• P.W.

Pré-Grille Juniors : FRECA.


https://f1only.fr/mugello-f1-calendrier-2021/
https://f1only.fr/mugello-f1-calendrier-2021/

Nous voilà dans le sprint final de cette saison de Formule Régionale Alpine, puisque nous sommes déjà à l’avant-dernière manche ! Co-organisé par l’ACI Sport, équivalent italien de la FFSA chez nous, ce championnat se finira donc de l’autre côté des Alpes, avec les deux derniers meetings de cette année se déroulant en Italie.



Au Mugello, théâtre de l’unique Grand-Prix de Toscane de Formule 1 l’an dernier, toutes les équipes ne seront pas logées à la même enseigne. En effet, la FRECA est issue de la fusion de la Formule Régionale et de la Formule Renault. Les équipes de l’ex-Formule Régionale (Prema, KIC, Van Amersfoort, DR Formula et Monolite) connaissent donc déjà le Mugello pour y avoir roulé l’an dernier. A ce moment-là, c’est Prema qui avait tout raflé, Arthur Leclerc réalisant un triplé historique. Pour les équipes de l’ex-Formule Renault (comme ART ou R-ace), ce sera plus compliqué. Pour faire simple, la Formule Renault ne s’était pas rendue au Mugello depuis... 2000. A l’époque, c’est l’illustre inconnu Matteo Grassoto qui avait triomphé en son pays pour JD Motorsport (aujourd’hui dernière au classement...), devant des très jeunes Felipe Massa ou Kimi Räikkönen. Bref, assez d’Histoire et revenons à 2021 !



Evidemment, tous les yeux seront rivés vers Grégoire Saucy qui a de fortes chances de décrocher le titre ce weekend ! Après une saison ultra-dominatrice, le Suisse peut presque toucher du doigt son premier sacre en monoplace. Il faudrait un désastre pour que le pilote ART ne soit pas titré : il faudrait qu’Hadrien David marque 29 points de plus que lui, ou Zane Maloney, 41. Ce qui est déjà arrivé, à Monaco plus tôt cette saison. Donc voyons voir ce que ce weekend toscan réserve au pilote suisse avant de célébrer le titre. Comme le dit un certain YouTuber : en sport auto, il faut franchir la ligne d’arrivée, toujours franchir la ligne. (Bon un certain monsieur Ferrari a dû aussi le dire...)

Chez R-ace, si on peut sûrement tirer un trait sur le titre Pilotes, les deux autres titres (Equipes et Rookies) sont plus que jamais envisageables. Ce weekend et jusqu’à la fin de la saison, ce n’est pas 3, pas 4 mais bien 5 pilotes qui courront pour l’équipe vendéenne ! Hadrien David et Zane Maloney continueront leur bataille pour le titre de vice-champion. Pour l’instant, avantage au Français pour 12 points. Isack Hadjar, actuel 4e, vise le titre Rookies et a pour l’instant une marge de 13 points sur son rival Gabriele Minì. Il a également pour objectif le podium au championnat, mais il semble un peu loin de Maloney (26 points). Un gros weekend de sa part le relancerait totalement. Et même si on l’oublie souvent, Léna Bühler, la quatrième pilote de R-ace, essaiera de progresser et de se rapprocher du milieu de peloton.

Mais ce weekend, nous surveillerons attentivement les débuts d’un Français, qui est donc le cinquième pilote de R-ace ! Sami Meguetounif a d’abord brillé en karting sur la scène nationale (vice-champion Junior 2017 derrière P.L. Chovet, champion Nationale 2018) ou internationale (2e des Finales Rotax 2017 et 4e du FIA Academy Trophy en 2018), avant de passer en monoplace, terminant 4e de FFSA F4 l’an dernier (derrière son grand ami et nouveau coéquipier Isack Hadjar). Actuellement pilote R-ace en F4 allemande, le Marseillais de 17 ans voit là une opportunité en or pour se placer en vue de 2022. Pilote invité inéligible pour marquer des points, Meguetounif est donc là pour apprendre le plus possible. « Je n’ai pas d’objectif de résultats particuliers : à moi de faire le job et de m’adapter vite. Si je fais ça, le résultat suivra ! », nous explique-t-il.

Parmi les autres pilotes à observer, il faudra voir LA star de cette seconde moitié de saison : Franco Colapinto. Le pilote MP Motorsport est seul sur sa planète depuis le meeting de Spielberg et finit sa saison en boulet de canon. Il sera intéressant de voir si l’Argentin peut continuer sur sa lancée. Si oui, il pourrait être un adversaire de taille pour Hadrien David pour le titre de vice-champion. Le trio de Prema, Aron-Vidales-Beganovic sera également attendu au tournant, sur un circuit où l’équipe italienne est favorite.

Comme nous sommes en Italie, attardons-nous enfin sur les pilotes italiens. Gabriele Minì doit à tout prix se ressaisir. Un point en quatre courses, c’est trop peu pour un pilote qui se battait encore pour la deuxième place au championnat à mi-saison. Il doit réagir s’il ne veut pas laisser filer Isack Hadjar et le titre Rookies. Chez les autres transalpins, Francesco Pizzi (Van Amersfoort) a peut-être une belle carte à jouer, son équipe connaissant le circuit. De leur côté, Andrea Rosso, Pietro Delli Guanti, Nicola Marinangeli et Emidio Pesce tenteront d’accrocher des points.

Beaucoup d’enjeux comme toujours, vous en avez l’habitude. Et il se pourrait bien qu’au Débrief Mardi prochain, nous ayons notre premier champion de la Formule Régionale Alpine.



Programme.

VENDREDI

Essais libres 1 – 10h15

Essais libres 2 – 14h00

SAMEDI

Qualifications 1 – 09h30 – Chaïne Youtube ou Page Facebook de la FRECA

Course 1 – 14h55 – Chaïne Youtube ou Page Facebook de la FRECA

DIMANCHE

Qualifications 2 – 09h00 – Chaïne Youtube ou Page Facebook de la FRECA

Course 2 – 14h40 – Chaïne Youtube ou Page Facebook de la FRECA


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook