• P.W.

Pré-Grille Juniors : FRECA.


https://www.leblogauto.com/2020/01/circuit-castellet-prime-p.html
https://www.leblogauto.com/2020/01/circuit-castellet-prime-p.html

Quatrième manche sur dix, et deuxième moitié du « back-to-back » de la Formule Régionale Alpine sur la Côte d’Azur. Cette fois, les douze équipes de FRECA font escale au Castellet, sur le circuit du Paul-Ricard ! La FRECA va dorénavant voler de ses propres ailes : il va en effet s’agir du premier weekend de l’Histoire de ce championnat sans la Formule 1 à ses côtés. La Formule Alpine supportera cette fois les 1000 km du Paul-Ricard du GT World Challenge Europe. Mais trêve de bavardages et passons au vif du sujet !


Seulement une semaine après Monaco, l’ultra-domination d’Isack Hadjar et de R-ace GP est encore dans toutes les têtes. Évoquons rapidement les tentatives ridicules d’après-course de Prema et de ART pour raccourcir la durée de la Course 2 et pour attribuer seulement la moitié des points aux pilotes. R-ace ayant réalisé un triplé historique, Prema et ART ont essayé de réduire l’importance de cette claque. Malgré ces protestations, les points attribués n’ont pas été changés, et Prema et ART ont bien pris un sacré coup face à R-ace et à leur nouveau pilote phare ; Isack Hadjar.

Le Français cherchera bien évidemment à confirmer sur un circuit qu’il affectionne particulièrement. En FFSA F4, en 2020, Isack Hadjar était allé chercher ses trois victoires de la saison sur le circuit du Paul-Ricard. De bon augure pour ce weekend, sans aucun doute. Avec la confiance engrangée sur les courses précédentes, le rookie de seulement seize ans s’avance presque comme le favori. De quoi prendre la tête du championnat ? Possible. Après un weekend catastrophique, le leader Grégoire Saucy (ART) voudra se reprendre pour faire en sorte que sa manche monégasque sans aucun point ne soit qu’un simple accident de parcours. L’Estonien Paul Aron (Prema) est dans une situation quasi-similaire avec son weekend en demi-teinte. Toujours très bien placé dans la course au titre, il faudra encore compter sur le protégé de Mercedes pour monter sur les podiums. Idem pour le très régulier Alex Quinn, qui, sans faire de bruit, est un excellent quatrième au championnat.

Derrière ce quatuor de tête, un trio de pilotes essaiera de se démarquer pour rester toujours bien placé pour la suite de la saison. Les deux pilotes R-ace, Zane Maloney et Hadrien David, se doivent de réagir. Les deux hommes de 17 ans sont à leur 2e saison en F3 Régionale, et sont pour l’instant battus par leur coéquipier rookie. Si Maloney a bien décroché sa première victoire à Monaco, il n’avait clairement pas le rythme monstrueux d’Hadjar sur l’ensemble du weekend. Hadrien David devra aussi réaliser un gros weekend pour répondre à Hadjar : il a déjà gagné sur le circuit Paul-Ricard en F4 en 2019, et il y avait même remporté le titre. Après avoir récupéré de la confiance à Monaco, le Charentais doit confirmer sa dynamique positive. Chez Prema, on surveillera l’Espagnol David Vidales, pas en perdition, mais totalement rentré dans le rang depuis sa victoire à la première course.

Chez les Rookies, tout le monde est encore sous le choc du weekend d’Isack Hadjar. Son rival le plus proche, Gabriele Minì, a la moitié des points du Français et se retrouve un peu isolé dans ce classement. Un énorme weekend de l’Italien pourrait le relancer. Mari Boya (VAR) ne cesse d’impressionner depuis le début de saison. Pas dans un Top Team, l’Espagnol porte littéralement son équipe. Il devance ainsi Thomas ten Brinke (ART) et… Dino Beganovic (Prema), totalement à la dérive depuis quelques courses. Le Suédois a vraiment perdu pied à Monaco en se qualifiant dans les toutes dernières places et en étant jamais dans le rythme. Le protégé de Ferrari se doit de réagir : cinq points en six courses, pour un pilote Prema, c’est vraiment trop peu. Il se battait avec Hadjar, Zhou, Daruvala, Chovet en F3 Asie cet hiver et bénéficiait d’une énorme cote en arrivant au début de cette saison. Attention à ne pas tout perdre.

Enfin, terminons cette looooongue Pré-Grille sur des pilotes dont je ne parle pas souvent : ceux qui restent désespérément bloqués à zéro points. La grosse déception de la saison pour l’instant est MP Motorsport, qui avait deux pilotes majeurs : Franco Colapinto, 3e l’an dernier de Formule Renault, et Kas Haverkort, un « pur crack » selon les observateurs. Pas de rythme, accidents, disqualifications pour problèmes techniques, l’équipe néerlandaise vit un début de saison noir et doit absolument se réveiller. Elle est même battue au classement par… sa petite-sœur, FA Racing by MP. La seule féminine du plateau, Léna Bühler (R-ace GP), est aussi à la traîne. Au sein de la meilleure équipe du moment, son meilleur résultat est une lointaine 20e place… Un mot enfin sur Alexandre Bardinon (FA Racing), le 3e Français de FRECA dont je parle très peu. Il squatte le fond de tableau depuis le début d’année, mais espérons un léger mieux pour sa manche à domicile ce weekend au Paul-Ricard.


Programme.

VENDREDI

Essais libres 1 - 12h00

Essais libres 2 - 17h20

SAMEDI

Qualifications 1 - 8h30 - Chaïne Youtube ou Page Facebook de la FRECA

Course 1 - 14h20 - Chaïne Youtube ou Page Facebook de la FRECA

DIMANCHE

Qualifications 2 - 9h00 - Chaïne Youtube ou Page Facebook de la FRECA

Course 2 - 14h30 - Chaïne Youtube ou Page Facebook de la FRECA


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook