• T.L.

Pré-Grille : Russie 2021.


https://formula1.wordpress.com/2020/09/28/wallpapers-russian-grand-prix-of-2020/
https://formula1.wordpress.com/2020/09/28/wallpapers-russian-grand-prix-of-2020/

Ce weekend, tout le grand cirque de la Formule 1 prend la direction des bords de la Mer Noire, dans le nouvel ancien Parc Olympique de Sotchi. Un tracé qui, depuis son apparition en Formule 1, est très, trop souvent synonyme de sieste, le spectacle y étant absent et les stratégies y étant évidentes et très souvent similaires. Cependant, plusieurs éléments pourraient venir redistribuer les cartes ce weekend.



Le premier, et pas des moindres ; la météo. Les prévisions ne sont pas bonnes pour cette course. On attend de la pluie. Et la pluie, elle, n'a attendu personne, puisqu'elle plonge au moment de la rédaction de ses lignes, l'ensemble du paddock les pieds dans l'eau..! Quand on évoque autant d'eau, et un weekend pluvieux, le traumatisme de Spa est encore présent, et on espère que la course pourra avoir lieu. Un peu de pluie pour animer les débats ne sera pas de refus à Sotchi, sur un tracé qui, de mémoire, n'a jamais accueilli une manche de Formule 1 pluvieuse.



Mais revenons-en à nos pilotes ! Vous connaissez la formule, on va d'abord se pencher sur nos deux protagonistes principaux de cette saison 2021 : Lewis Hamilton et Max Verstappen. Tous les deux sont repartis bredouilles d'Italie, après un incident que l'on a essayé de décortiquer objectivement, et que les commissaires ont décidé d'analyser également. Là où nous, nous avons juste apporté un avis de connard derrière sa télévision, les commissaires sportifs ont eu bien plus d'impact, puisqu'ils ont attribué la faute à Max Verstappen, qui sera donc sanctionné de trois places de pénalité sur la grille ce Dimanche. Alors, en Russie ce n'est pas très grave, mais cela pourrait bien changer des choses... Là où Red Bull songeait plutôt remplacer son moteur en Turquie, cette sanction pourrait bien les pousser à avancer l'opération. Par conséquent, si Max Verstappen s'élance dernier, ou du moins en fond de grille, remonter le field ne sera pas chose aisée sur un circuit où dépasser n'est pas facile paradoxalement à ses zones dégagées et ses grands virages. Cela pourrait faire le jeu de Mercedes, et surtout, de Lewis Hamilton. Le Britannique étant remis de l'incident italien, sur un tracé que son équipe adore, il y a fort à parier qu'il voudra prendre le large au classement. Mais attention à son diable de coéquipier, qui est un grand amoureux de Sotchi... Tout en haut du classement, le weekend s'annonce intéressant...


Et dans tout ça, ceux qui pourraient en profiter, ce sont les deux McLaren ! Déjà au sommet en Italie, avec un doublé, le premier de la saison pour une équipe, les voitures orange devraient encore être à leur aise sur un circuit où la puissance moteur est on ne peut plus importante. Avec une victoire dans les gants, Daniel Ricciardo sera galvanisé, et il pourrait entraîner avec lui un Lando Norris en légère baisse de rythme depuis le retour des vacances. Mais attention à Ferrari... Les Rouges ont montré de très belles choses à Monza, sur un circuit qu'on pensait loin de leurs capacités. Sotchi, ce sont beaucoup de virages nets, à 90°. En soi, tout ce qu'aime cette monoplace italienne... Avec une ultime amélioration moteur, la Scuderia met toutes les chances de son côté. Cette lutte aussi va être très intéressante...


Derrière, on ne présente plus notre Pierrot national qui semble rouler dans sa propre catégorie, seul, trop loin des leaders, mais bien devant ses poursuivants. Il y a de grandes chances qu'il soit celui qui mène le véritable midfield, derrière les quatre équipes de tête. Puis, derrière lui, on pourrait retrouver les Aston Martin, très à l'aise à Baku, Sotchi étant un circuit assez similaire dans l'esprit. A contrario, les Renault devrait être plus à la peine, avec une monoplace moins typée pour ce genre de tracé. Et attention aux Williams, et surtout à George Russell, qui pourraient naturellement et légitimement s'inviter dans ce débat pour aller chercher quelques points.


On observera également Antonio Giovinazzi, étincelants sur les dernières manches, qui pêche terriblement en course. Voyons s'il y a du mieux, surtout face à un coéquipier qui revient après deux meetings de repos à cause du Covid. Après l'annonce de sa retraite, Kimi Raïkkönen va enfin pouvoir lancer sa tournée d'adieux.


Enfin, pour la forme, on va parler de Haas, qui roule presque à domicile ce weekend. Nikita Mazepin, lui, roulera en tout cas à la maison, devant son public. La seule interrogation que l'on se pose pour ce weekend vis-à-vis du duo Haas, c'est : est-ce que c'est en Russie qu'ils vont décider de passer la limite et que les choses vont mal tourner ? Notre petit côté sadique en rêve, mais notre côté cartésien n'y songe même pas, les retombées médiatiques, commerciales et marketing seraient désastreuses. Pour une équipe qui peine financièrement, c'est loin d'être une bonne idée que de laisser ses deux pilotes se battre comme ils le font.



Qui a le plus à perdre ?

Antonio Giovinazzi. Jamais deux sans trois comme on dit ? Après deux superbes prestations en Qualifications à Zandvoort puis Monza, avec une voiture très loin d'avoir le rythme pour la Q3, Antonio Giovinazzi n'a pas su concrétiser et signer de belles courses. Alors, à Zandvoort c'est une crevaison, mais à Monza c'est un départ de Qualification Sprint manqué qui lui ruine le weekend. Un troisième acte manqué pourrait bien finir de sceller un sort qui semble déjà scellé. Il y a peu de chance que l'Italien reste dans l'Alfa Romeo, malgré les soutiens de l'Etat italien et de la fédération italienne, et ses performances pourraient, à défaut de faire douter les dirigeants, terminer de les faire décider.



Qui a le plus à gagner ?

Max Verstappen. Soyons honnête : si Red Bull applique la pénalité moteur, impulsée par la pénalité de grille du Hollandais, ce dernier aura très peu de chances de se hisser au sommet du classement Dimanche soir. On n'aura pas énormément d'attentes autour de sa course, si ce n'est une remontée dans les points pour limiter la casse. Et c'est là où il pourrait gagner gros. Si la pénalité est bien gérée, et qu'il parvient à remonter assez haut dans le classement, c'est tout bénéfique pour lui qui annule ainsi sa pénalité de grille, en plus d'obtenir un nouveau moteur sans perdre trop de points au classement, là où Mercedes devra encore faire ce changement d'unité de puissance pour Lewis Hamilton. Finalement, à défaut de perdre gros, Max Verstappen pourrait gagner gros, sur une vision plus long terme.



Programme.

VENDREDI

Essais Libres 1 – 10h30 – CANAL+ Sport

Essais Libres 2 – 14h00 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Essais Libres 3 – 11h00 – CANAL+ Sport

Qualifications – 14h00 – CANAL+

DIMANCHE

Grand-Prix – 14h00 – CANAL+

53 tours


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook