• T.L.

Pré-Grille : Miami 2022.


https://wseries.com/races/miami/
https://wseries.com/races/miami/

Pour la première fois de son Histoire, la Formule 1 posera ses valises à Miami pour un Grand-Prix. Un tracé dessiné autour du Hard Rock Stadium, lieu sportif et culturel majeur de la Floride. Un très beau cadre, très soigné, qui ne pourra que nous donner de belles images.


Mais ce qu'on vient chercher ce weekend, comme à chaque weekend de Formule 1, c'est une belle course et des séances intéressantes ! Nuls doutes que les différentes séances d'essais le seront, puisque tout le monde découvrira un tracé tout neuf. Idem pour les Qualifications qui devraient nous offrir de très belles images, grâce à des portions rapides, que la FOM semble de mieux en mieux maîtriser à la caméra. Mais quid de la course...?


Difficile à dire. Le premier secteur est un secteur de qualification, et ne sera donc pas hôte de batailles le Dimanche. Cependant, les autres parties du circuit sont de longues lignes droites, où le DRS sera activable sur presque toutes. Du spectacle forcé, mais des emplacements selon moi bien sélectionnés pour permettre des passes d'armes intéressantes. Du moins, sur le papier. Car pour cela, il faudra que les équipes parviennent à être proches.



Malgré les belles attentes que l'on peut avoir pour ce weekend, il reste très difficile de s'y projeter et d'en attendre de véritables rebondissements, à la régulière du mois... En effet, cette première étape américaine vient couper le début de la tournée européenne, et les dynamiques d'évolutions qui viennent avec. La très grande majorité des équipes n'apporteront que des évolutions mineures à leur monoplace, pour conserver leurs cartouches pour Barcelone dans deux semaines. Ne nous attendons donc pas à de grands chamboulements dans la hiérarchie...



Ce dont sont les mêmes que l'on devrait retrouver au sommet de la feuille des temps, à commencer par l'actuel leader du championnat ; Charles Leclerc. Pour le moment sur une très bonne lancée, le Monégasque voudra se rattraper des gros points échappés à Imola, et reprendre un peu d'espace sur ses poursuivants au championnat. Cela va être une période intéressante à observer, afin de savoir si le pilote de la Scuderia est passé dans une nouvelle dimension, capable de lui apporter une couronne mondiale, ou s'il est de retour dans ses travers, et que les erreurs bêtes vont s'accumuler.


C'est aussi un weekend très important pour son coéquipier, Carlos Sainz, qui ne souhaite sûrement pas rester sur deux weekends vierges de points. Deux abandons, les deux dès les premiers tours de course, ce n'est pas une bonne pub pour celui qui a été prolongé deux années de plus au sein de la Scuderia. Maintenant, s'il veut lui aussi pouvoir s'immiscer dans la lutte mondiale, il faut qu'il montre à ses patrons qu'il en a les épaules. Sinon, il sera cantonné à un rôle de second pilote, au moins pour cette année.


Le rôle de Carlos Sainz sera d'autant plus important que derrière, les deux Red Bull s'harmonisent ! Quasiment à égalité de point après les quelques premières manches, Max Verstappen et Sergio Pérez sont très souvent tous les deux présents pour mettre la pression à la Scuderia.


Et ce weekend ne devrait pas changer, bien au contraire. Max Verstappen sera inévitablement prétendant à la victoire ce Dimanche. Il est, en plus d'être rapide et régulier, sur une pente ascendante. Il en va de même pour Sergio Pérez qui court encore après sa première victoire de l'année. Ce weekend pourrait bien être la première, à condition que la mécanique de la RB18 ne faillisse pas.



En cas de pépins, difficile de dire qui l'on retrouvera en embuscade. Les McLaren, qui sont sur une très nette progression et qui peuvent reprendre leur place parmi les meilleures équipes de la grille ? Les Mercedes, qui, bien qu'en galère, arrivent toujours à grappiller des points et à tirer leur épingle du jeu, notamment grâce à un George Russell exemplaire ? Alpine, qui semble s'imposer comme la meilleure équipe du midfield ? Ou une petite surprise comme Valtteri Bottas ou Kevin Magnussen ?


Ce qui est sûr c'est que tout ce paquet sera intéressant à suivre, avant de le voir très certainement évoluer dans deux semaines avec les premières grosses améliorations de la saison.


Parce que comme nous le disions en début d'article, aucune amélioration majeure ne permettra de redistribuer les cartes. Ainsi, McLaren devrait continuer à avancer à l'aveugle, en croisant les doigts pour que leur monoplace continue à bien fonctionner, même s'ils ne comprennent pas comment. Mercedes, à l'inverse, aimerait bien savoir ce qui ne va pas sur cette voiture, pour régler le problème avant de possiblement s'en rajouter de nouveaux en Espagne. Pour information, il a été sous-entendu que des premières pièces pourraient tout de même être apportées dès ce weekend... Sûrement pour pouvoir réagir à Barcelone en cas d'erreur. Pour Alpine, c'est l'incertitude, comme depuis des années maintenant avec cette structure, sur la vraie position de cette voiture, mal aidée par des stratégies parfois très floues.


Dans tout ça, ce sont les Haas et Alfa Romeo qui pourraient bien s'en sortir, avec des voitures rapides, fiables, et des moteurs Ferrari très puissants...



La dernière certitude de ce weekend, c'est de voir Williams et Aston Martin en fond de grille. Maintenant, la surprise peut se situer dans l'ordre de ces quatre voitures, puisque depuis le début de l'année, Alexander Albon parvient à placer sa Williams plus haut que ce qu'elle peut offrir, et les Aston Martin ont montré une belle progression à Imola. Malgré tout, je pense que les voitures bleues seront à la traîne : le moteur Mercedes est le moins performant du plateau, la voiture semble lourde, à tel point que l'écurie a souhaité continuer à enlever de la peinture de sa monoplace... Une requête d'ailleurs rejetée par la FIA.



Mais toutes ces suppositions pourraient bien être balayées par la pluie qui est attendue Samedi et Dimanche. Des conditions météo qui redistribueraient toutes les cartes, et qui nous donneraient très certainement un weekend très intéressant à suivre... Sur un circuit dit « urbain », où les murs seront proches, et où l'erreur se paiera donc très chère, on ne dit pas non à un peu de pluie...



Programme.

VENDREDI

Essais libres 1 – 20h30 – CANAL+ Décalé

Essais libres 2 – 23h30 – CANAL+ Décalé

SAMEDI

Essais libres 3 – 19h00 – CANAL+

Qualifications – 22h00 – CANAL+

DIMANCHE

Grand-Prix – 21h30 – CANAL+


PARTENAIRES.png
LOGO BLABLA 3.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook