• T.L.

Pré-Grille : Portugal 2021.


https://twitter.com/raceroom/status/1319599443424010240
https://twitter.com/raceroom/status/1319599443424010240

Ce weekend, le grand cirque de la Formule 1 est de retour sur l'un des plus beaux circuits du monde, peut-être bien mon préféré en terme de pilotage (virtuel..), j'ai nommé l'Autódromo Internacional do Algarve, ou Portimão. Très technique, atypique, au dénivelé aussi impressionnant qu'effrayant, ce tracé nous avait offert, déjà l'an dernier, une course très intéressante. Malheureusement, cette saison, la pluie ne devrait pas être au rendez-vous.. Bon.. On en a eu à Imola.. On ne va pas se plaindre non plus..


Devant, comme ce fut déjà deux fois le cas, et comme cela risque d'être le cas encore une vingtaine de fois, c'est la lutte Hamilton/Verstappen qui va nous tenir en haleine. Mais... La Formule 1 n'est pas qu'un sport individuel où le but est d'être le premier pilote à franchir la ligne.. Non, non, non.. C'est aussi et surtout un sport d'équipe, avec des mécaniciens, des ingénieurs, et.. des deuxièmes pilotes ! Même si le terme n'est pas forcément adapté, Perez et Bottas sont clairement en retrait de leurs coéquipiers. Le premier parce qu'il apprend une nouvelle voiture, avec une nouvelle réglementation, le tout dans une autre équipe, le second parce que.. Parce que.. Bon.. Plaisanterie à part, plus la saison va avancer et plus la lutte entre Lewis et Max va se dessiner, plus Bottas et Perez vont avoir un grand rôle à jouer dans la course au titre constructeur. Et comme l'ont très justement soulevé Les Pistonnés (émission disponible sur YouTube), cette lutte Valtteri/Checo sera à celui qui ne fera pas perdre son équipe. Les bons résultats sont donc indispensables.


Dans le midfield, une légère tendance commence à se dessiner, avec McLaren en force, suivit de Ferrari et d'AlphaTauri. Seulement deux tracés ont été visités, mais ce trio semble être le plus à l'aise, à la fois sur la vitesse de pointe, et sur l'aérodynamisme. McLaren cherchera à conserver sa position de 3e force du plateau acquise l'an dernier, et ça passe par des bons résultats partout. Ricciardo est l'élément central de ce projet, et le fait qu'il soit pour le moment en difficulté n'est pas bon signe. Laissons-lui le temps de s'adapter. Tout comme Carlos Sainz, qui lui aussi arrive dans une nouvelle équipe, dont l'objectif est de revenir au sommet. L'Espagnol gère tout de même très bien ce début de saison, en étant relativement proche de Leclerc, qui est capable de merveilles avec sa voiture. Il l'a d'ailleurs prouvé ici-même l'an dernier. Enfin, les AlphaTauri pourront peut-être, enfin, réaliser une course normale, sans pépins, qui nous permettraient de voir son véritable rythme. Elle est rapide en qualifications, je ne doute pas qu'elle le soit en course, mais on attend de voir !


La seconde partie du Midfield est elle aussi disputée, mais les places sont bien moins prestigieuses. Une Alpine par-ci, une Aston Martin par-là, une Alfa de temps en temps.. Ce sont les points qui sont joués pour ces équipes. Alors bien que pour Räikkönen et Giovinazzi l'évolution soit positive, Ocon, Alonso, Stroll et Vettel sont bien loin des positions attendues. La faute aux voitures, c'est évident, mais tout de même. Les deux Alpine semblent être capable de tirer profit des capacités de leur voiture, contrairement aux deux Aston Martin. Enfin, contrairement à Vettel, qui semble toujours en difficulté dans cette voiture, quand son coéquipier est peut-être le leader de ce petit groupe. Enfin bon, ça ne fait que deux courses, sur des circuits atypiques, bien particuliers, il y a encore du temps pour que les choses changent. En attendant, une chose est sûre, ce petit groupe semble détaché des autres équipes du midfield.


Enfin, derrière, ce sont surtout les Williams qui vont nous intéresser. On sent du mieux. On sent que des points peuvent être atteignables cette saison. Avec une philosophie « tout ou rien », Williams espère bien aller les chercher ses points. Cependant, est-ce que Portimão sera un circuit « tout », comme Imola, ou sera-t-il un circuit « rien »..? Chez Haas on ne se pose pas cette question, la philosophie étant « On pond la plus grosse bouse possible et on voit. De toute façon on s'en fou, on attend 2022 ». Imola l'a encore une fois bien prouvée, avec un Nikita Mazepin en perdition, deux fois au même virage, deux fois en rattrapant sa voiture après un survirage inattendu. Sans doute le même souci qui a projeté Schumacher dans le mur, lui permettant de faire cadeau aux commissaires d'un bel aileron blanc, bleu et rouge. Pas d'attente autour de ces Haas, si ce n'est que les deux pilotes restent en vie, surtout sur un tracé aussi particulier que celui de ce weekend.

Qui a le plus à perdre ?

Lewis Hamilton ou Max Verstappen. Si l'on regarde les deux premiers résultats, quand l'un gagnait, l'autre était deuxième, et inversement. En qualification, les deux se tiennent en très peu de temps. La lutte est souvent rude, acharnée, musclée, tout en restant propre et respectueuse. Enfin bon, tout ça pour dire que si la tendance actuelle se poursuit, il est indispensable pour l'un, comme pour l'autre, de suivre de très près son concurrent. Un cas comme Imola, où l'un abandonne quand l'autre gagne la course serait sûrement un immense coup dur dans la lutte pour le titre. Bon, personne n'a abandonné, coup de chance, maîtrise, hasard, appelez ça comme vous voulez, nous, on appelle ça du spectacle, et ces promesses nous font rêver..!

Qui a le plus à gagner ?

Ferrari. L'an dernier, Charles Leclerc avait offert une qualification incroyable, en se hissant au 4e rang. Une course maîtrisée l'avait placé à la même position à l'arrivée. Si l'on prend en considération que la voiture dans l'an dernier était une charrette, et que celle de cette année est bien meilleure, il y a fort à parier que les Rouges peuvent jouer quelque chose ! Je ne vais pas me prononcer sur un potentiel podium, ou sur un résultat aussi bon que l'an dernier, mais gardez en tête que c'est possible. Et que ça rapporterait gros dans la lutte du midfield. Très gros.


Programme.

VENDREDI

Essais Libres 1 - 12h30 - Canal+ Sport

Essais Libres 2 - 16h00 - Canal+ Sport

SAMEDI

Essais Libres 3 - 13h00 - Canal+

Qualifications - 16h00 - Canal+ Sport

DIMANCHE

Course - 16h00 - Canal+

66 Tours


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook