• P.W.

Pré-Grille Juniors : W Series, FFSA F4.


https://www.lrs-formula.com/stage-f1-argent-circuit-magny-cours-gp
https://www.lrs-formula.com/stage-f1-argent-circuit-magny-cours-gp

Chez nos Juniors, ce weekend, nous aurons le droit à deux finales ! Les W Series et la FFSA F4 vont vivre leur dénouement respectivement à Austin et Magny-Cours et doivent encore sacrer leur champion/ne !



W Series.

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas une, mais deux courses qui nous attendent ce weekend pour clore cette seconde saison des W Series.


Sur le Circuit des Amériques d’Austin, au Texas, les deux Britanniques Alice Powell et Jamie Chadwick vont se livrer leur ultime bataille de l’année. Et on ne peut pas faire plus serré : les deux femmes sont ex aequo au championnat avec 109 unités, Powell devançant Chadwick au nombre de victoires (3 contre 2). Pour Alice Powell, il pourrait s’agir de son premier titre en monoplace depuis 2014 après la Formule Renault Asie. La pilote de développement Virgin Racing en Formule E aura à cœur de compléter un peu plus son palmarès. Quant à sa cadette Jamie Chadwick, il s’agit peut-être de sa dernière chance pour reprendre en marche le train vers la Formule 1, après une année catastrophique en Formule Régionale Europe en 2020. C’est l’occasion de laver cet affront et peut-être de briguer une place en FRECA ou en FIA F3 l’an prochain.

Mais ce ne sont pas les seuls enjeux ! La Finlandaise Emma Kimiläinen peut encore mathématiquement s’imposer. Avec 34 points de retard (et 50 à attribuer ce weekend), cela semble compromis, mais on ne sait jamais… un accrochage entre Powell et Chadwick, et le championnat peut très vite être relancé. La meilleure Rookie, Nerea Marti, n’est plus en course pour le titre, mais compte bien finir sa saison en beauté pour pourquoi pas chercher une première victoire dans ce championnat.

Mais la semaine dernière, les W Series ont modifié le règlement et ont offert un tout nouvel enjeu pour cette fin de saison : seul le top 8 sera automatiquement qualifié pour la saison suivante des W Series (contre le top 12 en 2019). Les pilotes non-qualifiées devront repasser des phases de sélection face à d’autres jeunes pilotes débutantes. Pour l’instant, Powell, Chadwick, Kimiläinen, Marti, Wohlwend, Moore, Sidorkova et Belén Garcia seraient donc les huit élues. Mais avec seulement 22 points, la place de Belén Garcia est très fragile. Son homonyme Marta Garcia n’est qu’à un point derrière, et toutes les pilotes de la 8e à la 16e place se tiennent en douze petits points. Précisions par ailleurs que les places de Marti et Sidorkova sont déjà assurées pour 2022, faisant toutes deux partie de la W Series Academy en tant que benjamines du plateau (18 et 19 ans).

Irina Sidorkova, parlons-en. Ce sera malheureusement la très grande absente de cette finale des W Series. La pilote russe s’est vu refuser son visa par les autorités américaines et n’est pas en mesure de pouvoir entrer sur le territoire des Etats-Unis. Haas F1 est peut-être une équipe américaine aux couleurs de la Russie, mais l’amitié russo-américaine est encore loin d’être solide… C’est donc la tout aussi jeune Caitlin Wood qui prend sa place ! Ce seront ses 3e et 4e courses en W Series après deux premières apparitions en Hongrie et en Espagne.

Pour finir, parlons rapidement de ce format un peu inédit avec deux courses mais une seule séance de qualifications. Le format s’inspirera finalement de celui de la FFSA F4, avec une grille de départ pour la Course 1 déterminée selon le meilleur temps de chaque pilote aux Qualifications, et une grille pour la Course 2 déterminée selon le second meilleur temps de chaque pilote.


Programme W Series.

VENDREDI

Essais libres 1 – 17h20

Essais libres 2 – 23h25

SAMEDI

Qualifications – 09h00 – Page Facebook des W Series

DIMANCHE

Course 1 – 00h25 – CANAL+ Sport

Course 2 – 18h05 – CANAL+ Décalé



FFSA F4.

Trois courses, deux pilotes, un seul champion. Voici l’affiche de cette incroyable finale qui nous attend à Magny-Cours avec les deux prétendants au titre, Esteban Masson et Macéo Capietto. On les pensait séparés par quatre points avant cette ultime manche de la saison, mais c’est finalement leaders en tant que leaders ex aequo que les deux jeunes pilotes français se présenteront à Magny-Cours ce weekend (comme je l’explique plus longuement ici). L’excitation n’a cessé de monter tout au long de la semaine. Une finale si importante pour chacun de ses pilotes qui sont encore en train de finaliser leurs négociations pour la saison 2022. On n'avait pas eu une bataille pour le titre aussi passionnante depuis au moins 2017 et la lutte entre Arthur Rougier et Victor Martins, qui s’était finalement incliné pour quatre petits points lors de la finale au Paul-Ricard.

Mais revenons à Magny-Cours. Nos jeunes pilotes de la FFSA F4 ont déjà affronté ce circuit plus tôt cette année, à l’occasion de la deuxième manche de la saison. Et c’est Esteban Masson qui avait survolé ce weekend, ne manquant la triple victoire en trois courses qu’à cause d’une défaillance d’aileron avant, qui avait profité à Macéo Capietto pour prendre sa première victoire ! Mais depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Capietto était encore en apprentissage mais a progressé tout au long de la saison pour refaire la jonction avec Masson au championnat. La bataille entre les deux jeunes Français est ultra-tendue, les deux pilotes ne se parlant plus depuis le meeting de la Hongrie, quand ils s’étaient accrochés. Masson et Capietto ont tous deux besoin de ce titre en vue de leur saison 2022. Ça promet d’être irrespirable.

Mais Masson et Capietto sont loin d’être tous seuls dans ce championnat. Elliott Vayron, pilote invité, jouera crânement sa chance comme depuis qu’il est arrivé en cours de saison. Auteur de déjà trois victoires, le finaliste de FEED Racing tentera de continuer sur sa lancée, même si Masson et Capietto jouent le titre. « Certes, ils se battent pour le titre et de toute façon, je reste fair-play en toutes conditions, mais ça reste des pilotes comme les autres. C’est la course, je ne vais pas leur laisser la victoire. », déclare-t-il du côté de chez F1 Feeder Series. A noter qu’il ne s’agira pas du seul finaliste de FEED engagé ce weekend : Enzo Peugeot (15 ans), 4e de FEED cette année et champion de France Junior de karting 2020 devant… Vayron, fera ses débuts en F4 à Magny-Cours pour préparer la saison 2022.

Parmi les autres enjeux, gare à la bataille pour la 3e place au championnat entre Hugh Barter et Daniël Ligier. Ce dernier fond sur l’Australien et vise absolument ce podium final. On verra si Owen Tangavelou et Gaël Julien, 5e et 6e au championnat, peuvent frapper un grand coup pour finir leur saison en beauté pour se montrer en vue de 2022. En plus du titre au général, attention à la lutte pour le titre Juniors ! Même si Alessandro Giusti compte 21 points de plus au classement général que son rival helvétique Dario Cabanelas, la différence entre eux au classement Juniors n’est que de trois petits points. Attention à Giusti, très en forme sur les derniers weekends, faisant jeu égal avec le trio Masson/Capietto/Vayron.

Vous êtes hypés par cette finale de FFSA F4 ? Parfait. Cependant… elle ne sera pas diffusée. Pour expliquer rapidement, la finale du championnat devait se dérouler au Paul-Ricard il y a trois semaines. Cette seconde manche à Magny-Cours a été rajoutée pendant la saison, pour pallier à l’annulation de la manche qui était prévue en même temps que le Grand-Prix de France de Formule 1. Il a fallu donc rajouter une 7e manche, à Magny-Cours en fin d’année. Le Championnat de France FFSA GT étant terminé, cette manche est en support du Trophée Tourisme Endurance. Après avoir contacté la FFSA et le Trophée Tourisme Endurance, j’ai finalement appris qu’il n’y aurait aucune retransmission TV possible de l’événement en général (pas que de la F4, mais du weekend entier). Il faudra donc se contenter du Live Timing.


Programme FFSA F4.

VENDREDI

Essais libres – 14h25

SAMEDI

Qualifications – 10h20

Course 1 – 15h10

DIMANCHE

Course 2 – 10h55

Course 3 – 16h05


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook