• T.L. | P.W.

Pré-Grille Juniors : FIA F2, FIA F3, W Series.


https://kilometrosquecuentan.goodyear.eu/circuito-montmelo/
https://kilometrosquecuentan.goodyear.eu/circuito-montmelo/

C'est un weekend chargé qui nous attend, avec pas moins de trois catégories Juniors au programme, et ce sur un seul et même circuit ! Rendez-vous donc à Barcelone pour la Formule 2, la Formule 3 et les W Series, trois catégories qui connaissent très bien ce tracé pour avoir déjà fait toute une batterie d'essais plus tôt cette saison.


Pour les pilotes, il n'y aura donc aucune excuse. Et cela pourrait être un bon moyen de voir une hiérarchie se dessiner, ou se confirmer...



FIA Formule 2.

Dans l'antichambre de la Formule 1, la lutte s'annonce plus serrée que jamais, pour les raisons citées juste au-dessus. Tous les pilotes connaissent très bien la piste, puisqu'ils y ont passé quelque temps il y a à peine un mois, et que Barcelone est un tracé sur lequel tous roulent depuis le début de leurs carrières respectives. Si l'on ajoute à cela un classement très serré pour le moment, avec le top 8 qui se tient en 20 points (et en Formule 2 ce n'est rien...), on peut s'attendre à un weekend animé.



Le leader du classement, Théo Pourchaire, espèrera rentrer chez lui Dimanche soir avec la même position qu'à son arrivée. Pour cela, il faudra faire un peu mieux qu'à Imola, car même s'il s'en est très bien sortie, il n'était pas réellement dans le rythme. Il aura tout de même profité des incidents de course et aura été constant et sérieux, ce qui, mine de rien, est la marque des grands pilotes : optimiser ses résultats même quand on n'y est pas. On espère également que sa mécanique le laissera tranquille...


Parce que le projet serait bien évidemment d'avoir une lutte directe entre lui et son actuel dauphin ; Felipe Drugovich. Pour le moment, les deux ne se sont pas réellement croisés en piste, et Felipe Drugovich, malgré son bilan comptable très bon, est assez discret chaque weekend de course. On pourrait bien avoir, ce weekend, le premier affrontement entre les deux pilotes qui se présentent comme les principaux prétendants au titre en fin de saison.



Mais attention de ne pas oublier les autres pilotes qui suivent, et qui sont tout aussi menaçants pour Théo Pourchaire, même s'ils comptent un retard un peu plus important en matière de points.


Jehan Daruvala, qui comme Hauger, reprend doucement du poil de la bête après un début de saison compliqué pour Prema. L'Indien est pour le moment troisième du classement général, et peut s'immiscer dans la lutte pour les victoires ce weekend. Son coéquipier pourrait aussi être de la fête s'il arrive à aligner les planètes, son début de saison étant ponctué d'incidents, souvent dont il n'est que la victime.


Liam Lawson, favori annoncé pour le titre en début de saison, sera lui aussi à observer. Après deux derniers weekends moyens, ponctués pour lui aussi d'incidents, il faut se reprendre s'il veut pouvoir rentrer dans la lutte pour le championnat.


Idem pour Jüri Vips d'ailleurs, qui est lui bien plus loin, puisque 8e au classement. Il n'est cependant qu'à 20 points de Pourchaire, contrairement à Ayumu Iwasa, placé à 30 points. Le Japonais ne sera sûrement pas à attendre dans la lutte pour le titre, mais sa progression est intéressante malgré un dernier weekend un peu en deçà de son début de saison tonitruant.


On se doit aussi de parler des deux bonnes surprises que sont Richard Verschoor et Ralph Boschung, que l'on n'attendait pas à un tel niveau. Il faut juste corriger les quelques défauts qu'ils ont encore, comme la gestion des pneus par exemple, et ils pourront grappiller encore quelques places dans la hiérarchie.


Et peut-être comme Marcus Armstrong, même s'il est, à mon avis, un peu en-dessous de tout ce groupe de tête qui semble dans une meilleure dynamique en ce début de saison.



Enfin, on observera quelques pilotes que l'on espère voir rebondir : Logan Sargeant, très séduisant en F3 et pour le moment un peu frustrant en F2, Clément Novalak, trop loin de son coéquipier qui joue les victoires chaque weekend, et Jack Doohan, très impressionnant par sa vitesse de point, mais extrêmement malchanceux et donc frustrant, lui aussi, à regarder.



Programme FIA F2.

VENDREDI

Essais libres – 11h35

Qualifications – 18h30 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Course 1 – 17h30 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Course 2 – 11h30 – CANAL+ Sport

FIA Formule 3.

Tout comme la F2, la F3 est de retour sur le circuit de Barcelona-Catalunya. Comme il s’agit du troisième meeting de la saison, nous allons arriver au premier tiers de la saison. Et force est de constater, que les écarts faits à Bahreïn et Imola sont bien maigres et que beaucoup de choses peuvent encore changer.


Pour preuve : avec 39 points à attribuer, les 30 pilotes présents ce weekend pourrait bien repartir de Barcelone avec la tête du championnat. Oui, même László Tóth et Federico Malvestiti. Bon, ça parait quand même mal barré vu le pedigree de ces deux-là, mais c’est mathématiquement possible.

Par ailleurs, avec Spielberg, Spa-Francorchamps et Budapest, Barcelone est l’un des seuls tracés à avoir été au programme de chaque saison de FIA Formule 3 depuis sa création en 2019.


Parmi les pilotes de la grille 2022, Victor Martins y avait signé son premier podium F3 (tout comme Caio Collet), et avait réalisé l’une de ses meilleures performances en Qualifications avec un splendide top 3. Alex Smolyar avait gagné l’une des courses. Chez les pilotes montant depuis la FRECA, Grégoire Saucy avait réalisé un weekend parfait avec deux victoires et deux poles en 2021. Isack Hadjar était monté sur son premier podium grâce à de sublimes dépassements et avait tapé dans l’œil d’un certain... Sergio Pérez qui en parla à Helmut Marko. On connait la suite.

Reprenons là où nous nous étions arrêtés il y a un mois à Imola. Un groupe de cinq pilotes s’est détaché au classement Pilotes avec Victor Martins, Arthur Leclerc, Roman Stanek, Jak Crawford et Isack Hadjar qui se tiennent en cinq petits points.


Leclerc était celui qui semblait le plus « facile » à Bahreïn et Imola. Le petit frère du leader du championnat du monde de Formule 1 devra surtout se concentrer sur les Qualifications pour espérer marquer un gros coup au championnat. Car le rythme en course est excellent.

Martins n’a pas vraiment impressionné en ce début de saison, mais la force du Français est là. Même dans des meetings moyens où il n’éclabousse pas les autres de son talent, il marque les gros points et mène le championnat. Garder la tête du championnat pourrait cependant s’avérer compliquer pour le Français, ART GP n’ayant jamais été à la fête à Barcelone en F3. Mais les performances peuvent parfois beaucoup changer d’une année à l’autre...


Stanek et Crawford se sont totalement relancés après un premier weekend quasi vierge de points. Attention, notamment à l’Américain qui est sûrement l’un des meilleurs pilotes du plateau, dans l’une des meilleures équipes (Prema). Pour le Tchèque, il faudra confirmer et s’assurer qu’Imola n’était pas qu’un coup de chance.


Sur une lancée folle en ce début de saison, Isack Hadjar est le meilleur rookie du championnat et confirme les attentes que Red Bull a placées en lui. Sur un circuit qu’il avait affectionné en FRECA, il sera attendu après des essais collectifs F3 en avril dernier très convaincants.

Lors de ces essais justement, plusieurs pilotes s’étaient mis en valeur. Pêle-mêle, on pense à Grégoire Saucy (ART), Caio Collet, Aleksandr Smolyar (MP) ou Franco Colapinto (VAR). Les quatre se sont déjà montrés cette saison mais n’ont pas toujours su maximiser leurs opportunités jusqu’à présent. Un weekend parfait lancerait enfin leur saison pour de bon.

Enfin, on surveillera la progression d’Ollie Bearman, la pépite de Ferrari et de Prema qui fait un excellent début de saison, bien qu’un peu brouillon sur certaines manœuvres encore. Zane Maloney voudra revenir au sommet après avoir mené une grande partie de la course principale à Imola et être parti à la faute tout seul pendant une relance de Safety Car. De son côté, le Britannique Zak O’Sullivan peut-il encore fait des miracles pour Carlin après un excellent début de saison où il a marqué tous les points de son équipe ?

Côté changements de pilotes, saluons le retour de Juan Manuel Correa qui revient de blessure après une fracture de fatigue au pied gauche et qui avait manqué Imola. Chez Charouz, le jeu des chaises musicales continue : après Simmons et Schumacher, c’est l’ancien pilote F2 Lirim Zendeli qui prend la place. Schumacher étant occupé par une manche de DTM au Lausitzring, c’est donc le champion d'ADAC F4 2018 et 8e de F3 2020 avec une victoire, qui a été nommé pour prendre sa place. Sans volant après avoir dû se retirer de la F2 en cours de saison pour raisons financières, le Germano-Albanais se voit offrir une seconde chance qu’il doit absolument saisir.



Programme FIA F3.

VENDREDI

Essais libres – 09h30

Qualifications – 15h30

SAMEDI

Course 1 – 11h00 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Course 2 – 10h00 – CANAL+ Sport



W Series.

Deuxième manche de la saison pour les W Series. Après un premier passage mitigé par Miami, où nous avions eu une course dynamique et une course très molle, on espère que le retour sur un tracé connu de toutes et bien plus traditionnel permettra d'avoir une épreuve intéressante.



Double victorieuse aux Etats-Unis, Jamie Chadwick est bien évidemment la favorite pour ce weekend. Mais ses résultats précédents ne sont pas impressionnants pour autant, et bien qu'on ne puisse pas lui enlever sa constance et son manque d'erreurs, on est très loin d'un début de saison canon. Au contraire.


On aura plutôt des espoirs chez ses adversaires, à commencer par Nerea Marti, la plus intéressante après la première manche. Elle a été rapide en Qualifications, et rapide en course. Si l'on lui passe son départ catastrophique en Course 1. On aura aussi à l'œil Beitske Visser, l'autre femme sortie du lot à Miami. Une remontée impressionnante en Course 1 qui prouve une aisance dans le peloton, et un niveau supérieur à la majorité du peloton. L'une de ces deux femmes pourrait bien embêter Jamie Chadwick, et ce ne serait pas pour nous déplaire.



En embuscade de ce trio, on attendra Abbie Pulling, très constante à Miami, une des seules qui n'aura pas commis d'erreurs et qui aura réalisé deux courses très sérieuses. Si elle soigne ses Qualifications, et qu'elle conserve le même état d'esprit en course, elle pourrait même s'inviter sur le podium ce weekend.


Tout comme Emma Kimiläinen, qui aura elle aussi démontré de belles choses en Floride. Maintenant, la principale préoccupation de la Finlandaise sera de résister à la pression, et de ne pas abîmer ni sa voiture, ni celle des autres.



Enfin, deux autres pilotes seront dans notre radar pour des bonnes raisons : Chloe Chambers et Bianca Bustamante, toutes les deux intéressantes à suivre lors du premier meeting. Sur une piste qu'elles connaissent mieux, avec un premier meeting dans les gants, il n'est pas impossible de voir les deux Rookies de nouveau à la lutte pour les points.


Mêmes attentes autour de Juju Noda, dont la hype est retombée aussi vite qu'elle est montée, après un début de saison calamiteux ailleurs qu'en W Series, et après un premier meeting de W Series peu séduisant. Affaire à suivre.



Programme W Series.

VENDREDI

Essais libres – 10h40

Qualifications – 19h30

SAMEDI

Course – 14h30 – CANAL+ Sport

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook