• T.L.

Pré-Grille Juniors : FIA F2.


https://www.planetf1.com/news/fia-approve-jeddah-circuit/
https://www.planetf1.com/news/fia-approve-jeddah-circuit/

Seulement quelques petits jours de repos et les 22 pilotes qui composent la grille de cette saison de Formule 2 sont déjà de retour aux affaires ! La semaine dernière, la saison s'est ouverte sur de belles promesses pour la suite. On va voir dès ce weekend saoudien si la hiérarchie que l'on a en tête restera la même sur l'intégralité de la saison, ou s'il faudra s'attendre, encore une fois, à quelques bonnes surprises...



Forcément, celui sur qui tous nos yeux seront braqués, c'est Théo Pourchaire. Le Français arrive à Jeddah avec la casquette de leader du championnat, mais aussi et surtout celle de favori assumé pour le titre. L'an passé, le tracé de Jeddah n'avait pas vraiment souri au pilote ART, qui avait abandonné en Course 1, puis qui avait été victime d'un accident très impressionnant lors du départ de la dernière course du weekend. Il aura très certainement envie de prendre sa revanche sur le circuit, tout en en profitant pour asseoir sa place de leader de la catégorie.


Mais il y aura du travail avec deux poursuivants qui ont tout aussi faim que Théo Pourchaire. Pour rester dans l'ordre du classement, Liam Lawson arrive dans un pays où il est déjà monté sur le podium. Et le tracé de Jeddah pourrait bien être un parfait outil pour qu'il déroule tout son talent. Les Qualifications y seront importantes, car même si l'on peut doubler assez facilement, cela reste un circuit... « urbain ». « UR-BAIN ». Il pourrait faire parler sa vitesse pour se positionner très haut sur la grille de départ du Dimanche, et profiter des avantages du tracé et de ses qualités offensives pour remonter le Samedi. Dépasser il sait le faire, il l'a fait à Bahreïn, et depuis le début de sa carrière, c'est loin d'être un point faible chez le Néo-Zélandais.


L'autre menace de ce weekend c'est Jüri Vips. L'Estonien mélange finalement les deux bilans de ses deux adversaires principaux : un podium et un abandon lors de la venue de la F2 en 2021. La semaine dernière, il a démontré, lui aussi, qu'il serait un sérieux candidat au titre si, pour une fois, la chance décide de se ranger de son côté. Pour lui, on peut attendre un weekend digne de celui de Bakou en 2021, quand il avait imposé son rythme tout le weekend, en survolant toute la concurrence. D'un tracé urbain à un autre, il n'y a qu'un pas...



D'autres pilotes seront à observer, à commencer par la plus grosse surprise du weekend de Bahreïn : Ayumu Iwasa. Il est celui qui aura le plus impressionné sportivement avec deux courses riches en dépassements. Le seul point négatif de sa prestation reste sa séance de qualifications, arrêtée prématurément à cause d'une erreur. Ça arrive, ce n'est pas un drame, loin de là, surtout que le pilote japonais reste un rookie en Formule 2, et assez jeune en monoplace. Mais attention à ne pas faire trop souvent des fautes comme celle-ci, car notamment ce weekend à cause des murs très proches, l'erreur se payera cash.


On gardera aussi un œil avisé sur Ralph Boschung, agréable surprise du weekend d'ouverture, et qui lui aussi est déjà monté sur le podium à Jeddah. Sa prestation à Bahreïn était très solide, et pour la première fois depuis son arrivée dans la catégorie, il peut prétendre à jouer de gros points régulièrement. Enfin, ça c'est si le weekend dernier n'était pas un heureux accident.


Il en va de même pour Richard Verschoor et Felipe Drugovich, même si l'on a plus d'espoirs pour ces deux-là. Le premier a lui aussi été victime de malchance à Bahreïn pour la course longue, mais reste sur une victoire en course sprint. Le second aura, dans l'ombre des hommes de tête, marqué de bons points avec une monoplace dont on ne connaît pas le véritable potentiel pour le moment.


On espère aussi voir un Jack Doohan plus en réussite, sur un tracé qui lui avait bien réussi l'an dernier, alors qu'il découvrait la discipline. Sa prestation de Bahreïn est plus qu'encourageante, et l'Australien nous aura mis l'eau à la bouche pour le reste de sa saison.



Et puis on attendra des réactions des pilotes absents de ce premier meeting. Je pense bien évidemment à Prema, en retrait, bien que Jehan Daruvala ait terminé sur le podium de la première course. La structure italienne a eu beaucoup de mal, à l'image d'un Dennis Hauger en grande difficulté. Il faut relancer la machine dès ce weekend.


Idem pour Clément Novalak dont les performances du meeting dernier contrastent avec celles de son coéquipier. Le Français s'adapte à une nouvelle catégorie, à de nouvelles voitures, et cela peut prendre un peu de temps. On espère juste pour lui que ça ne prendra pas trop de temps...



Et puis on espère surtout voir deux courses ce weekend, au contraire de l'édition précédente qui nous aura offert des images dont on se serait bien passé. Outre l'impressionnant accident du départ de la Course 3, on garde en tête des accidents tout au long du weekend, des manœuvres hasardeuses, un premier freinage très compliqué pour tout le monde, et de très, trop nombreuses Safety Car. Et si ce weekend on pouvait prendre le circuit dans le bon sens, ça serait bien aussi...



Programme.

VENDREDI

Essais libres – 00h00

Qualifications – 16h20 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Course 1 – 13h20 – CANAL+ Sport

DIMANCHE

Course 2 – 15h45 – CANAL+ Sport


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook