• T.L.

Pré-Grille : Qatar 2021.


https://www.roadracingworld.com/news/world-superbike-qualifying-results-from-losail-international-circuit/
https://www.roadracingworld.com/news/world-superbike-qualifying-results-from-losail-international-circuit/

L'antépénultième course de la saison est également la dernière de l'ultime triple header de cette année très chargée (vous me suivez ?). Les équipes sont fatiguées, les pilotes également, et la tension ne fait que de monter après un weekend brésilien haut en couleur. Et pour ne rien arranger, tout le monde se dirige vers l'inconnu, sur un tout nouveau tracé. Direction le Qatar !



Il est tout d'abord important, je pense, de présenter ce circuit de 5,380km. Dessiné pour la moto, il remplit parfaitement son rôle à chaque début de saison de Moto GP, à savoir proposer de superbes images nocturnes de courses spectaculaires. Le premier point devrait être respecté pour ce weekend de Formule 1. Le second, en revanche, beaucoup moins... C'est un tracé destiné aux deux roues. Or, sauf rares exceptions, les Formule 1 en ont quatre, soit deux fois plus. Elles sont également bien plus larges que des motos, vous me l'accorderez. Ainsi, les lignes droites et zones de freinages qui amènent des opportunités de dépassements en moto ne le font pas en voiture, et encore moins en Formule 1. A vrai dire, la seule zone de dépassement devrait être la (très) longue ligne droite de départ/arrivée. C'est d'ailleurs la seule zone de DRS de ce circuit. Il ne faudra donc pas s'attendre à grand-chose, bien que l'inconnu puisse apporter un peu de piment dans ce weekend.



Un circuit rapide, avec une longue ligne droite comme presque seule zone de dépassement, cela rappelle fortement quelque chose... Ah oui : le Brésil. Avec son nouveau moteur, et sa confiance reboostée, Lewis Hamilton sera mon favori. Il est très difficile de se projeter, étant donné que nous n'avons aucune donnée sur le tracé, mais cela s'apparente assez bien à un bis repetita du weekend dernier. Max Verstappen devrait être rapide, très rapide, mais est-ce que cela suffira pour aller chercher le Britannique ? Encore une fois, les deux coéquipiers de nos protagonistes auront un rôle majeur dans le déroulement du weekend. Et comme au Brésil, encore une fois, avoir deux voitures aux avant-postes pourra permettre à l'un ou l'autre de dominer la stratégie. C'est, depuis le début de la saison, souvent l'élément gagnant quand les deux voitures sont aussi proches. Et sur un tracé où l'on ne connaît rien, cet aspect sera très certainement encore plus important... Un petit avantage pour Sergio Perez qui avait déjà roulé ici en GP2 Asia durant sa jeunesse...?


Et il faut que McLaren aborde son weekend de la même façon. Parce que depuis la Russie, où Lando Norris laisse s'échapper sa première victoire, l'équipe de Woking patine énormément. Tout le contraire d'une Scuderia Ferrari au sommet de sa forme, avec deux pilotes rapides et constants. Mais là encore la lutte semble déséquilibrée. McLaren semble avoir perdu de sa superbe, sur des tracés qui, il y a quelques mois, étaient destinés à leur réussite. Quand l'on sait que Ferrari a quelque peu mis 2021 de côté pour privilégier 2022, c'est assez étonnant de voir les oranges loin derrière... Je ne pense pas que le circuit de Losail soit le bon endroit pour revivre, mais si la saison 2021 nous a bien appris quelque chose, c'est que rien n'est impossible...


Et à cette affirmation, on peut coller Alpine, qui a réussi à placer ses deux voitures dans les points au Brésil. Une bonne performance que les Bleus auront à coeur de reproduire ici. Mais Pierre Gasly sera comme à son habitude affamé. Et le fait que tous les pilotes découvriront ce tracé pourra permettre à Yuki Tsunoda de rattraper une partie de son retard. Si les deux Alpha Tauri se retrouvent au même endroit, Alpine pourra dire au revoir à sa 5e place, tant l'Alpha Tauri est meilleure.


Ceux qui auront aussi leur coup à jouer, ce sont les deux Aston Martin. Et encore une fois, l'inconnu pourrait être leur meilleur ami ce weekend. Quand tout le monde cherchera sûrement à optimiser les gommes, l'équipe britannique à elle cette faculté à savoir gérer sa monoplace, et à tenter des stratégies décalées, parfois surprenantes, mais presque toujours efficaces. Il ne serait pas impossible de voir l'une des deux, voire les deux voitures dans les points ce weekend. Tout comme Williams qui, si les conditions météo le permettent, pourrait aussi avoir un coup à jouer. Alors, loin de moi l'idée d'espérer deux voitures dans les points, mais celle de George Russell pourrait s'immiscer dans la lutte pour la 10e place, voire la 9e. Il en va de même pour les Alfa Romeo d'ailleurs, si tout est mis bout à bout.


En revanche, aucun espoir pour Haas, qui devrait quant à elle subir le manque d'information, les retours incomplets de deux jeunes pilotes inexpérimentés, sur une piste qu'ils découvriront. Ils seront d'ailleurs surement rejoints par l'une des deux Williams, et l'une des deux Alfa Romeo. Je vous laisse deviner quels sont les pilotes auxquels je pense...



Qui a le plus à perdre ?

Alpine. On ne va pas se le cacher, c'est un peu un miracle de voir Alpine encore accroché à cette 5e place, tant la voiture semble mauvaise et l'équipe semble ramer à en faire quelque chose. La structure française peut se réjouir de compter dans ses rangs un Fernando Alonso toujours au sommet de son art, qui apporte de gros points à l'équipe quand les choses se goupillent bien, et un Esteban Ocon opportuniste, capable de marquer des points lors de courses animées. Mais ce n'est pas assez. Pas du tout. Et Alpha Tauri devrait, en toute logique, si ses deux pilotes étaient présents régulièrement, surclasser Alpine. Ce weekend pourrait bien être la bascule entre les deux équipes, et je pense très sincèrement que si l'équipe française perd sa 5e place, elle ne la reprendra plus.



Qui a le plus à gagner ?

Mercedes. En cas de victoire ici, qui plus est de Lewis Hamilton, il y aura un vrai avantage pris sur Red Bull. Du côté des constructeurs d'abord, avec une avance qui serait déjà plus confortable sur leurs adversaires, avant de débarquer sur un circuit qui leur semble encore une fois promis. Du côté des pilotes, il est évident que l'ascendant psychologique serait du côté allemand. En bref, avec les très belles choses montrées au Brésil, une confirmation au Qatar pourrait faire très mal à l'adversaire. Et dans un sprint final aussi serré et disputé que celui-ci, cela pourrait bien être un élément majeur pour l'attribution des titres dans un peu moins d'un mois.



Programme.

VENDREDI

Essais Libres 1 – 11h30 – CANAL+ Sport

Essais Libres 2 – 15h00 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Essais Libres 3 – 12h00 – CANAL+ Sport

Qualifications – 15h00 – CANAL+

DIMANCHE

Grand-Prix – 15h00 – CANAL+

57 tours


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook