• T.L. | P.W.

Pré-Grille Juniors : FIA F2, FRECA, FFSA F4.


https://www.f1world.it/autodromo-di-monza-inaugurata-nuova-pista-di-kart/
https://www.f1world.it/autodromo-di-monza-inaugurata-nuova-pista-di-kart/

Si ces dernières semaines on pouvait se faire une petite overdose des doublons FIA F3/W Series, on en était presque à oublier que les trois catégories de ce weekend existent...! Plus d'un mois et demi d'attente pour la course la plus récente de ces trois disciplines... Plus de deux mois pour les autres. Des rythmes bien trop éloignés pour des catégories aussi animées, remplies de pilotes prometteurs, qui ne demandent qu'à rouler. M'enfin bon, on ne va pas se plaindre, ils sont de retour !



FIA F2.

La magie de ce calendrier 2021 de Formule 2, c'est qu'il est étendu sur tout le long de l'année, avec une immense pause bien soignée au moment où toutes les équipes de Formule 1 choisissent leurs pilotes pour la saison à venir. Un parfait moyen donc, après deux mois d'attente, de savoir si les paris tentés par les écuries de la catégorie reine sont réussis ! Oh wait...


Plus sérieusement, que la pause fut longue ! Deux longs mois séparent la manche de Silverstone avec celle de ce weekend, à Monza. Une attente suffisamment longue pour qu'il y ait quelques mouvements sur la grille. C'est terminé pour Gianluca Petecof chez Campos, qui confirme par la même occasion que le saut en F2 était bien trop prématuré. Il est remplacé par David Beckmann, lui aussi remercié par Charouz au profit d'Enzo Fittipaldi, qui fait le bond depuis la F3 vers la F2. Enfin, du côté de chez HWA, Jake Hughes fait son retour pour terminer ce jeu des chaises musicales.


Soyons clair, aucun de ces pilotes ne va, dans un premier temps, nous intéresser. Parce que c'est bien sur la tête du classement qu'on va concentrer notre attention ce weekend. Oscar Piastri, actuel leader, est inévitablement à observer. Avec cinq petites unités d'avance sur Guanyu Zhou, rien n'est joué à la mi-saison d'un championnat qui va s'intensifier en cette seconde partie de saison. Le Chinois est quant à lui au centre de l'attention pour les rumeurs qui le concernent, et qui l'envoient aux côtés de Valtteri Bottas en 2022 chez Alfa Romeo. Dans cette lutte entre pilotes de l'Alpine Academy, Oscar Piastri a tout intérêt à perdre. Pourquoi ? Pour ne pas se griller une place en F2 l'an prochain, parce que face aux sponsors du Chinois, il n'a aucune chance de décrocher ce baquet Alfa Romeo.


Mais alors quid des autres pilotes concernés par ce baquet ? Robert Shwartzmann et Théo Pourchaire sont tous les deux des noms qui circulent également. Pour le Russe, c'est l'occasion ou jamais avant de se rediriger vers une autre discipline que la Formule 1. Pour le Français, c'est peut-être un peu trop tôt. De plus, les deux sont à une petite longueur des hommes de tête dans la course au titre, ce qui leur permet de pouvoir, en cas de besoin, embrayer sur une nouvelle saison.


Et puis dans ceux qui n'ont pas d'enjeux pour la Formule 1, et qui restent intéressants à suivre, on va parler des pilotes Red Bull : Lawson, Vips et Daruvala, de Dan Ticktum, de Felipe Drugovich, qui pourront venir jouer les gros points, les podiums, et les victoires.


La F2 nous avait tellement manqué. On a hâte !


Programme FIA F2.

VENDREDI

Essais libres – 11h20

Qualifications – 16h50 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Course 1 – 08h45 – CANAL+ Sport

Course 2 – 14h45 – rediffusion à 17h22 sur CANAL+ Décalé

DIMANCHE

Course 3 – 10h20 – CANAL+ Sport



FRECA.

Eux aussi sont enfin de retour : après un mois et demi d’absence, les pilotes de FRECA attaquent cette dernière partie de saison par le Red Bull Ring. Mais avant que l’on parle de nos favoris pour la victoire et de la bataille pour le titre, il faut évidemment revenir sur l’annonce-choc de la semaine : le retour du tenant du titre Gianluca Petecof chez KIC Motorsport pour la fin de saison. Le Brésilien avait commencé la saison en F2 chez Campos mais avait finalement dû être remercié, faute de financements suffisants. Après plusieurs mois sans compétition, Petecof tentera de relancer sa carrière dans ce championnat qu’il a gagné l’an dernier avec Prema, remportant notamment deux victoires sur le tracé autrichien. À voir si la petite écurie KIC peut être à la hauteur de ses ambitions.

Mais voilà, la FRECA c’est aussi le retour de Grégoire Saucy, Hadrien David, Isack Hadjar et compagnie. Pour le Suisse qui possède 60 points d’avance sur la concurrence (et que j'ai eu l'opportunité d'interviewer pour F1 Feeder Series), il faudra évidemment tenter de conclure la saison comme elle a commencé. Hadrien David, actuel 2e, voudra confirmer, lui qui est monté sur les deux podiums lors du dernier weekend à Spa. Il cherchera surtout à se détacher de son coéquipier Zane Maloney, ne pointant qu’à cinq petits points au classement. Un peu plus derrière, les Rookies de 16 ans, Gabriele Minì et Isack Hadjar reprendront de plus belle leur bataille. Pour Hadjar, nouvelle recrue de Red Bull, il s’agira de relancer la machine après deux weekends malchanceux.

Pour tout ce petit monde, chaque course compte, chaque point est précieux pour espérer une bonne position au championnat... et séduire des équipes de FIA F3 pour l’an prochain ! Ils jouent tous leurs avenirs sur cette fin de saison et, si les cinq pilotes que j’ai nommé ont sûrement un avenir radieux pour 2022, d’autres pilotes sont beaucoup plus dans le doute, à commencer par les pilotes Prema, Paul Aron et surtout David Vidales. Eux qui étaient annoncés comme favoris ont déçu pour l’instant. Ce weekend, on surveillera également l’imprévisible Mikhael Belov, étincelant depuis son arrivée en cours de saison. Beaucoup de pilotes et beaucoup de talent comme toujours, la FRECA va nous régaler, et on peut espérer des dépassements grâce aux longues lignes droites du Red Bull Ring.


Programme FRECA.

JEUDI

Essais collectifs

VENDREDI

Essais libres 1 – 11h45

Essais libres 2 – 16h20

SAMEDI

Qualifications 1 – 09h20 – Chaïne Youtube ou Page Facebook de la FRECA

Course 1 – 13h35 – Chaïne Youtube ou Page Facebook de la FRECA

DIMANCHE

Qualifications 2 – 08h30 – Chaïne Youtube ou Page Facebook de la FRECA

Course 2 – 12h50 – Chaïne Youtube ou Page Facebook de la FRECA



FFSA F4.

C’est à Lédenon que les Académiciens de la FFSA font leur retour après une pause longue de deux mois. Nous n’avons pas encore franchi le cap de la mi-saison, mais la F4 française aborde déjà le sprint final de son championnat avec 4 manches en moins de deux mois. Première étape donc à Lédenon, dans le Gard. Le leader Esteban Masson espérera enfin un weekend sans problème, après un calage à Nogaro, un problème d’aileron à Magny-Cours et un crash en Hongrie. S’il est incontestablement le pilote le plus rapide du plateau, le protégé de Didier André voudra le weekend parfait pour frapper un grand coup dans la course au titre.

Mais attention à ses deux principaux rivaux depuis le début de saison : Macéo Capietto et Hugh Barter. Macéo sort d’une pige en F4 italienne à Imola où il a beaucoup appris avec Prema Racing et voudra mettre en application ce qu’il y a appris (même si ce ne sont pas les mêmes voitures). Quant à l’Australien Barter, il était très déçu en Hongrie où les limites de la piste avaient annulé ses tours en qualification, ruinant son weekend entier. Un peu derrière, Owen Tangavelou et Daniël Ligier sont souvent dans le top 5 et chercheront à combler l’écart avec le trio de tête, tout comme Gaël Julien. Chez les Juniors, Alessandro Giusti et Dario Cabanelas reprendront leur mano à mano.

Enfin, on note beaucoup de changements de pilotes par rapport à la manche précédente ! Deux pilotes font leurs grands débuts en monoplace, en tant que pilotes invités inéligibles pour marquer des points : Paul Trojani, membre de la FFSA Academy depuis plusieurs années en karting, mais surtout Pablo Sarrazin, fils de... Stéphane Sarrazin ! Comme son paternel, Pablo est un touche-à-tout et a déjà roulé (et gagné dans sa catégorie!) en rallye sur une Peugeot 208 R2 en Lettonie. Son objectif sera évidemment d’apprendre le plus possible, car le clan Sarrazin vise un volant de titulaire pour la saison complète en 2022 en FFSA F4.


Un petit mot pour parler d'Angélina Favario, unique féminine du plateau, lâchée par ses sponsors, et qui peine donc à compléter le budget nécessaire pour terminer la saison. La Française de 18 ans reste motivée et à réussit à assembler suffisamment de fonds pour rouler in extremis ce weekend. Pour l'aider, elle a lancé une campagne de crowdfunding / financement participatif.


Programme FFSA F4.

VENDREDI

Essais libres – 10h10

Qualifications – 16h20

SAMEDI

Course 1 – 10h45

Course 2 15h50 Page Facebook de la FFSA

DIMANCHE

Course 3 – 10h20 Page Facebook de la FFSA


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook