• P.W.

Pré-Grille Juniors : FFSA F4.


http://architecture54.com/2013/12/30/%E2%80%A2-le-castellet-circuit-paul-ricard/
http://architecture54.com/2013/12/30/%E2%80%A2-le-castellet-circuit-paul-ricard/

Sixième et avant-dernière manche de la saison pour la FFSA F4 ! C’est au circuit Paul-Ricard, sur le même tracé que celui qu’utilise le Grand-Prix de France, que nos jeunes pilotes se retrouvent, seulement une petite semaine après Monza. Avec 19 pilotes (soit le nombre le plus élevé depuis fin 2019 !), il y aura des enjeux à tous les niveaux avec les batailles pour le titre de champion, pour le podium final, pour le sacre chez les Juniors, et tout simplement... la bataille pour la victoire !

La bataille pour le titre.

Evidemment, commençons par la lutte qui cristallise toute l’attention : celle entre Esteban Masson, 17 ans, et Macéo Capietto, 15 ans. Les deux Français sont au sommet du classement et ne sont séparés que par quelques unités. Esteban totalise 191 points, quand Macéo en compte 197. Cependant, au classement général, le moins bon meeting de chaque pilote est décompté à la fin de la saison. Ainsi, Masson est à 181 points, quand Capietto est à 176. Une bataille au sommet, mais avec des dynamiques bien différentes. Si Masson semblait absolument intouchable en début de saison, le protégé de Didier André a connu des weekends compliqués à Lédenon et Monza et a vu son avance au classement fondre comme neige au soleil. Au Paul-Ricard, circuit qu’il connait très bien pour y avoir déjà roulé lors des dernières manches de F4 française en 2019 et 2020, il tentera de renouer avec la victoire.

De son côté, Macéo Capietto a le vent en poupe avec cinq podiums sur les six dernières courses. Le pilote soutenu par Prema, après avoir empoché 42 points sur les 44 possibles à Monza, est resté quelques jours de plus sur le circuit italien pour participer à des essais avec la formation transalpine en F4 italienne, preuve de la confiance que lui accordent les dirigeants de la firme de René Rosin. Qui sait ? Un titre en FFSA F4 pourrait bien convaincre Prema de l’embaucher pour la saison prochaine en FRECA...

Mais ne croyez pas que la victoire se jouera seulement entre ces deux-là. Non clairement, le meeting de Monza nous a prouvé le contraire, avec la double victoire d’Elliott Vayron, 15 ans. Pour seulement sa seconde manche en monoplace, le finaliste FEED Racing a été éblouissant et voudra continuer de jouer les trouble-fête au Castellet. Petite précision, ce protégé de Romain Grosjean est un pilote « invité », inéligible pour marquer des points au classement général. Comme il l’explique, il est là pour se préparer pour la saison 2022 de F4 dans ce même championnat. Sacrée préparation...

La bataille au podium.

Parmi les autres batailles, l’une des plus importantes est celle pour la 3e place au championnat : pour le podium final ! Elle se jouera principalement entre deux garçons. Le favori se nomme Hugh Barter : l’Australien était dans la lutte pour le titre avec Masson et Capietto en début de saison, mais s’éloigne de plus en plus de cette course. Le vainqueur du Volant Richard Mille doit à tout prix se ressaisir s’il ne veut pas non plus voir le podium final lui passer devant.

Son rival ? Daniël Ligier. Le Franco-Néerlandais de 15 ans est un redoublant du championnat. Après une première saison compliquée en 2020, il est le seul pilote (avec Capietto) à être monté sur un podium à chaque weekend, sans victoire pour le moment. Il s’est confié à moi avant cette 6e manche : « Oui mon objectif c’est d’avoir une première victoire et la troisième place au championnat. Je me sens beaucoup plus à l’aise dans la voiture par rapport à l’année dernière ce qui me donne beaucoup plus de confiance pour attaquer chaque virage. La prochaine étape est la FRECA mais c’est très cher donc on essaye déjà de trouver des sponsors pour l’année prochaine ».



Et chez les autres...

Le principal autre enjeu sera la lutte chez les Juniors entre le Français Alessandro Giusti qui a récemment repris le meilleur sur le Suisse Dario Cabanelas, poulain de Fernando Alonso, qui a vécu un weekend à Monza compliqué sans le moindre point. Enfin, on surveillera avec attention le retour du Thaïlandais Thanapongpan Sutomno, vainqueur de la course à grille inversée à Nogaro en début de saison. Trois pilotes feront leurs débuts en monoplace après une carrière en karting : les Français Paul Jérôme et Louis Pelet (4e du championnat de France FFSA Junior 2019 derrière... Masson et Capietto), et l’Américain Luciano Morano.



Programme.

VENDREDI

Essais libres – 09h15

Qualifications – 17h40

SAMEDI

Course 1 – 09h50

Course 2 – 17h35 Page Facebook de la FFSA

DIMANCHE Course 3 – 10h35 Page Facebook de la FFSA



PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook