• T.L.

Pré-Grille : Abu Dhabi 2022.


https://www.speedcafe.com/2021/12/10/tv-times-formula-1-abu-dhabi-grand-prix/
https://www.speedcafe.com/2021/12/10/tv-times-formula-1-abu-dhabi-grand-prix/

Voilà, on y est. Après une année complète à admirer, presque tous les weekends, nos héros préférés, la Formule 1 entamera, demain, la dernière manche de sa saison. Pour ce faire, comme il est désormais coutume, direction Abu Dhabi. Inutile de penser à une course aussi folle que celle de 2021, mais ce n'est pas pour autant que le divertissement et le spectacle ne seront pas au rendez-vous. Car au-delà d'un hôtel qui change de couleur durant la course, encore beaucoup de positions sont à déterminer, aussi bien du côté des pilotes que du côté des équipes...



Du côté des pilotes, l'enjeu le plus important, bien qu'entièrement honorifique, c'est la place de dauphin. Et ils sont mathématiquement trois à pouvoir s'en emparer : Charles Leclerc, Sergio Pérez, George Russell. Les deux premiers sont à égalité, et c'est donc on ne peut plus simple, puisque celui qui terminera devant l'autre, terminera devant l'autre. Oui, logique. L'avantage est, à priori, pour Sergio Pérez, la Red Bull étant plus enclin à réaliser une course solide que la Ferrari, plus adaptée aux Qualifications. Pour le troisième, les chances sont très maigres... Il faudrait qu'il remporte la course, avec le meilleur tour en prime, et que ses deux adversaires ne marquent pas le moindre point. C'est quasi-mission impossible, bien qu'il abordera ce weekend tout en confiance suite à sa victoire obtenue au Brésil.


Mais dans cette lutte, il ne faudra pas omettre les coéquipiers. Max Verstappen, revanchard d'un Grand-Prix du Brésil raté, voudra gagner. À voir si cette fois-ci il jouera collectif, ou si son appétit de champion lui fera croquer à la victoire. Charles Leclerc souhaite terminer en beauté une saison qui n'a fait qu'empirer. Entre stratégies foireuses, erreurs de pilotage, et soucis mécaniques, gagner ce weekend lui ferait sûrement du bien avant la trêve. Enfin, Lewis Hamilton court toujours après sa victoire annuelle. Dernière chance ce weekend, et si la voiture est aussi compétitive qu'au Brésil, il pourrait bien obtenir sa rédemption, sur le même circuit qui l'avait condamné en 2021.



Pour le reste, c'est surtout au niveau des constructeurs qu'il y aura de l'enjeu. Bien que la bataille Alpine/McLaren semble promise aux premiers, rien n'est impossible en Formule 1. D'autant plus qu'en interne, ça se complique... La situation chez Alpine semble explosive, entre un Esteban Ocon piqué dans la confiance qu'il avait donnée à Alonso, quand Fernando, de son côté, est entré en mode destructeur avant de s'envoler pour Aston Martin. Presque le parfait opposé de McLaren, avec deux pilotes qui sont plutôt dans une relative bonne humeur. Daniel Ricciardo semble soulager de quitter la Formule 1 quand Lando Norris continue de performer avec les outils qu'on lui donne. Imaginez que cette différence sur le plan moral vienne faire pencher la balance sportive...


Une autre belle bataille qui pourrait se dérouler dans les points, c'est celle qui oppose Alfa Romeo à Aston Martin. L'écart est infime entre les deux équipes (4 points), mais le nombre de points marqués par weekend l'est tout autant... Alfa Romeo a l'avantage, a sûrement un duo de pilotes plus compétitif, mais n'a ni la fiabilité, ni la stratégie. Choses qu'ont Aston Martin, en plus d'un Sebastian Vettel qui sera sur son jubilé, et Lance Stroll qui, aussi irrégulier soit-il, est capable de performer.


On peut ajouter dans les points, même si cela parait plus compliqué, la lutte Haas/AlphaTauri. Là aussi l'écart est infime, puisqu'il n'est que de deux points. Pour être honnête, je ne vois aucune des deux équipes marquer des points ce weekend. Mais si cela arrive, je mise plutôt sur une course salvatrice de Pierre Gasly pour rendre la P8 à son équipe lors de sa dernière apparition sous les couleurs Red Bull. Car que ce soit Schumacher, qui est sûrement sur sa dernière course en Formule 1, ou Magnussen, j'ai du mal à imaginer les Haas surfer sur leur weekend surprenant du Brésil.



Et puis derrière, dans un no man's land, Williams. La dernière pour Nicholas Latifi, peut-être un dernier baroud d'honneur pour Albon avant de relancer une saison sur de meilleures bases ? Je ne sais pas. Mais ce qui est certain, c'est qu'il ne faudra pas placer des espoirs en Williams ce weekend...



Programme.

VENDREDI

Essais libres 1 – 10h30 – CANAL+ Sport

Essais libres 2 – 14h00 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Essais libres 3 – 11h00 – CANAL+ Sport

Qualifications – 14h00 – CANAL+

DIMANCHE

Grand-Prix – 14h00 – CANAL+


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook