• T.L. | P.W.

Pré-Grille Juniors : FIA F2, FRECA.


https://www.reddit.com/r/F1Porn/comments/lb0k87/lewis_hamilton_mercedes_w08_2017_monaco_gp/
https://www.reddit.com/r/F1Porn/comments/lb0k87/lewis_hamilton_mercedes_w08_2017_monaco_gp/

Pour nos Juniors aussi le weekend sera placé sous le signe des strass, des paillettes, et du luxe ! Rendez-vous ce weekend au pied du Rocher de Monaco pour la Formule 2 et la FRECA, pour ce qui s'annonce être des courses... intéressantes ? On l'espère en tout cas.



FIA Formule 2.

À peine sorti d'un weekend ultra dominé par le Brésilien Felipe Drugovich, la Formule 2 est déjà de retour. Et ce que l'on aura en tête ce weekend, c'est de savoir si le pilote MP Motorsport pourra rééditer son exploit ou non.


Car derrière, même si le meeting catalan nous aura un poil déçu par rapport à nos attentes envers les favoris au championnat, les poursuivants de Drugovich seront à l'affût. À commencer par le plus redoutable, le seul véritablement capable de concurrencer le Brésilien sur l'ensemble de la saison : l'ancien leader du classement, Théo Pourchaire, déjà vainqueur ici la saison passée. Il avait, par la même occasion, décroché le statut du plus jeune vainqueur de l'Histoire de la catégorie. C'est donc un tracé qu'il connaît et qu'il apprécie. Peut-être de quoi nous donner l'espoir d'entendre la Marseillaise !


Les autres pilotes semblent trop irréguliers pour inquiéter ce duo de tête. Jehan Daruvala, P3 au classement général, est discret, comme à son habitude. Il est efficace cela dit. Et c'est ce que l'on demande à des pilotes de course, surtout à Monaco.


Liam Lawson est quant à lui un poil décevant après un début de saison pourtant fidèle à nos attentes. Monaco peut être un tremplin pour la rédemption. Une bonne performance ici pourrait relancer sa saison, et l'aider à renouer avec les leaders pour la lutte pour le titre.


Et puis on peut ajouter à ces quelques pilotes, des confirmations de pilotes qui ont enfin réussi à aligner des weekends complets sans erreurs ou problèmes mécaniques : Logan Sargeant, Jack Doohan.



Ce weekend verra le retour de Ralph Boschung, absent en Espagne à cause de douleurs lombaires. Pour le Suisse, l'objectif sera de se remettre doucement dans le bain après un début de saison très surprenant, dans le bon sens du terme. Idem pour Richard Verschoor, passé à côté de son rendez-vous catalan.



Un peu plus en retrait, on espèrera que les déceptions de ces dernières courses se relèvent, à commencer par Jüri Vips, apparemment victime de très nombreux problèmes mécaniques. Tout comme Dennis Hauger, qui alterne malheureusement trop entre malchance et mauvaises performances.


On souhaite que Clément Novalak et Frederik Vesti continuent sur leur bonne prestation de Barcelone, et qu'ils puissent eux aussi recoller au groupe de tête.



Enfin, on espère que les pilotes du fond de grille ne viendront pas trop perturber le weekend avec des incidents. À Monaco, les murs sont très proches, plus que n'importe où ailleurs, et la moindre erreur se paye cash. Il y a des écarts de niveau assez importants avec la tête de course, et ce n'est pas impossible que certains pilotes fassent des exploits, mais pas comme on l'aurait imaginé... Et non, on ne pense pas forcément à Amaury Cordeel. Enfin pas uniquement. Parce que pour le Belge, la moindre petite faute pourra lui coûter très cher, à savoir une course de suspension...



Plus que n'importe où cette saison, les Qualifications seront déterminantes à Monaco. Et comme il est de coutume ici, elles sont un poil différentes, puisqu'en deux groupes. Le pilote le plus rapide, tous groupes confondus partira en pole position, et les autres de son groupe partiront sur le côté impair de la grille. L'autre groupe complètera la partie paire de la grille. Ce n'est pas le plus équitable, mais pour éviter les bouchons et les accidents bêtes, c'est le plus logique.



Programme FIA F2.

JEUDI

Essais libres– 17h00

VENDREDI

Qualifications – 11h40 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Course 1 – 17h30 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Course 2 – 09h35 – CANAL+

FRECA.

La Formule Régionale par Alpine est de retour dans son plus bel écrin : comme la Formule 1 et la Formule 2, la FRECA sera à Monaco ce weekend, peut-être pour la dernière fois de son Histoire avant un retour à Pau. En attendant, Monaco reste la manche la plus mythique du calendrier 2022, et aussi la plus prestigieuse étant donné que c’est la seule qui sera en support d’un Grand-Prix de Formule 1. On se souvient que l’an dernier, Isack Hadjar (R-ace) avait écrasé ce weekend et avait signé chez Red Bull le soir-même de sa victoire. S’il y a un weekend pour performer, c’est bien celui-ci.

L’an dernier, R-ace avait donc outrageusement dominé le weekend monégasque avec un doublé et un triplé sur les deux courses. L’équipe vendéenne aura à cœur de rééditer cette performance après un début de saison compliqué, loin du rythme des Prema ou des ART. Son leader, Hadrien David, doit à tout prix se relancer pour encore espérer le titre. Il ne pointe en effet qu’à la 8e place du championnat.

À contrario, ART avait vécu un weekend catastrophique sur le Rocher. Mais après avoir décroché sa première victoire, Gabriele Minì voudra confirmer cette belle dynamique. Après un début de saison malchanceux, l’Italien essaiera de revenir sur le Suédois Dino Beganovic (Prema) qui, sur les quatre premières courses de la saison, a toujours fini dans les deux premiers. Voyons voir si « Dynamite Dino » pourra conserver ce niveau.

Chez les Rookies, tous les pilotes découvriront le sinueux circuit de Monaco. Pour l’ultra-majorité d’entre eux, c’est même la première fois qu’ils rouleront sur un circuit urbain. Des risques d’averses sont en plus prévues ce weekend, et cela ferait bien les affaires d’un certain Macéo Capietto, révélation du championnat pour le moment et très à l’aise sous la pluie. Le Français de 16 ans a brillé à Monza et Imola et voudra à nouveau surprendre son monde. Après un début de saison délicat, Victor Bernier et Esteban Masson voudront montrer leur progression.

Qui dit Monaco, dit format de Qualifications spécial ! Contrairement au reste de la saison, il n’y aura qu’une seule séance de qualifications pour déterminer les grilles des deux courses. Le groupe le plus rapide partira en P1, P3, P5, etc, sur la course du Samedi, tandis que le groupe le plus lent partira en P1, P3, P5, etc, sur celle du Dimanche.


De plus, toutes les voitures ne participeront pas aux courses ! Le circuit ne pouvant accueillir que 28 voitures par course, les pilotes les plus lents des Qualifications ne participeront qu’à l’une des deux épreuves du weekend. L’an dernier, le top 12 de chaque groupe était automatiquement qualifié pour les deux courses tandis que les 13e, 14e, etc, du groupe A participaient à la course 1, et ceux du groupe B, à la course 2. Avec 37 pilotes cette année, il y aura un gros écrémage durant ces Qualifications !



Programme FRECA.

JEUDI

Essais libres – 14h00

VENDREDI

Qualifications – 9h05 Chaîne Youtube de la FRECA

SAMEDI

Course 1 – 11h40 Chaîne Youtube de la FRECA

DIMANCHE

Course 2 – 08h30 Chaîne Youtube de la FRECA


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook