• N.H.

Pré-Grille : Canada 2022.


https://www.wallpaperflare.com/canada-montreal-circuit-gilles-villeneuve-racing-competition-wallpaper-eoend
https://www.wallpaperflare.com/canada-montreal-circuit-gilles-villeneuve-racing-competition-wallpaper-eoend

Cela fait trois longues années que la Formule 1 n'a plus posé ses valises à Montréal, sur l'île Notre-Dame. Un tracé historique, spectaculaire de par son statut semi-urbain, et sur lequel les dernières éditions ont été pour le moins animées... C'est donc avec une joie non-dissimulée que l'on se penche sur un rendez-vous que nos amis québécois, lecteur outre-Atlantique, attendent depuis bien longtemps...



La principale interrogation de ce weekend concernera la Scuderia Ferrari. Dans quelle direction va partir la tournée européenne de l'équipe italienne, qui reprendra en suivant de ce détour canadien. Car si le tout début de saison était très encourageant, les dernières prestations des Rouges sont plutôt décevantes. Des stratégies hasardeuses, une fiabilité désastreuse, et un pilote qui ne cesse de commettre des erreurs. Il est encore bien trop tôt pour enterrer Ferrari, qui saura d'ailleurs très bien le faire toute seule en temps voulu, mais il serait temps que Maranello se reprenne afin d'éviter de plonger dans une nouvelle spirale négative.


Parce qu'à l'opposé, Red Bull est sur une pente plus qu'ascendante ! Un doublé à Baku, un doublé en tête du classement des pilotes, et une position confortable en tête du classement des constructeurs. Et j'ai du mal à voir la tendance changer ce weekend, sur un tracé ultra-rapide, destiné principalement aux moteurs. Celui de Red Bull étant le plus puissant (et fiable) actuellement, il est difficile d'imaginer que soit Max Verstappen, soit Sergio Pérez, ne s'impose pas à la régulière ce weekend. Mais ne vendons pas la peau du cul (je crois que c'est ça l'expression non ?), parce que la Formule 1 ne cesse de nous rabâcher certaines choses, et le fait que tout est possible en est une.



Opportunistes depuis le début de la saison, les Mercedes seront aussi à surveiller, bien que le tracé du Canada ne semble pas du tout adapté ni à leur moteur, ni à leur voiture, ni à ses problèmes de marsouinage... Des soucis qui auront fortement atteint Lewis Hamilton (et d'autres pilotes), mais que Mercedes se refuse à supprimer auquel cas ils trusteraient sûrement le fond du classement... Mais l'homme providentiel chez les Flèches d'Argent reste Mister Constitency, j'ai nommé George Russell. Toujours dans le top 5 depuis le début de la saison, déjà monté sur le podium à trois reprises, il peut être celui qui apportera à l'écurie allemande un résultat inespéré.



Puis ils seront nombreux, derrière, à se battre pour les places proches du podium et plus globalement dans les points.


Les deux Alpines, un peu en baisse de régime à Baku mais dont le rythme de course était encourageant. Sebastian Vettel dont les récentes performances sont brillantes. Kevin Magnussen profitant d'une monoplace puissante. Les deux AlphaTauri en bien meilleure forme avec un Pierre Gasly meilleur qu'il y a quelques semaines. Les deux Alfa Romeo, avec un Valtteri Bottas toujours performant, bien qu'un poil en dessous à Baku, et un Guanyu Zhou surprenant, capable d'aller titiller les points. Les McLaren, dont les performances semblent doucement se stabiliser, grâce notamment à un Lando Norris performant et à un Daniel Ricciardo qui reprend du poil de la bête.


Enfin, on peut peut-être attendre des exploits, de l'autre Aston Martin, celle de Lance Stroll, à domicile. Un Grand-Prix qui va forcément lui tenir à cœur, lui qui n'a plus eu l'opportunité de rouler devant ses fans depuis 2019.


Idem pour Nicholas Latifi, qui de son côté ne risque pas de réaliser un exploit, du moins pas un exploit positif. Des rumeurs se font insistantes sur un possible départ du Canadien dès le prochain Grand-Prix. D'autres rumeurs viennent contrer cela, en plaçant Oscar Piastri, champion en titre de Formule 2, chez Williams pour 2023. Ce qui laisserait donc quelques mois à Latifi. Mais comme le terme « rumeur » le fait déjà bien comprendre, rien n'est officiel. Ce qui est cependant officieux, c'est que ce Grand-Prix du Canada pourrait bien être le premier, et le dernier de Nicholas Latifi.



Programme.

VENDREDI

Essais libres 1 – 20h00 – CANAL+ Sport

Essais libres 2 – 23h00 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Essais libres 3 – 19h00 – CANAL+ Sport

Qualifications – 22h00 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Grand-Prix – 20h00 – CANAL+


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook