• T.L. | P.W.

Pré-Grille Juniors : FIA F3, W Series.


https://www.f1-fansite.com/f1-videos/hungaroring-perfect-lap-guide/
https://www.f1-fansite.com/f1-videos/hungaroring-perfect-lap-guide/

Ce weekend est le dernier pour nos Juniors, comme pour les grands de la Formule 1, avant des vacances bien méritées. C'est pour les deux catégories du weekend la manche qui marquera la mi-saison, et donc la bascule vers une seconde partie de championnat déterminante pour les titres et les projets futurs de chacun des pilotes. En bref, il faut bien faire pour partir en vacances la tête légère.



FIA F3.

Un nouveau meeting de Formule 3 sera-t-il encore synonyme de démonstration de Dennis Hauger qui, à la manière d'un Grégoire Saucy en Formule Alpine, domine ce championnat ? Alors certes la domination n'est pas aussi écrasante que celle du Suisse, mais le Norvégien compte tout de même 40 points d'avance sur son dauphin à la mi-saison... Autant dire que ces vacances seront importantes pour sa course au titre, et pour les espoirs des poursuivants.


Il sera donc le pilote à battre ce weekend. Dennis Hauger est sur une autre planète. Une planète que bon nombre de pilotes arrivent à atteindre, mais allez savoir pourquoi, ils ne se maintiennent pas dans son champ magnétique, et sont obligés de faire des va-et-vient pour l'atteindre. Pour dire ça plus concrètement (désolé, mon esprit de poète raté a pris le dessus), il est le seul à se maintenir à un tel niveau de performance quand beaucoup d'autres n'y parviennent que de temps en temps.


Son poursuivant direct est pour le moment Frederik Vesti, mais avec moins de dix points qui le sépare de Victor Martins en 5e position, c'est tout ce petit groupe de quatre pilotes qui est à la poursuite de l'irrésistible Norvégien. On y retrouve donc en plus des deux précédemment cités : Jack Doohan et Olli Caldwell. Tous sont capables d'aller challenger le pilote Prema, et sans aucun doute, tous seront ultra-motivés pour le faire tomber de son piédestal.


Plus loin, les autres têtes d'affiche de ce championnat chercheront à se remobiliser pour rejoindre la course au titre. Je pense à Smolyar, Novalak et Collet, qui ont tous les trois montré de très belles choses, mais de façon trop inconstante, la faute à un rythme en dents de scie, à des erreurs ou à des pannes mécaniques.


Encore un peu derrière, ce sont Arthur Leclerc et Logan Sargeant qu'il faudra observer, les deux pilotes étant sur de très belles lancées. Le Monégasque est, depuis le début de la saison, l'un des pilotes les plus rapides et les plus incisifs, mais il est aussi l'un des plus maladroits et des plus malchanceux. Il faut absolument que la roue tourne pour lui s'il veut démontrer à ses détracteurs qu'il a réellement un bon potentiel. Pour l'Américain, c'est une fabuleuse courbe de progression que l'on observe depuis deux meetings. Il est aux avant-postes, avec une voiture qui est loin d'être capable de jouer les victoires. Encore une démonstration de son talent, après une saison 2020 à courir derrière le titre.


Programme FIA F3.

VENDREDI

Essais libres – 10h00

Qualifications – 13h50 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Course 1 – 10h30 – CANAL+ Sport

Course 2 – 18h00 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Course 3 – 10h45 – CANAL+ Sport



W Series.

Dernière manche avant la pause estivale ! Comme leurs homologues masculins de la Formule 1, les 18 pilotes des W Series arrivent à mi-saison et prendront une pause estivale d’un mois bien méritée, après un mois de juillet ultra-productif avec quatre manches en l’espace de six semaines. Sur le Hungaroring de Budapest, beaucoup de pilotes arrivent en terrain connu à l’image d’Alice Powell, leader du championnat, qui a déjà roulé dessus en GP3 en 2012. La Britannique de 28 ans voudra évidemment conforter son leadership et accroître son avance au classement, notamment face à sa cadette de cinq ans, Jamie Chadwick qui pointe à six unités derrière elle.

Derrière ce duo, un groupe de cinq pilotes se détache, mais avec des dynamiques bien différentes. Sarah Moore (3e) semble en perte de vitesse après un podium lors de la première course, et voudra assurément rebondir avant la pause estivale. La Liechtensteinoise Fabienne Wohlwend (4e) est montée déjà sur deux podiums en trois courses et voudra continuer sur sa lancée pour prouver qu’elle a l’étoffe d’une véritable candidate au titre. La Finlandaise Emma Kimiläinen (5e), après une première course catastrophique, a su trouver le déclic sur les manches suivantes et a recollé avec les pilotes devant elle. Enfin, la très rapide Irina Sidorkova, capable du meilleur (2e en Autriche) comme du pire (14e à Silverstone), cherchera à trouver de la régularité. Meilleure Rookies, elle est ex aequo au nombre de points avec une autre rookie, Nerea Martí, entrée dans les points à toutes les courses et qui voudra grimper sur son premier podium.

Parmi les pilotes que je n’ai pas encore citées, on observera attentivement l’expérimentée Beitske Visser, qui pointe déjà à 46 points de Powell, qui doit absolument gagner ce weekend si elle veut entretenir ses faibles espoirs de titre. Pour Marta García, ce début de saison tourne au fiasco, et elle doit absolument enrayer cette spirale négative pour partir à la pause estivale avec un petit boost au moral. Enfin, dans le jeu des chaises musicales des réservistes, c’est Caitlin Wood qui prend la place précédemment occupée par Gosia Rdest et Abbi Pulling (qui se concentre sur la F4 britannique après sa brillante pige à Silverstone). Wood, Australienne de 24 ans, avait déjà participé aux W Series en 2019 en terminant treizième. Si elle connaît le circuit hongrois pour y avoir déjà roulé dessus en GT4 en 2016, elle n’a plus roulé en compétition depuis le... 11 août 2019, soit la dernière course de W Series en 2019. Presque deux années entières sans compétition, il sera intéressant de voir comment elle s’en sortira.


Pour le reste, soyons très honnêtes, les qualifications seront la partie la plus intéressante du weekend. Si les Tatuus F.3 T-318 nous ont prouvé à Spa-Francorchamps le weekend dernier en FRECA qu’elles pouvaient donner lieu à des dépassements, sur le Hungaroring, alias le « Tourniquet Hongrois », ce sera plus compliqué... Mais attendons de voir avant de juger !


Programme W Series.

VENDREDI

Essais libres – 12h55

Qualifications – 16h30 – Chaîne Youtube ou Page Facebook des W Series

SAMEDI

Course – 16h30 – CANAL+


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook