• T.L. | P.W.

Pré-Grille Juniors : FIA F2, FIA F3, FRECA, W Series, FFSA F4.


https://www.f1-fansite.com/f1-videos/hungaroring-perfect-lap-guide/
https://www.f1-fansite.com/f1-videos/hungaroring-perfect-lap-guide/

Bon... Si habituellement on parle d'un weekend chargé quand l'on a trois catégories en simultanées, on ne sait pas trop comment aborder ce weekend où toutes les catégories Juniors se retrouveront en piste... Et oui, toutes, sans exception. La Formule 2, sa petite sœur la Formule 3, et les W Series suivront la Formule 1 du côté de la Hongrie, quand la FRECA et la FFSA Formule 4 iront chez nos voisins et amis belges dans le cadre des 24H de Spa, ce qui leur imposera un weekend remanié, qui a d'ailleurs déjà commencé en ce qui concerne les essais. On n'a vraiment rien pour s'ennuyer ce weekend...



FIA Formule 2.

D'autant plus que pour les catégories qui suivent la Formule 1 ce weekend arrivent ici pour la dernière étape de leur mois de Juillet infernal. Une dernière étape cruciale avant d'aborder les sprints finaux.


Et en Formule 2, ce mois de Juillet il aura profité à Felipe Drugovich. Alors qu'on est très proche de la fin de saison, le Brésilien a réussi à conserver son avance au classement vis-à-vis de Théo Pourchaire et de Logan Sargeant. Il arrivera en Hongrie avec la ferme intention de continuer sur cette lancée, voire mieux, de creuser encore un peu plus l'écart pour espérer se donner encore plus de marge avant d'entamer les quatre derniers meetings...


Pour ses deux adversaires principaux, il faudra absolument gagner. Théo Pourchaire est sur une bonne lancée, malheureusement marquée par quelques erreurs qui viennent lui coûter cher. Il perd un podium en France et donc de gros points qui vont avec. Grâce à son aisance à la gestion des gommes et à son intelligence de course, il peut briller en Hongrie, sur un tracé qui, en F2, offre toujours énormément de spectacle et de surprises stratégiques. C'est peut-être ce qui va lui offrir un très gros résultat, au contraire de Logan Sargeant qui pourrait manquer d'expérience dans cet exercice. Mais attention tout de même à ne pas le sous-estimer, car son rythme est clairement très élevé, et la motivation d'aller décrocher une place chez Williams doit énormément le booster.



Cette lutte au sommet est la plus captivante, mais l'avantage de cette saison, c'est que des luttes il y en a tous les weekends. À défaut de jouer le titre, beaucoup de pilotes jouent de temps à autre des victoires et des belles places : Liam Lawson, Ayumu Iwasa, Jack Doohan, Jehan Daruvala, etc. Ils seront tous à surveiller. Tout comme des pilotes qui se montrent très en forme depuis quelques courses : Frederik Vesti, Enzo Fittipaldi, Richard Verschoor. Eux aussi seront à observer, même s'ils devraient plutôt jouer le podium ou les gros points plutôt que les victoires.


Enfin, attention de ne pas oublier des bons pilotes capables de briller : Jüri Vips, Dennis Hauger, Marcus Armstrong, et peut-être, qui sait, Clément Novalak...



Programme FIA F2.

VENDREDI

Essais libres – 10h40

Qualifications – 18h30 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Course 1 – 18h00 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Course 2 – 11h35 – CANAL+ Sport

FIA Formule 3.

Fin du deuxième tiers de la saison de Formule 3 sur le Tourniquet Hongrois. À Budapest, l’objectif sera de finir sur une bonne note avant la pause estivale. Forcément, nos deux français en tête du championnat, Victor Martins et Isack Hadjar, seront scrutés. Est-ce que Martins peut encore garder la tête du championnat face à la formidable montée en puissance d’Hadjar ? Arthur Leclerc, 3e du classement, fait office d’arbitre de ce duel franco-français, mais attention... À sept petits points seulement de la première place, il est encore totalement dans le match.

Derrière ce trio, Jak Crawford et Roman Stanek ont quelque peu lâché prise récemment. Ils sont même rattrapés par Ollie Bearman et Franco Colapinto, les plus enthousiasmants rookies de la F3, derrière Hadjar.


Enfin, quid du pilote Alpine, Caio Collet, qui semble atteindre un plafond de verre au niveau performance, en restant à une moyenne 8e place ?

Pour finir, parmi les autres pilotes, notons l’arrivée de l’actuel leader du peu relevé EuroFormula Open, Oliver Goethe chez Campos, pour remplacer le blessé Hunter Yeany. Enfin, la Charouz numéro 15 accueillera son cinquième pilote en 6 manches, avec l’Australien Christian Mansell (sans rapport avec Nigel).



Programme FIA F3.

VENDREDI

Essais libres – 09h30

Qualifications – 15h30

SAMEDI

Course 1 – 11h00 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Course 2 – 10h00 – CANAL+ Sport



FRECA.

Que de chamboulements sur la grille depuis la dernière étape de la FRECA il y a trois semaines ! Promotion express d’Esteban Masson chez ART GP à la place de Mari Boya qui part chez MP Motorsport, qui remplace Mikhael Belov parti en service militaire. La place de Masson chez FA Racing est prise par Francesco Braschi. Et dans le même temps, Nicola Marinangeli remplace Han Cenyu chez Monolite, quand Tangavelou reste chez RPM.

Evidemment, Esteban Masson devient la principale attraction côté français. En rejoignant ART, les attentes autour du tenant de titre de la FFSA F4 ne seront plus les mêmes. Après une première moitié de saison quelque peu mitigée, mais avec une jolie progression sur les dernières courses chez FA Racing, le Franco-Canadien a le vent en poupe après ses premiers points marqués en Hongrie. Avec ART, il devra apprendre le plus possible de son coéquipier Gabriele Minì. L’objectif est avant tout d’apprendre, mais des points réguliers sont attendus. Battre son jeune coéquipier Van Hoepen, installé dans l’équipe depuis fin 2021, serait déjà une belle performance.

Pour le reste, la bataille pour le titre reprend de plus belle entre Beganovic, Minì et Aron, avec Hadrien David et Haverkort en outsiders. L’an dernier, G4 Racing (avec Belov) et ART (Saucy) s’étaient partagés les victoires sur le Toboggan des Ardennes. Difficile de voir l’équipe suisse refaire pareille performance vu la situation précaire de l’équipe, mais ART sera attendu. Monolite avait marqué ses premiers points de la saison, cela pourrait donner des idées à Macéo Capietto...



Programme FRECA.

MERCREDI

Essais libres 1 – 15h15

JEUDI

Essais libres 2 – 12h30

Qualifications 2 – 17h30Chaîne Youtube de la FRECA

VENDREDI

Qualifications 1 – 09h00 – Chaîne Youtube de la FRECA

Course 1 – 13h50 – Chaîne Youtube de la FRECA

SAMEDI

Course 2 – 11h40 – Chaîne Youtube de la FRECA



W Series.

Lors du Débrief de Mardi, j'évoquais la possibilité que Jamie Chadwick soit titrée dès la Hongrie. Je m'étais trompé, les calculs n'étaient pas bons, car même si elle gagne ce weekend et que Abbi Pulling reste derrière avec 55 points, il manquera 5 petits points à Chadwick pour décrocher une nouvelle couronne. Mais bon, malgré cela, est-ce que l'on doute de son sacre...? Non.



On ne va pas attendre une autre pilote sur la première marche du podium ce Dimanche. Par contre, c'est derrière que cela peut être intéressant. On a vu, en France, que la bataille était possible en W Series. Bon, la Hongrie est un tracé bien moins propice aux dépassements que Le Castellet, mais le premier secteur est assez rapide et les trajectoires sont assez ouvertes pour permettre à des pilotes de tenter des choses. C'est donc sur ça qu'on va miser, la stratégie pneumatique étant ultra-basique dans ce championnat.


Abbi Pulling dont on a parlé précédemment est l'une des pilotes les plus captivantes de cette saison. Elle pourrait être l'électron libre du peloton qui viendrait nous divertir. Tout comme Belen Garcia ou Marta Garcia, toutes les deux très spectaculaires aussi en France. Et globalement, la manche du weekend dernier nous a montré que le plateau complet était capable de se battre. On espère donc voir Beitske Visser se joindre à une bataille, idem pour Nerea Marti, Alice Powell, etc.



Programme W Series.

VENDREDI

Essais libres – 11h50

Qualifications – 19h30

SAMEDI

Course – 14h40 – CANAL+ Sport



FFSA Formule 4.

Après deux mois et demi d’absence, la FFSA Formule 4 est enfin de retour ! Mais pas pour longtemps, car la prochaine manche sera début septembre...


Qu’importe, la bataille en Belgique promet d’être somptueuse. Hugh Barter est certes, un très large leader, mais il ne pourra marquer aucun point sur cette manche, ayant déjà roulé à Spa plus tôt dans l’année en F4 espagnole. Il sera le favori pour gagner les courses, mais son avance se réduira au classement.

Forcément, le trio Souta Arao – Alessandro Giusti – Elliott Vayron voudra profiter de cette situation pour effectuer une remontée au classement. Sur un circuit que tous les pilotes découvriront, Souta Arao n’aura pas le désavantage comme à Nogaro ou Magny-Cours d’être l’un des rares à découvrir le circuit. Giusti et Vayron courent encore après leur premier succès, mais font preuve d’une régularité exemplaire sur les podiums.

Derrière, trois pilotes très en vue à Magny-Cours seront surveillés. Tous les trois rookies, ils semblent se rapprocher des meilleurs. Côté français, on parle d’Enzo Peugeot, solide 6e au classement, qui a fini les 3 courses nivernaises dans les points. L’excellente surprise du championnat est le Colombien Jeronimo Berrio, qui ne cesse de progresser weekend après weekend. Et si une première victoire venait le récompenser ? Enfin, le rapide et fougueux Lorens Lecertua évoluera à domicile en Belgique, et aura à cœur de briller devant son public.



Programme FFSA F4.

JEUDI

Essais libres – 09h00

Qualifications – 15h35

VENDREDI

Course 1 – 11h00 Chaine YouTube de la FFSA

Course 2 – 16h10 Chaine YouTube de la FFSA

SAMEDI

Course 3 – 09h15 Chaine YouTube de la FFSA


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook