• T.L. | P.W.

Pré-Grille Juniors : FIA F2, FIA F3.


https://www.gpfans.com/fr/f1-actualites/86614/spa-belgique-rumeurs-calendrier-2023-reaction/
https://www.gpfans.com/fr/f1-actualites/86614/spa-belgique-rumeurs-calendrier-2023-reaction/

Le grand cirque de la Formule 1 est de retour ce weekend. Et quand on parle de « grand cirque », on parle de la catégorie reine et de son effervescence, mais aussi de ses deux petites soeurs : la Formule 2 et la Formule 3.


Tout ce beau monde se donne rendez-vous en Balgique, sur un tracé bien connu des pilotes, et très apprécié des fans. Comme toujours, il devrait y avoir un sacré spectacle, surtout si quelques gouttes de pluie viennent s'ajouter à la fête...



FIA Formule 2.

On espère que tous les pilotes ont bien profité de leurs vacances pour se reposer, souffler, et se vider la tête avant d'entamer le mois le plus important de leur calendrier. Car oui, les trois prochaines semaines verront trois des quatre dernières manches de la saison. Autant vous dire que si l'on parlait du mois de Juillet, qui avait finalement été stérile en matière de dénouement pour la tête, le mois de Septembre sera bien différent...



Théo Pourchaire est celui que l'on attend tous. Avec un avenir proche qui semble bouché en Formule 1, et l'annonce qu'il ne pourrait financièrement pas assumer une troisième saison de Formule 2, aller chercher ce titre devient en quelque sorte sa seule porte de sortie viable vers la catégorie reine. Et c'est jouable, car à l'issue du mois de Juillet, il est revenu à une vingtaine de points de son adversaire principal. Une victoire pour le français, et une course vierge pour le leader du classement, et la tendance est inversée.


C'est d'ailleurs pour ça que Felipe Drugovich risque, lui aussi, d'être plus redoutable que jamais. Car sa force, c'est la régularité, et c'est ce qui lui a permis de maintenir un écart correct à l'approche de cette fin de saison. La force tranquille par excellence. Mais il va peut-être falloir hausser un poil son niveau de jeu s'il veut aborder le mois de Septembre avec calme et sérénité, afin d'aller décrocher une couronne en fin d'année. Pour lui aussi, l'avenir en Formule 1 semble compliqué, mais un titre mettrait inévitablement son dossier sur le bureau des directeurs d'équipes.



Derrière, Logan Sargeant s'est fait décrocher. Environ 60 points de retard sur le leader, c'est quasi mission impossible au vu de la régularité des deux pilotes devant lui. Et pourtant, c'est peut-être celui qui a le plus gros à gagner ! Une bonne fin de saison en Formule 2 pourrait finir de convaincre les dirigeants de chez Williams de le signer en Formule 1. Il est évident qu'avec un tel objectif en ligne de mire, il sera à surveiller ce weekend.


Tout comme Enzo Fittipaldi. Bon, lui n'a aucune chance d'avoir accès à la Formule 1 en 2023, mais ce n'est pas son objectif non plus ! Très solide, en progrès à chaque weekend, Enzo Fittipaldi est en train de préparer une saison 2023 de Formule 2 dont l'objectif sera clairement la gagne. Après deux podiums en Hongrie (P3 et P2), la seule progression possible est une victoire. Gardez un œil sur ce petit...



Et puis comme d'habitude, beaucoup d'autres pilotes pourront venir s'immiscer dans cette lutte pour les sommets, voire pour les victoires : Jehan Daruvala et Dennis Hauger, aussi irréguliers l'un que l'autre, Frederik Vesti, en nette progression, Ayumu Iwasa, sûrement le pilote le plus captivant de cette grille, Liam Lawson et Jack Doohan, les deux pilotes venus du Pacifique dont le potentiel n'est plus à démontrer, Jüri Vips, aussi intéressant que décevant, Marcus Armstrong, dans la même veine que l'Estonien, etc. Bref, on aura de quoi faire, et de quoi s'amuser ce weekend !



Programme FIA F2.

VENDREDI

Essais libres – 11h30

Qualifications – 18h30 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Course 1 – 18h00 – CANAL+ Décalé

DIMANCHE

Course 2 – 10h20 – CANAL+ Sport

FIA Formule 3.

Nous y voilà ! La saison 2022 de Formule 3 est (déjà) sur le point de trouver son dénouement. Même s’il reste encore un tiers de championnat (avec trois manches), Spa-Francorchamps, Zandvoort et Monza s’enchaîneront dans un triple-header final, à faire saliver pilotes, équipes, et nous-mêmes, fans de ce championnat si intense.

Commençons donc par Spa-Francorchamps ce weekend ! Le Toboggan des Ardennes avait déjà accueilli la Formule 3 l’an dernier. Trident et Jack Doohan s’y étaient imposés à deux reprises, et Victor Martins (MP à l’époque) avait été l’un des plus solides du weekend. Hitech y avait fait un double podium, tandis qu’ART était aussi montée sur la boîte lors de la course principale avec Vesti... Bref, toutes les équipes s’étaient bien débrouillées en 2021. Toutes ? Non, Prema s’était viandée comme rarement elle l’a fait dans son Histoire (aucun top 7 sur les trois courses). Cela ne l’a pas empêché de gagner le titre Pilotes cette année-là, mais tout de même, ils ont sûrement perdu le titre Equipes ici. Cela ne rassurera pas Arthur Leclerc avant ce weekend par exemple.

Revenons au présent, car la réalité de l’an dernier n’est pas forcément celle d’aujourd’hui. Deux Français se partagent la tête du classement général : Isack Hadjar et Victor Martins (104 points), dans cet ordre, le pilote Red Bull prenant l’avantage sur le pilote Alpine au nombre de victoires (3 contre 2). Les deux Français essaieront de se remobiliser après un weekend hongrois frustrant où ils auront beaucoup subi. Arthur Leclerc, 3e (95 points), n’a pas profité de la défaillance du duo tricolore, et a même perdu des points sur eux, à cause d’un weekend noir, où il se sera notamment accroché avec son coéquipier... Il est temps de tourner la page et de montrer à Prema, que c’est lui le pilote qui mérite de monter en F2 aux côtés de Hauger l’an prochain.

Si le plus probable mathématiquement est de voir le titre Pilotes se jouer entre les trois francophones, attention à ne pas oublier le duo derrière, constitué des deux coéquipiers de Leclerc, Jak Crawford et Ollie Bearman, pointant à 80 unités au général. Crawford n’a jamais vraiment ébloui son monde cette année mais reste régulier, tandis que Bearman est probablement LA plus grosse révélation du championnat (derrière Hadjar). Le protégé de Ferrari aura certainement comme objectif de battre ses coéquipiers, et notamment Leclerc, lui aussi pilote Ferrari. Attention à la fin de saison du Britannique.

À distance plus respectable, Roman Stanek semble avoir perdu définitivement contact avec la tête du classement. Smolyar, Collet et Colapinto ne sont pas loin et ont vu leur saison relancée sur le Hungaroring, mais ils semblent un peu court pour combler l’écart avec les pilotes de devant. Enfin, Grégoire Saucy confirmera-t-il son léger regain de forme en Hongrie ? Il est plus que temps de revoir le champion FRECA 2021 sur le devant de la scène. Son avenir parait très incertain s’il ne performe pas sur la fin de saison…



Programme FIA F3.

VENDREDI

Essais libres – 10h25

Qualifications – 15h30

SAMEDI

Course 1 – 10h35 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Course 2 – 08h50 – CANAL+ Sport


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook