• T.L.

Pré-Grille : Arabie Saoudite 2022.


(c) Zak Mauger - Motorsport Images  |  https://www.autosport.com/f1/news/the-new-jeddah-f1-track-is-it-ready-and-is-it-any-good/6845425/
(c) Zak Mauger - Motorsport Images | https://www.autosport.com/f1/news/the-new-jeddah-f1-track-is-it-ready-and-is-it-any-good/6845425/

À peine le temps de souffler que la Formule 1 est de retour, pour notre plus grand plaisir ! Et on revient sur un circuit qu'on connaît tous très bien, puisqu'on l'a quitté il y a quelques mois à peine. Un changement radical pour le Jeddah Corniche Circuit qui passe d'une épreuve de fin de championnat à une épreuve de début de campagne.


Bon, ça ne change pas grand-chose pour nous, qui allons retrouver le même tracé, avec le même cadre, et les mêmes questions que l'an dernier : comment ça va se passer ? Car si l'on a déjà eu une expérience ici, ce circuit a été imaginé pour accueillir ces Formule 1 2022. On verra donc s'il est bien pensé, ou non.


Et d'ailleurs, quelques modifications ont été apportées par les organisateurs qui, chose assez rare pour être soulignée, ont pris en compte les remarques suite à l'édition précédente. Ainsi, quelques murs vont être repoussés, des zones de dégagements repensées, et plus globalement, la sécurité devrait être améliorée. Et c'est tant mieux.



Ce cadre sera donc le terrain de jeu de nos 20 héros ce weekend. Et contrairement au weekend dernier, on arrive ici avec déjà une petite idée de ce à quoi pourrait ressembler la hiérarchie.



Ainsi, c'est Ferrari qu'on attendra au sommet, sur un tracé qui semble destiné à une voiture puissante. La Scuderia nous l'a montré à Barcelone, puis à Bahreïn ; son moteur est très certainement le meilleur de la grille. Et le plus impressionnant dans tout ça, c'est que selon les médias professionnalisés, l'équipe ne déployait pas toute sa puissance... Il y a fort à parier que l'une des deux voitures rouges termine sur la plus haute marche du podium ce weekend. Reste à savoir si ce sera Charles Leclerc, pour continuer sur sa très belle lancée de la semaine dernière, ou si ce sera Carlos Sainz qui court après sa première victoire.


Mais attention à ne pas laisser Red Bull de côté, car la structure autrichienne aura bien plus faim que n'importe qui ce weekend. Après un premier Grand-Prix qui se termine en eau de boudin, avec un zéro pointé sur le plan comptable, le clan de Milton Keynes va avoir soif de revanche. Et ça tombe bien car Max Verstappen a lui aussi une revanche à prendre sur un circuit qui lui aura fait perdre la tête en 2021. Sergio Pérez avait quant à lui abandonné, mais il est à attendre dans ce quatuor de tête.



En retrait, dans leur championnat à part, on devrait retrouver Mercedes qui n'aura pas eu le temps d'apporter le moindre changement à sa monoplace entre Bahreïn et Jeddah. Une voiture qui surpasse les sept autres qui se placent derrière eux, mais qui est encore trop peu stable pour aller chercher les deux devant. Ce qui peut être intéressant pour Brackley, c'est qu'un ou plusieurs des pilotes de tête commettent une erreur. Car comme à Bahreïn, les Flèches d'Argent seront là en embuscade pour récolter les miettes laissées par leurs adversaires.



Puis arrive le midfield qui, plus que jamais, s'annonce bordélique en 2022... Je vois bien une nouvelle prestation XXL de Kevin Magnussen et de sa Haas, grâce notamment au moteur Ferrari surpuissant. Mick Schumacher pourrait réussir à s'immiscer dans les points, lui qui avait terminé sa course dans le mur l'an dernier.


Il faudra aussi attendre Alfa Romeo avec un duo de pilotes très convaincant à Bahreïn. Valtteri Bottas nous redonne envie de l'apprécier à sa juste valeur, et Zhou Guanyu convainc les sceptiques que sa place en Formule 1 n'est pas due qu'à son compte en banque. La monoplace pourrait être à l'aise à Jeddah, pour les mêmes raisons que la Haas.


Alpine pourrait également être du rendez-vous, avec deux pilotes de très grandes classes, qui ont su profiter des incidents de course de Bahreïn pour se placer tous les deux dans les points. On se souvient la saison passée qu'Esteban Ocon avait vu sa troisième place s'envoler au profit de Bottas, qui l'avait alors doublé sur la ligne dans l'ultime boucle. Espérons pour le Français et pour l'écurie française que cela se passera aussi bien pour cette édition 2022.


Enfin, dans ce quatuor du milieu de peloton, c'est Alpha Tauri qu'il faudra surveiller, avec deux pilotes capables de réaliser de très belles choses. Pierre Gasly et Yuki Tsunoda avaient de beaux résultats entre les mains à Bahreïn, mais le premier aura été victime de son moteur qui lui aura coûté une belle performance. Le second aura réussi à concrétiser, heureusement pour le clan Red Bull qui serait reparti avec un zéro pointé sur ses deux équipes... Difficile de dire où ils seront ce weekend, mais il faudra garder un œil sur eux.



Puis derrière on retrouvera trois équipes que l'on devra s'habituer à voir en fond de grille. Aston Martin, verra au moins Sebastian Vettel faire son retour. Ce sera un bon moyen d'avoir une véritable idée d'où se positionne cette voiture qui semble tout de même peu destinée à briller en 2022...


Idem pour Williams qui pourra tout de même compter sur Alexander Albon pour essayer d'aller titiller les belles positions. Il ne faut tout de même pas se faire d'illusions, car le Thaïlandais découvrira ce tracé de Jeddah qui, aussi rapide soit-il, est tout sauf facile à prendre en main. Surtout avec des monoplaces dont on ne connaît peut-être pas encore toutes les spécificités.


Enfin, la dernière équipe de cette grille, la plus grosse déception sûrement, j'ai nommé McLaren. Je les place en dernier, pas car je pense qu'ils feront P19 et P20, mais car c'est peut-être la plus grosse attente de ce weekend. Est-ce que le coup de Bahreïn était un immense loupé, est-ce qu'il y a eu un gros problème que l'équipe arrivera à résoudre en partie, ou est-ce que cette voiture est aussi lente que moche ? (désolé, c'était trop tentant...). Nous aurons des éléments de réponse ce weekend, mais j'ai bien peur qu'il faille s'habituer à voir McLaren loin des places auxquelles elle devrait prétendre...



Programme.

VENDREDI

Essais libres 1 – 15h00 – CANAL+ Sport

Essais libres 2 – 18h00 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Essais libres 3 – 15h00 – CANAL+ Sport

Qualifications – 18h00 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Grand-Prix – 19h00 – CANAL+


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook