• T.L.

Pré-Grille : Belgique 2022.


https://ch-fr.motorsport.com/f1/news/plan-gp-belgique-sauver-place-f1/10319365/
https://ch-fr.motorsport.com/f1/news/plan-gp-belgique-sauver-place-f1/10319365/

C'est la rentrée ! Un retour de notre discipline préférée après de courtes vacances bien méritées. Et comme depuis plusieurs années désormais, c'est en Belgique, à Spa-Francorchamps, que tout le grand cirque de la Formule 1 se donne rendez-vous pour son retour. Un tracé qui, l'an dernier, avait été victime de très nombreuses critiques concernant la sécurité, et qui avait été entaché par une vaste mascarade de la direction de course concernant la tenue (ou non) du Grand-Prix. Pour le premier point, des travaux ont été entrepris, et de nombreux aménagements seront à observer, principalement pour accueillir la moto, mais ces derniers profiteront aussi à la Formule 1. Pour le second point... De la pluie est prévue ce weekend...



Presque chez lui, Max Verstappen pourrait bien lancer sa seconde partie de saison de la meilleure des façons. C'est un circuit qu'il apprécie, un circuit qui peut correspondra à la Red Bull et qui peut donc permettre à Sergio Pérez de jouer aux valets, et leurs adversaires ne semblent pas déterminés à venir les embêter. Enfin, surtout du côté de la structure de la Scuderia Ferrari, et non de ses pilotes, car cette dernière semble se plaire dans sa médiocrité. Des grandes sorties médiatiques pour louer leur début de saison, pour se réjouir des « seulement » 90 points de retard sur le Hollandais, et de ses objectifs de « franchir la ligne en premier pour gagner la course ». Pas de doute, la Scuderia Ferrari de ces dernières années est bien de retour, et elle n'a pas pris de vacances...


Des actions qui contrastent bien avec deux pilotes pourtant affamés et très frustrés de leurs positions respectives. Charles Leclerc et Carlos Sainz auront tous les deux envie de faire oublier une mauvaise première partie de saison. La voiture est rapide, les pilotes également, des améliorations devraient arriver, tout est là pour que l'enchaînement des dernières courses sourît au cheval cabré. Charles Leclerc a d'ailleurs déjà gagné ici, sur un tracé qui est désormais spécial pour lui. C'est peut-être le meilleur endroit pour se relancer, et aller réduire un écart abyssal au championnat...


Enfin, dans cette lutte, il faut désormais compter sur Mercedes qui, bien qu'un poil en retrait encore pour jouer la victoire, peut s'avérer redoutable. Les dernières courses le montrent bien, et l'opportunisme des Flèches d'Argent en atteste tout autant. Lewis Hamilton se retrouve petit à petit dans sa monoplace, et tend vers un niveau extraordinaire, à l'instar des deux leaders du classement, et George Russell cherchera lui à retrouver les circuits de la meilleure des manières après une fin de première partie de saison un peu plus brouillonne qu'elle n'avait commencée.



Si jusqu'à présent le midfield était un bordel sans nom, il va falloir lui trouver une nouvelle qualification pour cette fin de saison... Car plus que jamais, la « Silly Season » a merveilleusement bien porté son nom. Pour résumer rapidement : Sebastian Vettel annonce son retrait du sport à la fin de l'année. Fernando Alonso est annoncé pour lui succéder chez Aston Martin. Alpine annonce qu'Oscar Piastri est officialisé pour 2023. Oscar Piastri dément et un contrat chez McLaren est présenté. Une bataille juridico-sportive se lance, mais les deux contrats de l'australien (Alpine et McLaren) sont jugés valides. Résultat : Piastri a officiellement deux baquets, sous réserve de la décision de Daniel Ricciardo (ou d'un rachat du contrat pour McLaren) puisque McLaren a officiellement 3 pilotes pour 2023, quand Alpine n'a officiellement qu'un pilote pour la saison à venir. Difficile de ne pas voir cette bataille juridique déteindre, d'une façon ou d'une autre sur les performances des pilotes et des équipes concernés.


Mais bon. Concernant Alpine, que l'on attend souvent comme « Best of the Rest », cela ne devrait pas bouger. Esteban Ocon est loin de ces histoires, puisque son contrat est bien en ordre, et que le projet Alpine tourne autour de lui, et aussi discutable soit l'éthique et la morale de Fernando Alonso, il n'en reste pas moins un véritable professionnel qui ira jusqu'au bout de ses obligations, ne serait-ce que pour son propre plaisir.


Du côté de McLaren, Lando Norris est dans la même situation qu'Esteban Ocon, et il devrait donc lui aussi être à l'aise sur un circuit qui aurait pu être celui de sa première pole position l'an dernier. Cependant, difficile d'en dire autour pour Daniel Ricciardo qui risque d'être terriblement impacté par tout ce qu'il se passe. Et c'est une goutte de plus dans un vase qui déborde déjà depuis longtemps pour l'Australien... Entre des performances décevantes, un soutien de son équipe quasi inexistant, et des portes qui semblent se fermer (à part celle d'Alpine, qui serait la plus cohérente), j'ai bien peur que tout ce cirque vienne s'ajouter sur une charge mentale déjà lourde. Et aussi talentueux soit Daniel Ricciardo, c'est un pilote qui fonctionne beaucoup au moral, et ce dernier semble être cruellement absent.



Alors ça pourrait laisser une place dans le Top 10. Pour une Alfa Romeo ? Peut-être, même si les performances de la monoplace semblent un poil en déclin par rapport aux autres depuis quelques courses. Pour AlphaTauri ? Possible, même si là aussi, la voiture est en difficulté depuis le début de la saison. Pour Haas ? Pourquoi pas, les pilotes ne fonctionnent pas trop mal, tout comme la voiture en fonction des circuits. Pour Aston Martin ? Probable avec un circuit stratégique comme celui de Spa-Francorchamps, l'équipe britannique pourrait sortir une nouvelle tactique fabuleuse de son chapeau à tactiques fabuleuses. Et pourquoi pas Williams qui, ici même en 2021, avait obtenu un podium inespéré grâce à un George Russell extraterrestre en Qualifications la veille...



Programme.

VENDREDI

Essais libres 1 – 14h00 – CANAL+ Sport

Essais libres 2 – 17h00 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Essais libres 3 – 13h00 – CANAL+

Qualifications – 16h00 – CANAL+

DIMANCHE

Grand-Prix – 15h00 – CANAL+


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook