• T.L.

Pré-Grille : Abu Dhabi 2021.


https://www.autoevolution.com/news/emirati-charged-with-joining-the-is-and-plotting-attacks-on-yas-marina-circuit-103301.html#
https://www.autoevolution.com/news/emirati-charged-with-joining-the-is-and-plotting-attacks-on-yas-marina-circuit-103301.html#

Que c'est passé vite. Du chemin a été fait depuis le mois de Mars, et la première manche à Bahreïn. On était très loin de s'imaginer que la saison allait être aussi folle que ce qu'elle a été. Et c'est quoi le mieux dans tout ça ? C'est qu'il reste une dernière manche... Et que les enjeux sont encore immenses...



Et forcément, le plus grand des enjeux, c'est celui qui concerne la couronne mondiale. Est-ce qu'à l'aube de cette ultime manche nous pouvions rêver meilleur scénario ? Nos deux héros à une parfaite égalité de points. Inutile de sortir les calculatrices, inutile de se torturer l'esprit, plus que jamais l'esprit de la course sera le seul et unique décisionnaire. Celui qui termine devant l'autre sera Champion du Monde. Et quel Champion du Monde il sera ! Pour l'un, ce sera son premier titre, face à l'un des tous meilleurs que l'Histoire de ce sport ait connu, pour l'autre, ce sera un titre historique, le plaçant au sommet de la catégorie pour la 8e fois, un record, et ce face à la relève, et face à un pilote qui, sans l'ombre d'un doute, rentrera dans les livres d'or de la Formule 1. Alors, difficile de se risquer à un pronostique... Absolument tout peut se passer. Aussi bien l'un que l'autre, peut s'adjuger la couronne mondiale en terminant devant son adversaire. Comme les deux peuvent également ne pas terminer la course. Et comme nous l'avons vu à de nombreuses reprises dans l'Histoire, les deux pourraient même ne pas passer le premier virage. Mais avouez que ce serait dommage. Une si belle saison qui se terminerait aussi mal. Alors croisons les doigts pour que ces deux géants nous offrent une bataille digne de leur niveau et de leur rivalité au cours de cette saison. Et surtout, que le meilleur gagne.


Autre enjeu : le titre des constructeurs. Bien moins disputé que le titre individuel, mathématiquement, Red Bull peut encore être titré. Cela s'apparente cependant à une mission impossible... Mercedes se présente avec 28 points d'avance. Une marge considérable que Red Bull aura énormément de mal à combler. C'est simple, si Mercedes marque au moins 17 points, c'est terminé. Cela implique que si Hamilton ou Bottas termine sur l'une des deux premières marches du podium, le titre est à eux, peu importe les positions des Red Bull. Et si Mercedes parvient à sécuriser un doublé, une Mercedes P3 et l'autre P9 suffira à leur adresser le titre. Autant dire que cela semble acquis aux Allemands.


Derrière, la lutte est bien moins acharnée. Elle le fut, mais depuis la fin de la tournée européenne, McLaren semble avoir lâché prise. Au profit d'une Scuderia Ferrari en forme, qui devrait réussir à s'adjuger la troisième place au classement des constructeurs. Mathématiquement, McLaren doit assurer un doublé, sans que Ferrari ne marque le moindre point. C'est théoriquement faisable, mais on ne va pas se mentir que même à Woking on n'y croit pas. Il n'y a que du côté des pilotes qu'une lutte est encore active entre les deux Ferrari et la McLaren de Lando Norris. Respectivement P5, P6 et P7, Leclerc, Norris et Sainz se tiennent en 9 petits points. Des positions anecdotiques, certes, mais pour des compétiteurs, chaque position est importante.


Finalement, du côté des constructeurs, tout s'est décanté sur ces dernières manches. Mercedes s'est mis en excellente position pour le titre, Ferrari s'est installé à la troisième place, et Alpine a devancé Alpha Tauri sur une fin de saison on ne peut plus sérieuse. Et là aussi, la seule lutte qui se présente est en interne, et chez Alpine. Esteban Ocon et Fernando Alonso ne sont séparés que par 5 points à l'avantage de l'Espagnol. Mais au-delà de cet enjeu, à quoi peut-on s'attendre ? Eh bien, finalement un peu à ce que l'on a depuis deux rendez-vous. Des Alpha Tauri rapides, présentes, qui peuvent venir titiller les hautes positions. Il faudra pour cela assurer en course, une chose compliquée depuis le retour au Moyen-Orient. Pour Alpine, la course nocturne sur un tracé rapide pourra être une bonne opportunité de terminer la saison en beauté. Reste à voir si les secteurs sinueux ne viendront pas trop handicaper l'équipe française.


Un dernier exploit d'Aston Martin et/ou d'Alfa Romeo est peut-être à envisager. Les premiers, bien que moins à l'aise depuis quelques courses, restent des potentiels outsiders. A la bonne performance des pilotes on peut ajouter le retour d'une stratégie efficace et audacieuse, et le tour est joué. Pour les seconds, c'est plus sur l'état de forme actuel qu'il faudra compter. Les deux pilotes seront sur leurs adieux à la discipline. Giovinazzi s'envolera vers la Formule-E quand Kimi Räikkönen prendra son 350e et dernier départ. Un record qui devrait être battu l'année prochaine par Alonso, mais qui aura le mérite d'être inscrit dans les tablettes de l'Histoire pendant quelques temps au moins.


Et puis la fin d'une saison difficile pour Williams et surtout Haas. Williams laissera ensuite partir George Russell. L'histoire serait belle s'il pouvait leur apporter quelques points pour terminer la saison. Mais honnêtement, je n'y crois absolument pas. Pour Haas, c'est la fin d'un calvaire, avec l'espoir immense que 2022 sera meilleur. Rien à attendre de leur part à la régulière, mais là aussi, l'histoire serait belle s'ils pouvaient marquer ne serait-ce qu'un point pour cette ultime course de la saison.



Ils ont tous les deux tout à perdre et tout à gagner.

Max Verstappen et Lewis Hamilton. C'est l'enjeu principal de ce weekend. C'est d'ailleurs le seul réellement important. Inutile de faire une plus longue tirade de celle qui ouvre cet article. L'un sera sacré Champion du Monde, l'autre devra attendre l'an prochain pour retenter sa chance. Mais quoi qu'il arrive, les deux nous auront donné une saison incroyable. Espérons que cette dernière course soit à la hauteur de nos attentes et à la hauteur de cette saison.



Programme.

VENDREDI

Essais Libres 1 – 10h30 – CANAL+

Essais Libres 2 – 13h30 – CANAL+

SAMEDI

Essais Libres 3 – 11h00 – CANAL+

Qualifications – 14h00 – CANAL+

DIMANCHE

Grand-Prix – 14h00 – CANAL+

58 tours


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook