• T.L.

Pré-Grille Juniors : FIA F2.


https://www.cdeportiva.com/2019/02/baku-tendra-carreras-formula1-2023/
https://www.cdeportiva.com/2019/02/baku-tendra-carreras-formula1-2023/

Après un weekend monégasque aussi agité que la carrière de Pastor Maldonado en F1 (c'était prometteur, un peu cool, un peu chiant et il y a eu des crashs), les jeunes pilotes qui composent le plateau de F2 restent en ville, entre des rails, ou plutôt des murs en bétons, puisqu'après Monaco, place à Bakou !


Celui que l'on attendra avec le plus d'impatience sera logiquement Théo Pourchaire. Il ressort de Monaco en force, avec trois très belles courses, dont une victoire, à laquelle on peut ajouter la pole position. Si Monaco est un réel révélateur de talent, Bakou est aussi un bon moyen de jauger les pilotes. Alors certes, la piste est bien plus large, les dépassements y sont plus fréquents, et la faute y est moins grave, mais cela reste un tracé urbain, dont tout un secteur est sinueux, vallonné et technique. Il a une voiture très performante, avec des ingénieurs tout aussi sérieux, et son talent, comme en FIA F3, ne cesse de s'installer sur le plateau. Troisième au classement général, notre seul Frenchie de la catégorie pourrait bel et bien repartir de l'Azerbaïdjan en très grand vainqueur. Rappelons que même si le nombre de courses est assez similaire à l'an dernier, le nombre d'événements est quant à lui très réduit. Donc chaque weekend de course est important..


Ce n'est pas Guanyu Zhou qui dira le contraire..! Vainqueur de l'une des courses monégasque, il aura réalisé un plutôt bon weekend dans l'ensemble. Mais bien moins fabuleux que ses poursuivants, qui sont revenus sur le Chinois comme des flèches. Pour lui aussi cela devient important de soigner le moindre de ses weekends de course. Déjà que son accession à la Formule 1 se complique fortement, du côté de chez Alpine en tous cas, si en plus de cela il passe à côté du titre, l'avenir de Zhou sera très incertain.


Bon, on a parlé du troisième, du premier, mais pas du second ! Oscar Piastri, solide poursuivant de Zhou, ne cesse d'impressionner. Le Champion du Monde de FIA F3 en titre n'a pas souhaité prendre de round d'observation dans cette saison, puisque dès le début il s'est présenté comme homme fort. Plus qu'un titre à la clé, c'est une possible place en Formule 1. Bon, le souci est le même que Zhou, puisque lui aussi est dans l'Alpine Academy, mais un doublé FIA F3/FIA F2 garantirait un énorme coup de pouce pour avoir accès à l'élite. Le dernier à avoir réalisé une telle performance était George Russell, en 2017 et 2018. Attendons tout de même de voir comment l'Australien s'en sortira à Bakou.


Parce que que ce soit en tête ou chez les poursuivants, les écarts sont très minces. Et avec trois courses par weekend, la moindre erreur peut coûter très très cher. Si les trois premiers se tiennent en une vingtaine de points, c'est aussi le cas derrière entre Dan Ticktum 4e, et Christian Lundgaard 12e. Dans ce groupe très serré de neuf pilotes, tous peuvent prétendre à de très bons résultats. Si la lutte du midfield est serrée en Formule 1, attendez de voir celle-ci..


Là où il n'y a pas match, c'est encore plus loin dans le classement. On va dire qu'à partir de Marcus Armstrong, il y a un véritable gap qui se forme. Les pilotes semblent totalement hors du rythme, en témoigne notre bon ami Alession Deledda, auteur d'un weekend monégasque bien au-delà du ridicule. Des performances qui sont tout aussi mauvaises chez Gianluca Petecof, Champion de Formule 3 Régionale en titre, qui doit se retirer de la saison pour un manque de budget, et sûrement des résultats insatisfaisants. Espérons qu'à l'image de Monaco, ce fond de grille ne vienne pas trop gêner les leaders.


Programme.

VENDREDI

Essais libres - 8h20

Qualifications - 12h30 - Canal+ Sport

SAMEDI

Course 1 - 09h20 - Canal+ Sport

Course 2 - 15h40 - Canal+ Sport

DIMANCHE

Course 3 - 10h45 - Canal+ Sport


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook