• T.L.

Pré-Grille : États-Unis 2022.


https://www.gpone.com/it/2022/04/10/motogp/gp-delle-americhe-austin-texas-gli-orari-tv-su-sky-tv8-e-nowtv.html?refresh_ce
https://www.gpone.com/it/2022/04/10/motogp/gp-delle-americhe-austin-texas-gli-orari-tv-su-sky-tv8-e-nowtv.html?refresh_ce

Ce weekend, direction la maison de l'Oncle Sam pour ce qui marquera le début de la tournée américaine. Un départ au Texas, enchaîné par une étape mexicaine, avant d'aller tout au sud du continent pour faire escale au Brésil. Une tournée qui, d'habitude, est déterminante puisqu'elle voit les titres y être attribués, mais ce ne sera pas le cas cette année. Enfin, pas pour le titre pilote en tout cas.



Ceci dit, ce n'est pas parce qu'il n'y a plus de suspens concernant le pilote Champion du Monde que ce dernier va relever le pied. Bien au contraire même, puisqu'il est toujours en chasse de records, dont celui du nombre de victoires en une saison. S'il gagne à Austin ce weekend, Max Verstappen égalera le record de Sebastian Vettel de 13 victoires. Et c'est fort probable, tant le circuit semble convenir aux Red Bull. Un tracé rapide, doté d'une très longue ligne droite, et un Grand-Prix souvent stratégique qui pourra réussir à la structure autrichienne. C'est peut-être aussi l'occasion pour Sergio Pérez de se mettre en condition avant son meeting, devant son public, où tout le monde l'attendre sur la plus haute marche du podium.



Derrière, difficile de juger le niveau de la concurrence. Du côté de Ferrari, on devrait avoir un schéma classique, avec des Qualifications réussies mais une course subie. Charles Leclerc devrait être le leader de cette équipe sans trop de soucis. Car de son côté, Carlos Sainz aura besoin de regagner de la confiance après une épreuve japonaise complètement manquée. Pour le bien de la Scuderia, il faut terminer cette saison en beauté, et sauver les quelques meubles qu'il y a encore à sauver.


Attention tout de même à Mercedes qui, sur un tracé qui demande beaucoup d'appui, pourrait être à son aise. Difficile d'aller chercher la plus haute marche du podium, mais le podium en tant que tel est jouable. Que ce soit Lewis Hamilton et George Russell, il faudra garder un œil sur les deux voitures grises qui pourraient bien s'inviter aux sommets ce weekend, une fois ne serait pas coutume...



Encore un cran en retrait, c'est Alpine qui sera attendue. Après un bon résultat au Japon, il faudra continuer sur cette lancée pour assurer la position au classement des constructeurs. Une lutte qui devrait, en toute logique, sourire à la structure française face à McLaren, mais attention tout de même à ne pas prendre ça par-dessus la jambe. Alpine à la voiture, le duo de pilotes, et, souvent, la stratégie. Il faut continuer à aligner ça, surtout ce weekend sur un tracé qui pourrait encore une fois leur offrir une très belle opportunité de briller.


Puisque pour McLaren cela semble plus compliqué que jamais. Daniel Ricciardo s'est fait une raison quant à sa position sur la grille en 2023, et semble plus préoccupé par s'assurer un avenir qu'à aider McLaren à bien terminer la saison. De son côté, l'équipe semble aussi laisser tomber l'australien, privilégiant Lando Norris et se tournant vers la saison prochaine. C'est donc tout naturellement vers le britannique qu'on aura les yeux tournés ce weekend pour tenter de porter haut les couleurs orange de Woking.



Mais sur un tracé comme Austin où les courses sont toujours un peu animées, au moins au départ et dans les premiers tours, on risque de ne pas avoir une hiérarchie aussi claire que ce que l'on peut le présenter ici. Avec les monoplaces qui peuvent d'autant plus se suivre, on peut s'attendre à ce que des équipes en profitent.


Haas, peut-être, qui sera à domicile et qui aura forcément à cœur de briller. S'il y a bien un circuit sur lequel il faut réussir, c'est bien Austin. Mais vu l'état de forme de l'équipe et les préoccupations, là aussi extra-sportives, j'en doute fortement. On pourra cependant attendre Aston Martin qui est sur une pente plus qu'ascendante depuis quelque temps. Des pilotes en forme, des stratégies toujours au poil, et de la réussite. Tout semble réunit pour que ce weekend, cela fasse une nouvelle fois mouche. Quid d'AlphaTauri ? L'équipe avait de quoi faire une belle performance au Japon mais tout ne s'est pas goupillé comme prévu. Ce weekend américain pourra-t-il être la rédemption, ou les pilotes passeront-ils un sale quart d'heure ?


Enfin, peu d'attente pour Alfa Romeo qui ne cesse de sombrer, ni pour Williams qui n'a que trop peiné à émerger cette année. On n'est pas à l'abri d'une surprise, mais ce serait une sacrée surprise...



Programme.

VENDREDI

Essais libres 1 – 21h00 – CANAL+ Sport360

Essais libres 2 – 23h55 – CANAL+ Sport360

SAMEDI

Essais libres 3 – 21h00 – CANAL+ Sport

Qualifications – 23h55 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Grand-Prix – 21h00 – CANAL+ Sport360


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook