• T.L.

Pré-Grille : Toscane 2020.


https://www.leblogauto.com/2020/07/f1-saison-2020-premiere-mugello-sochi-confirme.html

Après un premier weekend Italien riche en émotions, on reste au pays des pâtes et des pizzas pour une nouvelle course, sur un tout nouveau tracé..

L'événement de ce weekend sera inévitablement le 1000e GP de la Scuderia Ferrari. Et pour l'occasion, la marque au cheval cabré sera à l'honneur, avec une livrée spéciale, reprenant le tout premier rouge apposé sur une voiture de course Ferrari, et quelques autocollants célébrant le 1000e GP. Mais comme la F1 sans Ferrari ne serait pas vraiment la même chose, c'est toute l'organisation qui lui rend hommage, avec notamment la Safety Car, qui sera entièrement rouge pour ce weekend.

Alors mettre tout ça pour célébrer la plus grande équipe de l'Histoire de notre sport, c'est ce qu'il faut. Et les quelques spectateurs présents au Mugello seront aussi là pour assurer la fête. Mais le point noir de cette fête sera les performances en piste.. Avec des performances alarmantes à Spa, puis désastreuses à Monza, il ne faudra pas s'attendre à grand chose au Mugello.. Le circuit étant ultra rapide, dont le deuxième secteur quasiment entièrement à fond, les deux Ferrari risquent d'écumer le fond de la grille.. Mais on peut être sûr que les voitures rouges seront à l'image, sauf si la course est aussi imprévisible que le weekend dernier. Et sauf si Sergio Perez et Sebastian Vettel viennent voler la vedette, avec l'annonce toute récente de l'Allemand, qui vient d'être annoncé chez feu Racing Point.

En F2, la fin de saison approche, et la lutte pour le titre n'a jamais été aussi serrée ! Pendant un temps, on pensait que le titre se jouerait exclusivement entre Shwartzman et Ilott, mais Schumacher, à l'image de sa saison en F3, revient comme une bombe en cette fin de saison. Les trois pilotes de la Ferrari Driver Academy seront donc dans une lutte acharnée, à laquelle viendra se mêler Yuki Tsunoda, lui aussi dans une forme étincelante.


Le weekend risque d'être à la fois très intéressant, puisque les équipes découvriront le tracé, et que ce dernier mettra les pneus à l'épreuve, une donnée très intéressante en F2, quand on sait qu'il faut plusieurs tours pour les faire monter en température. Cependant, il y a peu de chances que l'on voit beaucoup de bataille, vu le dessin du circuit, qui n'offre pas énormément de zone de dépassement. Mais c'est de la F2, et on est à l'abri de rien !

Là où on est sûr et certain qu'il se passera quelque chose, c'est en F3. Pourquoi ? Parce que cette manche sera la dernière de la saison de ces jeunes pilotes. Le titre se jouera entre Piastri et Sargeant, principaux protagonistes depuis le début de l'année, et tous les deux pilotes Prema. L'équipe laissera ses pilotes se battre, étant donné que le titre par équipe a déjà été obtenu à Monza.


Il faudra surveiller de très près Théo Pourchaire, 3e du championnat, à la lutte avec Beckmann et Lawson. Toujours côté Français, j'ai très hâte de voir à nouveau évoluer Pierre-Louis Chovet, qui séduit de plus en plus depuis ses premiers tours de roue à Spa. De premiers points à Monza, et il peut se permettre de rêver !

Qui a tout à perdre ?

L'organisation. Venir sur un nouveau tracé, dans des circonstances qui sont celles que l'on connaît, c'est un sacré pari. La course peut se révéler d'un ennui mortel, et la non-connaissance du tracé peut peut-être créer des faits de courses, pas nécessairement positifs. Sans parler de drame, ou d'accident, on n'est pas à l'abri d'une mauvaise gestion de l'événement. Et puis le gros point d'interrogation sera la présence de public, qui sera autorisé, mais encadré. Heureusement. On espère donc qu'il n'y ai aucune fuite, de cas de Covid, ou de quoi que ce soit d'autre de négatif..

Qui a tout à gagner ?

Ferrari. Contrairement à d'habitude où l'équipe peut toujours aller toucher un peu plus le fond, ce weekend me paraît être une opportunité idéale. L'écurie s'est déjà rendu au Mugello, à plusieurs reprises, et possède donc un léger avantage par rapport à ses adversaires. Pas directement sur la piste, mais dans le simulateur, la piste doit être idéalement reproduite, et les stratégistes savent plus ou moins comment les pneus évoluent ici. Qui sait, cet anniversaire pourrait aussi leur donner des ailes, et les faire aller chercher quelques petits points.. Ou alors la nouvelle de Sebastian Vettel viendra les plomber, là où ils n'en n'ont déjà pas besoin..

Récapitulatif du weekend.

VENDREDI

Essais Libres 1 - 10h50 - Canal+ Sport

Qualif. F3 - 14h00 - Canal+ Sport

Essais Libres 2 - 14h50 - Canal+ Sport

Qualif. F2 - 16h55 - Canal+ Sport

SAMEDI

Course 1 F3 - 10h20 - Canal+ Sport

Essais Libres 3 - 11h50 - Canal+ Sport

Qualifications - 14h55 - Canal+ Décalé

Course 1 F2 - 16h40 - Canal+ Décalé

DIMANCHE

Course 2 F3 - 09h40 - Canal+ Sport

Course 2 F2 - 11h05 - Canal+ Sport

Course - 15h05 - Canal+

59 Tours

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook