• T.L. | P.W.

Pré-Grille Juniors : FIA F2, FIA F3, W Series.


https://www.fiaformula2.com/Latest/5A7WYqXllNgxd9F2DU8Zfp/your-guide-to-silverstone-f2
https://www.fiaformula2.com/Latest/5A7WYqXllNgxd9F2DU8Zfp/your-guide-to-silverstone-f2

Nos Juniors vont, en ce doux mois de Juillet qui débutera demain, rentrer dans le mois le plus condensé et le plus important de leur saison. Pas moins de 4 meetings pour la Formule 2 en 5 semaines, et 3 pour la Formule 3 et les W Series, sur la même période de temps. Autant vous dire que bien lancer cette série sera déterminant, et que d'ici une trentaine de jours, nous y verrons bien plus clair sur le dénouement de ces trois championnats...


Et ce grand marathon commence à Silverstone, circuit bien connu des Juniors puisque beaucoup d'entre eux ont déjà arpenté cette piste britannique mythique. Il y aura donc peu d'avantages liés à l'expérience, et on devrait avoir de belles courses sur un tracé rapide, technique, et propice à la bataille...



FIA Formule 2.

On commence cette Pré-Grille par la catégorie reine de l'avant catégorie reine. La Formule 2, antichambre donc de la Formule 1, revient sur un circuit qui marque souvent le championnat de son empreinte. Un circuit qui sera très demandant pour les pneumatiques, et qui demandera donc aux pilotes une précaution toute particulière pour préserver leurs gommes.



Mais globalement, à quoi devons nous nous attendre pour ce meeting ? Eh bien assurément, à du spectacle. Nous l'avons vu depuis le début de la saison, il se passe souvent des choses en Formule 2. Bon, le souci est que la majorité de ces événements sont plutôt des incidents à cause du niveau très décevant de cette cuvée 2022...


On attendra donc, comme d'habitude, la présence aux avant-postes de Felipe Drugovich et de Théo Pourchaire. Le Brésilien reste l'immense favori, puisqu'il semble être le pilote le plus régulier, et le seul capable de ne pas gâcher son weekend lorsqu'il est un peu en retrait. Pour le Français, ce weekend sera primordial pour bien lancer ce mois de Juillet très chargé. C'est pour lui une nécessité de très bien figuré en fin de saison (je parle bien sûr de remporter le titre), car c'est la seule et unique condition imposée par Frédéric Vasseur et Alfa Romeo pour qu'il ait une chance de débarquer en Formule 1. Et personne ne fera de courbettes à Pourchaire tant le duo Alfa Romeo fonctionne en Formule 1... Il faut donc gagner, marquer les esprits, et ce rapidement, mais surtout, positivement !


On observera aussi Jehan Daruvala, qui semble prompt à s'immiscer dans cette bataille pour le titre, puisqu'il se retrouve à une petite dizaine de points de Théo Pourchaire. La seconde Prema pourrait aussi nous surprendre, puisque l'on sent que Dennis Hauger s'adapte petit à petit à la Formule 2. Il n'est pas très loin non plus au classement, puisqu'il est à moins de 30 points de Théo Pourchaire, et qu'en F2, 30 points, ce n'est pas grand-chose...



Et puis ensuite, difficile de s'enthousiasmer, tant la dernière manche fut décevante et révélatrice du faible niveau de cette saison... Une surprise de Marcus Armstrong ? Pas déconnant au vu de son weekend azéri. Une nouvelle réussite pour Logan Sargeant ? Il en est capable. Enfin la concrétisation pour Jack Doohan ? Possible. Une montée en puissance de Fittipaldi ou d'Iwasa ? Probable. Mais tout reste très flou, donc on va gentiment s'asseoir au fond de notre canapé et attendre de voir ce qu'il se passe.



Petite information ou rappel, en fonction, pour ce weekend : Amaury Cordeel sera absent à cause de sa suspension obtenue à Baku. Au moment où cet article est rédigé, on ne sait pas encore qui le remplacera, mais il serait probable qu'un ancien de Formule 2 revienne pour une pige.


Enfin, nous pensions être à l'aube de l'un des derniers weekends de Jüri Vips, suite à ses sorties polémiques sur Twitch. Pour ceux du fond qui n'ont pas suivi, l'Estonien a eu des propos racistes et homophobes qui l'ont propulsé hors de la Red Bull Junior Team. Sa place en Formule 2 semblait menacée, mais Hitech a confirmé hier que l'Estonien terminerait bien la saison avec eux.



Programme FIA F2.

VENDREDI

Essais libres – 11h45

Qualifications – 18h30 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Course 1 – 18h00 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Course 2 – 11h00 – CANAL+ Sport

FIA Formule 3.

La Formule 3 fait son grand retour après un mois et demi d’absence, pour le second tiers de sa saison ! Cette saison de F3 n’a certes vu que trois weekends de course, mais elle va très vite s’accélérer pour se terminer à la mi-septembre dans deux mois et demi. Et après trois manches, des tendances se sont dessinées à Bahreïn et Imola, avant de se confirmer à Barcelone. Une hiérarchie assez claire se dégage assez désormais...



Le leader du championnat est Français, et il s’appelle Victor Martins. Son avance n’est que de six points, mais c’est actuellement l’homme fort de la catégorie, après sa deuxième victoire en 3 courses principales. Maintenant, il se sait attendu à chaque meeting et se trouve dans la position du chassé. Son titre en Formula Renault Eurocup 2020 nous a montré qu’il aimait bien cette position. À lui de la conserver jusqu’à la fin d’année.

Le Tchèque Roman Stanek confirme enfin les espoirs placés en lui. Pour sa troisième saison, le pilote de seulement 18 ans, se trouve en position de jouer le titre. La régularité est là, la vitesse est là, les erreurs ne sont pas légion ; c’est clairement la très bonne surprise du début de saison, car beaucoup de gens avaient perdu espoir sur son cas.


Actuellement 3e, Jak Crawford a vécu trois weekends assez contrastés. Malgré de gros points, on n'a pas encore vu de performance vraiment dominatrice de sa part. Pour sa seconde saison, qui plus est avec Prema, il doit livrer ce genre de courses autoritaires.

Mais parlons d’Isack Hadjar ! Le Français de 17 ans est la révélation du championnat. Quatrième, une victoire, trois podiums, 75% des points de son équipe Hitech, Helmut Marko doit être ravi du début de saison de son nouveau poulain français. Largement meilleur rookie, Hadjar peut-il vraiment jouer le titre ? Au vu de sa régularité et de la maturité qu’il montre dans ses manœuvres en piste, ce n’est pas impossible, même si son équipe est loin d’être la mieux armée face aux Prema, Trident et ART.

Enfin, Arthur Leclerc complète le top 5. Une saison en demi-teinte pour le moment pour le Monégasque. Quand le petit frère de Charles se manque en Qualifications, il réussit en course, mais... quand il réussit en Qualifications, il se manque en course. Avec un unique podium et zéro victoire, Leclerc doit se relancer ce mois-ci pour être un candidat crédible à la course au titre. Mathématiquement, il est à seulement 19 points de Martins, donc il n’y a pas péril en la demeure non plus, mais on attend encore un peu plus de lui.

Parmi les autres pilotes à surveiller, on regardera notamment les rookies britanniques qui évolueront à domicile, Ollie Bearman et Zak O’Sullivan. Bearman, malgré une vitesse de pointe remarquable, semble encore un peu tendre en course, mais la saison est encore longue. O’Sullivan a marqué la totalité des points de son équipe Carlin, et voudra faire bonne figure devant son public.

Il faudra voir comment rebondiront les rookies Franco Colapinto, Grégoire Saucy et Zane Maloney. Tous trois très prometteurs, ils ont vécu un weekend très compliqué à Barcelone et ont lâché le groupe de tête au classement général. Il faut vite réagir pour rester en lutte pour le titre !



Programme FIA F3.

VENDREDI

Essais libres – 10h30

Qualifications – 16h00

SAMEDI

Course 1 – 10h55 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Course 2 – 09h30 – CANAL+ Sport



W Series.

En arrivant à Silverstone, les W Series lanceront le (seulement) troisième meeting de leur saison. Et pourtant, quand l'on regarde le classement, cela semble déjà assez net : Jamie Chadwick se dirige tout droit vers une troisième couronne consécutive...



Ces Pré-Grille sont délicates, car elles se ressemblent toutes pour être très honnête. On s'attend à ce que Chadwick domine, ou du moins à ce qu'elle remporte la course, et ce sont toujours les mêmes attentes que l'on a ensuite en ce qui concerne les outsiders et les surprises.


On peut donc citer Abbie Pulling, actuelle dauphine de Chadwick, qui semble la plus intéressante à suivre en ce début de saison. La jeune pilote de 19 ans est peut-être la lueur d'espoir de ce championnat, quand la majorité des pilotes de tête sont plutôt âgées pour les catégories jeunes, et dont les jeunes pilotes sont plutôt en fond de grille... Comme à Miami et à Barcelone, elle devrait être la principale adversaire de Chadwick, et elle pourrait être la victoire surprise du weekend.


Alice Powell, la coach d'Abbie Pulling, sera aussi à attendre en haut de la fiche des temps, avec une bien meilleure performance à Barcelone qu'à Miami. Idem pour Beitske Visser, très constante depuis la première course.


Enfin, dernier point qu'il sera intéressant à surveiller : les rookies. Car si elles ont réussi à se montrer aux États-Unis, en Espagne elles étaient aux abonnées absentes. Bustamante et Chambers ont déjà marqué des points, et peuvent être clivantes en piste, ce qui nous donne de bons espoirs pour la course de ce weekend. On attendra aussi le réveil de Juju Noda, et pourquoi pas, ses premiers points.



Programme W Series.

VENDREDI

Essais libres – 09h40

Qualifications – 19h30

SAMEDI

Course – 14h30 – CANAL+ Sport

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook