• T.L.

Pré-Grille : Japon 2022.


https://www.f1-fansite.com/f1-wallpaper/wallpaper-pictures-2019-japanese-f1-gp/
https://www.f1-fansite.com/f1-wallpaper/wallpaper-pictures-2019-japanese-f1-gp/

Comme le weekend dernier, ce weekend est l'occasion de revoir au calendrier un monument de la Formule 1 que la crise sanitaire avait laissé de côté. De retour au Japon, à Suzuka, sur un beau tracé, technique, et chargé d'histoire sur lequel les courses ont toujours une saveur particulière. Sûrement, pour nous, Européens, l'idée de se lever très tôt le matin pour regarder de la Formule 1, quelque chose qui devient de plus en plus rare depuis quelque temps.



Ce cru 2022 du Grand-Prix du Japon pourrait bien être ajouté à la longue histoire de l'épreuve, puisque Max Verstappen pourrait y être titré. Alors on est bien loin des cas précis de Singapour, ici, il suffit à Verstappen de remporter la course pour s'adjuger une seconde couronne mondiale. Sur un tracé très rapide, presque à domicile pour Red Bull et Honda (le partenariat entre les deux étant toujours très fort), la symbolique serait belle. Et pour nous, fans de Formule 1, on reverrait un champion couronné au Japon, comme à une époque plus lointaine...


Nul doute que Sergio Pérez, ce weekend plus que jamais, jouera en équipe. Ainsi, contrairement à Singapour où il était le seul espoir de victoire de Red Bull, ce weekend il devra se plier aux exigences de son équipe pour favoriser son coéquipier et l'aider à être titré. Et c'est totalement logique. Il avait rempli ce rôle à merveille en 2021, aucun doute sur sa capacité à le refaire ce weekend.


Tout ça nous promet une féroce bataille puisque Charles Leclerc, à l'image de Verstappen, doit gagner s'il veut encore croire en ses chances de titre. La dernière fois que la Ferrari était venue ici, elle s'était montrée très à l'aise, alors pourquoi ne pas rééditer la performance ce weekend...? C'est en tout cas nécessaire pour que le Monégasque reste dans la course au titre, même si cette dernière semble déjà terminée.


Peu d'attente en Carlos Sainz pour être honnête. Un weekend à Singapour un poil décevant, et je doute qu'il ait un sursaut d'orgueil ce weekend à Suzuka. Son rôle sera de jouer les hommes de main de Charles Leclerc, donc il se doit de jouer les avant-postes et de repousser les deux Red Bull le plus loin possible. L'objectif des Rouges est clair : un doublé.


Puis... On peut ajouter à cette bataille deux autres voitures : les Mercedes. Suzuka est, dans l'esprit, assez similaire de Silverstone. Un circuit rapide, avec de grandes courbes tout aussi rapides qui se prennent en appui, quelque chose que cette monoplace grise affectionne. Alors est-ce que l'équipe sera en mesure d'aller chercher une victoire après laquelle elle court depuis le début de la saison, ou est-ce qu'ils ne pourront pas faire mieux qu'un podium ? Difficile à dire à priori. La seule certitude que l'on a, c'est qu'il faudra observer Lewis Hamilton et George Russell...



Derrière, plusieurs luttes importantes se dessinent un peu plus course après course. La plus haute dans le classement, c'est celle entre McLaren et Alpine. La première équipe a profité d'une course chaotique à Singapour pour marquer de très gros points quand justement la seconde a fait chou blanc. Cependant, Alpine semble plus en mesure de remporter cette lutte sur l'ensemble de la saison quand McLaren s'illustre avec des coups d'éclat, majoritairement de Lando Norris. Il sera intéressant de voir si Singapour aura été un tournant dans cette bataille, ou si ce n'est finalement qu'un espoir d'ores-et-déjà balayé pour McLaren. Personnellement, je mets tout de même ma pièce sur Alpine.



Autre lutte majeure, qui implique trois équipes et sûrement bientôt quatre ; celle pour la P6. Alfa Romeo, actuellement en tête de ce groupe, peine à performer depuis plusieurs Grand-Prix maintenant. Et l'écart entre l'équipe et ses poursuivants ne cesse de diminuer. Il faut se ressaisir avant que ce ne soit trop tard, même si vu le développement de la voiture, ça semble déjà trop tard.


Aston Martin semble bien en place pour venir prendre cette P6, ce qui serait un peu inespéré vu les piètres performances affichées par l'équipe au début de la saison. Mais voilà, Lance Stroll et Sebastian Vettel sont opportunistes, et Aston Martin est sûrement l'une des équipes qui, depuis plusieurs années, est la meilleure en matière de stratégies audacieuses payantes. Un point fort qui peut avoir son importance à Suzuka où la dégradation est majeure.


Peu d'espoir pour Haas, qui semble plus préoccupé par trouver un nouveau pilote pour la saison prochaine plutôt que de terminer en beauté sa saison. Mick Schumacher semble de plus en plus s'éloigner de son baquet, et ne semble pas trouver de point de chute, ailleurs. Pour lui, il faut tout de même finir la campagne 2022 sur une bonne note. Tout comme l'équipe, globalement, qui doit attirer l'oeil pour avoir un pilote intéressant en 2023. Ce serait tout de même bête de virer Mick Schumacher pour se retrouver avec Antonio Giovinazzi...


Enfin pour AlphaTauri, il y aura forcément du mieux à aller chercher. Passer devant Haas semble être le minimum syndical, avant de pouvoir espérer remonter dans ce classement. Ce serait une très bonne chose pour Pierre Gasly qu'il termine son parcours Red Bull sur cette belle note, tout comme l'équipe qui doit éviter de se retrouver avant-dernière, une position qui ne reflète pas le niveau de cette équipe sur ces dernières années.



Et puis pour terminer on a Williams. Est-ce que l'on place des espoirs en Williams ce weekend ? Non. Est-ce qu'on peut être surpris ? Oui. Alexander Albon pourrait, comme il l'a déjà fait cette année, s'immiscer dans la lutte pour les points. Bon, c'est très peu probable, mais qui sait...?



Programme.

VENDREDI

Essais libres 1 – 05h00 – CANAL+ Sport

Essais libres 2 – 08h00 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Essais libres 3 – 05h00 – CANAL+ Sport

Qualifications – 08h00 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Grand-Prix – 07h00 – CANAL+


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook