• T.L.

Pré-Grille : Grande-Bretagne 2022.


https://www.rtlnieuws.nl/sport/gp/artikel/5202892/silverstone-vernoemt-rechte-stuk-naar-lewis-hamilton
https://www.rtlnieuws.nl/sport/gp/artikel/5202892/silverstone-vernoemt-rechte-stuk-naar-lewis-hamilton

La tendance s'est nettement inversée par rapport au début de saison où l'on voyait Ferrari et Charles Leclerc s'en aller en tête du classement. Aujourd'hui, les positions sont inversées avec Red Bull et Max Verstappen qui semblent être parfaitement en place pour aller chercher une double couronne en fin de saison. Mais la Formule 1 nous apprend, ou nous répète sans cesse, que rien n'est jamais acquis avant que ce soit officiellement le cas... Silverstone avait vu, l'an dernier, le championnat prendre un virage important. Est-ce que l'on aura le droit à un programme aussi chargé ? Réponse ce weekend...



Vous l'aurez donc compris, on sera en Grande-Bretagne pour la 10e manche de la saison. Un Grand-Prix particulier, puisque c'est ici que le Championnat du Monde de Formule 1 est né en 1950, et car une majorité des équipes sont installées à proximité du circuit, ou tout au moins sur l'île britannique.



Ce sera bien évidemment le cas de Red Bull, que l'on a évoqué en introduction de cet article, et qui se présente ici comme favori. Cela devient une constance d'attendre une victoire de l'une des deux monoplaces de Milton Keynes, et ce weekend ne fait pas exception.


D'une part, l'équipe a une revanche à prendre avec Silverstone. Inutile de rappeler l'incident de course entre Max Verstappen et Lewis Hamilton (je viens de le faire...) qui avait coûté une potentielle victoire au Hollandais, mais qui avait surtout fait basculer, le temps d'un instant, le championnat. Avec une voiture rapide, plus fiable que la Ferrari, et deux pilotes capables d'en sortir le plein potentiel, il est très probable de voir l'une des deux Red Bull sur la plus haute marche du podium ce Dimanche.


La Scuderia Ferrari tentera bien évidemment d'empêcher cela. Charles Leclerc est le fer de lance de cette équipe, et suite à ses pénalités purgées au Canada, il débarque à Silverstone avec une mécanique toute neuve. Sur un long tracé très rapide comme celui de ce weekend, cela peut être une arme non négligeable face à la probable domination Red Bull.


Et une présence aux avant-postes de Carlos Sainz aiderait également beaucoup la Scuderia. Alors malheureusement, Silverstone est truffé de bac à graviers, donc il est probable que l'Espagnol termine sa course dans l'un de ces bacs... Non, plus sérieusement, Carlos Sainz dissipe petit à petit les espoirs que beaucoup ont placés en lui, et les derniers tours de Montréal le prouvent : il est rapide, il est bon, mais il n'a pas ce petit plus qui lui permet de surpasser son niveau et celui de sa voiture, et donc d'aller battre d'autres pilotes sur leur propre planète... Une victoire pourrait faire office de déclencheur, mais je doute qu'elle arrive ce weekend...



Autre doute que j'émets ce weekend, c'est concernant les merveilleuses prestations promises à Mercedes sur les différents réseaux sociaux depuis plusieurs jours. Des promesses qui relèvent plus du fantasme qu'autre chose, puisque les arguments se reposent sur le fait que les deux pilotes seront à domicile et que Mercedes communique plutôt positivement dans les médias. Il y a, je pense, encore un cran d'écart entre Mercedes et les deux équipes de devant, que l'écurie n'arrivera pas à combler en 2022. Mais je peux me tromper, et pour que l'on ait du spectacle à chaque manche, j'espère me tromper. Et puis bon... Entre nous... Ce serait quand même vachement beau, et symbolique, que Mercedes gagne à Silverstone, et que l'un des deux Britanniques face retentir « God Save the Queen »...



Dans le midfield, McLaren et Aston Martin sont les deux dernières équipes à être basées au Royaume-Uni. On observe, depuis le début de la saison, une tendance concernant ces deux structures : quand l'un des deux pilotes performe, il performe fort, mais l'autre est absent. Est-ce que ce schéma va se répéter ce weekend ? Possible...


J'imagine bien Lando Norris réaliser un bon weekend, et aller glaner quelques points. Daniel Ricciardo pourrait ne pas être très loin de son coéquipier, et pourrait se mêler à la lutte pour les points.


Du côté de chez Aston Martin, j'ai peur que ce soit du quitte ou double. Je m'explique, je pense que leur weekend est positif, les deux voitures pourront s'immiscer dans les points, notamment grâce à une stratégie dont l'équipe a le secret. Mais en contrepartie, si leur weekend est plutôt négatif, j'ai bien peur que les deux voitures vertes écument le fond du plateau, aux côtés des deux Williams... Bon, après, cela pourrait faire un quatuor cohérent pour boucler le peloton, et pour permettre aux spectateurs présents de boucler leur séjour grâce à des écuries locales...



Sinon, dans ce midfield, on va retrouver une équipe franco-britannique avec Alpine. Répartie de chaque côté de la Manche, la structure française est elle aussi capable de très belles choses, comme de nous décevoir... Montréal en est un parfait exemple, avec des Qualifications enthousiasmantes, mais une course décevante à cause d'un rythme en berne et d'une usure pneumatique trop importante. On sait que Silverstone n'est pas tendre avec les gommes, et cela pourrait bien être le pire ennemi des Bleus ce weekend...


Cela permettrait donc à AlphaTauri, Haas, et Alfa Romeo d'en profiter. Pour les premiers, il est très difficile de se prononcer tant la voiture est capricieuse, et parfois capable du meilleur comme du pire. Les deux pilotes sont en forme (oui oui, malgré l'erreur très bête de Tsunoda, ça arrive, cela n'enlève en rien son niveau de performance qui est en progression), et capables tous les deux de sortir de grandes courses. Une surprise peut être à espérer, mais pour en être persuadé, il faudra attendre les premiers roulages...


Pour Haas, on attendra surtout un exploit de Kevin Magnussen, puisque la voiture ne progressera plus cette année selon les dires des dirigeants de l'équipe, et que Mick Schumacher est encore trop irrégulier. L'Allemand court d'ailleurs toujours après ses premiers points. Qui sait, une course animée pourrait peut-être les lui apporter, même si je n'y crois pas trop, et que la concurrence sera rude...


Car en parallèle, on retrouve Alfa Romeo qui est sur une excellente dynamique. Bottas et Zhou travaillent très bien, et l'équipe va dans la bonne direction. Seul point noir, assez important, la fiabilité, qui prive régulièrement Bottas de séances d'essais, et qui pénalise souvent Zhou en course quand il est sur le point de réaliser de très belles choses... Mais s'il y a une équipe à placer au-dessus des autres dans ce midfield, ce weekend, je mets ma pièce sur Alfa Romeo.



Programme.

VENDREDI

Essais libres 1 – 14h00 – CANAL+ Sport

Essais libres 2 – 17h00 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Essais libres 3 – 13h00 – CANAL+ Sport

Qualifications – 16h00 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Grand-Prix – 16h00 – CANAL+


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook