat sera également très ouverte puisque 12 pilotes sont encore mathématiquement en mesure de finir au pied du podium.

Du côté du classement des équipes, le duel Mercedes-Red Bull tant attendu en début de saison tient toutes ses promesses. Les Flèches d’Argent démarreront ce dernier Event avec une très légère avance de 23 points sur son rival autrichien. Un duel ou les seconds pilotes Dani Moreno et Marcel Kiefer seront attendus au tournant. Car si l'on s’attend à ce que leurs chefs de file respectifs soient au rendez-vous, avec l’objectif du titre Pilotes en tête, le travail en piste de Moreno et Kiefer ne sera pas à négliger. Aucune des deux écuries ne pourra d’ailleurs se permettre de concentrer la stratégie sur le prétendant au titre du fait de cette lutte pour le classement Equipes. Il est d’ailleurs important de rappeler que les primes sont calculées en fonction de ce classement Constructeur et non pas du classement Pilotes et que, par conséquent, les stratégies risquent d’être pensées dans cette optique.


Derrière, Aston Martin (3e avec 144 points) est décroché même s'ils restent mathématiquement dans la lutte pour le championnat. Toutefois, Blakeley, Haddad et Clay vont certainement plus veiller à leurs rétroviseurs. On les voit mal prendre part à la lutte pour le titre sachant qu’ils sont relégués à 78 unités de Mercedes. La troisième position n’est pas assurée pour autant, car dans le même temps Alpine (4e avec 107 points) n’est qu’à 37 unités de l’équipe britannique. Les Français essaieront de finir cette première campagne sous cette nouvelle appellation de manière positive et d’égaler la troisième place au championnat de la saison 2020. La tache n’est pas simple car l’écart reste conséquent, mais un bon résultat d’ensemble dès Imola pourrait les remettre directement dans la danse.


Attention à ne pas oublier non plus McLaren (5e avec 80 points) et Ferrari (6e avec 78 points) qui pourraient revenir en cas de contre-performance devant eux. On notera enfin les deux duels entre Alpha Tauri et Williams pour la 7e place, et Alfa Romeo face à Haas pour ne pas finir dernier du championnat.



Programme.

MERCREDI

Qualifications 1 et 2 – 16h30 – Chaine Youtube de la Formule 1

Courses 1 et 2 – 20h30 – Chaine Youtube de la Formule 1 ou Chaine Twitch CANAL+ Sport

JEUDI

Qualifications 3 – 16h30 – Chaine Youtube de la Formule 1

Course 3 – 20h30 – Chaine Youtube de la Formule 1 ou Chaine Twitch CANAL+ Sport


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook