• T.L.

Pré-Grille Juniors : FIA F2, W Series.


https://wseries.com/races/2022/le-castellet/
https://wseries.com/races/2022/le-castellet/

C'est un weekend 100% bleu-blanc-rouge qui nous attend, puisque nos Juniors sont aussi en France, au Castellet ! La Formule 2 revient dans l'Hexagone pour la première fois depuis 2019, un peu par obligation, puisque ce meeting remplace celui de Sotchi, annulé à cause de la guerre en Ukraine. Un beau pied de nez à l'organisation du championnat qui boude le circuit depuis plusieurs années alors que le drapeau tricolore n'est pas ce qui manque dans le paddock de la Formule 2, que ce soit en pilotes, en équipes, en ingénieurs, et même en officiels.


Bon, cela contrastera beaucoup avec les W Series, qui viendront en France pour la première fois, et qui n'auront aucune pilote locale à présenter au public. Malheureusement, je doute que la discipline attire beaucoup de monde ce weekend...



FIA Formule 2.

La dernière fois que la Formule 2 était en France, tout le public agitait ses drapeaux tricolores pour célébrer la victoire d'Anthoine Hubert. D'une coqueluche à une autre, il n'y a qu'un pas, et ce weekend, les milliers de personnes qui rempliront les tribunes seront acquises à la cause d'un homme : Théo Pourchaire.


Et les supporters auront des raisons de vibrer. Car depuis deux meetings, il y a du mieux du côté du Français. A défaut d'être supérieur à Felipe Drugovich, actuel leader du classement, il n'est pas inférieur au Brésilien. Ce weekend à domicile, devant son public, pourrait le booster pour lui permettre de faire une différence et de grappiller de très gros points en vue du titre...


Mais pour cela, il faudra réussir à surpasser un Felipe Drugovich toujours aussi impressionnant de régularité et d'optimisation. C'est simple, s'il n'est pas en position de gagner, il ne tente rien de fou, et il se contente de ne pas perdre. Et mine de rien, dans la quête d'une couronne, c'est l'attitude à avoir, surtout si l'on est le chassé !


Une attitude qui contraste avec l'autre pilote très attendu ce weekend : Logan Sargeant. L'Américain est sur une incroyable dynamique depuis le début de ce mois de Juillet, et c'est pour l'instant celui qui enchaîne le mieux les nombreux rendez-vous imposés par le calendrier estival. Il sera intéressant de voir si cette pause d'une semaine aura coupé son élan ou non. Et pour être honnête, on n'espère pas, car avoir une lutte à plusieurs pour le titre, on s'en frotte déjà les mains...



L'avantage d'un weekend de Formule 2, c'est qu'il peut permettre à un pilote de marquer beaucoup de points. Une cinquantaine. De quoi, en cas de très bonne performance, rajouter d'autres pilotes dans cette lutte aux sommets : Jehan Daruvala, bien qu'en baisse de rythme, Enzo Fittipaldi, très discret mais très efficace, Marcus Armstrong, présent aux avant-postes depuis quelques courses, Dennis Hauger, loin des espérances mais capable de très belles choses, ou Jüri Vips qui cherchera, durant toute la fin de saison, à se faire pardonner pour ses sorties médiatiques douteuses.


J'ai malheureusement bien peur que Clément Novalak soit quant à lui en retrait, et qu'on ne voit pas le Français briller. Mais bon, on s'y est tristement habitué depuis le début de la saison, tant il est loin de son coéquipier dans le rythme... Une belle remontée tout de même, pour dynamiser ce weekend et faire vibrer le public ? Il sait le faire, et il sait très bien le faire, alors pourquoi pas...



Programme FIA F2.

VENDREDI

Essais libres – 11h30

Qualifications – 18h30 – CANAL+ Sport

SAMEDI

Course 1 – 18h00 – CANAL+

DIMANCHE

Course 2 – 09h30 – ( En différé à 09h50 sur CANAL+)

W Series.

Comme évoqué en début d'article, les W Series seront aussi de la partie, mais avec, je pense, bien moins d'engouement que la Formule 2. C'est déjà un constat qui est fait un peu partout où passe la catégorie, mais en France le contraste risque d'être frappant : aucune représentante tricolore, un intérêt très pauvre pour le championnat de la part du public, et des courses qui n'aident pas les curieux à accrocher au phénomène... Je m'attends à un triste weekend pour les W Series.



Un triste weekend qui devrait encore être remporté par Jamie Chadwick, tout simplement car la concurrence n'est pas à son niveau. Plus on avance dans la saison, et plus je souhaite, de façon perverse, qu'elle remporte l'intégralité des courses, pour qu'une remise en question soit faite au sein de l'organisation du championnat. Bon, pour le spectacle et le suspens, on repassera du coup...


Comme à chaque fois, on aura tout de même l'espoir qu'une pilote vienne l'embêter, voire lui voler une victoire. Comme à chaque fois, la plus pertinente et la plus crédible est Abbi Pulling, actuelle dauphine de Jamie Chadwick au classement. Mais on peut aussi ajouter dans cette équation Beitske Visser (3e) qui a déjà réussi à battre Chadwick par le passé, tout comme Alice Powell, même si cette dernière semble plus en difficulté cette saison.



Finalement, le plus gros de l'intérêt ne se situe pas en haut, mais plutôt en bas. Les alentours de la P8 sont scrutés et très importants, puisqu'un top 8 assure une présence en W Series en 2023. Actuellement, plusieurs femmes sont à la lutte pour ces positions, bien qu'une légère cassure se fasse entre le P8 et la P9. Une dizaine de points, ce n'est pas grand-chose, surtout quand l'on sait que ce midfield de W Series est assez flexible.


Autre intérêt, concernant les Rookies, qui sont toutes sur des saisons en dents de scie. Après un dernier meeting à vide pour toutes ces jeunes pilotes, on espère que ce séjour français sera positif ! Et même, pourquoi pas, qu'il nous apportera les premiers points de Juju Noda...? Allez, rêvons, soyons fous !



Programme W Series.

VENDREDI

Essais libres – 10h40

Qualifications – 19h30

SAMEDI

Course – 14h50 – CANAL+

PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook